Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Peugeot ne participera pas au Salon de Francfort 2017

Dans Salons / Salon de Francfort

Peugeot ne participera pas au Salon de Francfort 2017

Choix radical pour la marque au lion. Elle ne se rendra pas en Allemagne l'année prochaine, souhaitant concentrer ses dépenses de communication sur les supports digitaux. Peugeot ne cache pas non plus que le déplacement Outre-Rhin est un investissement à perte.

Le dernier Mondial de l'Automobile a été marqué par une chute de la fréquentation (- 14 % par rapport à 2014). Si les organisateurs invoquaient le contexte post-attentats, les passionnés pointaient du doigt un programme moins alléchant suite à de nombreuses défections (une dizaine de constructeurs).

Jean-Claude Girot, le commissaire général de l'événement, s'agaçait à l'évocation des absents, regrettant cette publicité à leur rencontre au détriment des nouveautés présentées à Paris. Il sera peut-être rassuré en découvrant que son salon n'est pas le seul concerné. Un constructeur vient en effet d'annoncer qu'il n'ira pas à Francfort l'année prochaine, et pas des moindres : Peugeot.

La nouvelle a été annoncée par Guillaume Couzy, actuellement directeur marketing de la firme au lion, à nos confrères d'Autoactu. L'explication est un redéploiement des dépenses de communication. Peugeot va de plus en plus favoriser la publicité digitale, dont la part dans le budget média est passée en trois ans de 15 à 30 % et devrait atteindre 50 % d'ici la fin de la décennie ! Il va donc y avoir moins d'argent accordé aux campagnes en dehors du Net.

Peugeot ne compte cependant pas trop rogner sur la partie télévision. Il concentrera ses efforts sur les "domaines à valeur ajoutée pour la marque". Surtout, il a décidé "de traiter l’ensemble des salons automobiles de la même façon que les investissements marketing en fonction du retour sur investissement et de l'actualité produits" ainsi que les événements où l'on peut essayer les voitures. Dans la mesure où la part de marché de Peugeot en Allemagne n'est que de 1,7 %, on comprend ce choix. Se rendre en Allemagne se fait forcément à perte. 

On devine par ailleurs entre les lignes que la remplaçante de la 508 ne sera donc pas présentée en septembre 2017.

Mots clés :

Commentaires (26)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

cela ne concerne que Peugeot, ou globalement PSA? c'est à dire avec les marques DS et Citroën?

bon, de toute façon, aujourd'hui, quand on veut acheter une voiture, on se base sur les retours presse, et on se rend ensuite dans les concessions pour tester les évhicules souhaités. je ne suis pas sûr que ces salons attirent réellement beaucoup d'acheteurs potentiels...

Par

Ewi, une fois sortie des frontières Peugeot perd son argument "Made in France". Il reste le petit volant mais ça fait light comme argument marketing :/

Par

Très bonne initiative :bien:

Pourquoi venir dans un salon sur ce marché fermé :wink:

faudrait aussi dégager Genève :oui:

Par

En réponse à mynameisfedo

cela ne concerne que Peugeot, ou globalement PSA? c'est à dire avec les marques DS et Citroën?

bon, de toute façon, aujourd'hui, quand on veut acheter une voiture, on se base sur les retours presse, et on se rend ensuite dans les concessions pour tester les évhicules souhaités. je ne suis pas sûr que ces salons attirent réellement beaucoup d'acheteurs potentiels...

ça concerne Peugeot et Citroën :oui:

Pour DS à voir :wink:

Par

En réponse à Moukeaf

Ewi, une fois sortie des frontières Peugeot perd son argument "Made in France". Il reste le petit volant mais ça fait light comme argument marketing :/

Laisser tomber un Salon ne veut pas dire tous les Salons européens, si la part de marché le justifie oui :oui: sinon c'est non car pas rentable :wink:

Par

En réponse à zemik

Très bonne initiative :bien:

Pourquoi venir dans un salon sur ce marché fermé :wink:

faudrait aussi dégager Genève :oui:

Je ne voudrais pas être méchant l'ami, mais tu n'as rien compris avec ton post...

Par

Si je comprend bien, on va encore se farcir en plus un max de pubs matin midi et soirs ...

Par

En réponse à Volvo power

Je ne voudrais pas être méchant l'ami, mais tu n'as rien compris avec ton post...

Soit méchant gars :oui:

Si t'a pas compris que tout ce qui n'a pas un retour sur investissement positif va dégager c'est que t'a rien compris :wink: Même le Mondial de l'Automobile à Paris a été passé au crible au passage.

L'avenir c'est plus les salons tout simplement, d'autres médias les ont remplacés et ce depuis longtemps et on en a même plus besoin même pour lancer un véhicule. tiens regarde le 3008 II, on a squizzé Genève, puis dans la foulée présenté son intérieur via des teasers puis sa présentation à la presse et ensuite sa présentation lors d'un événement presse au Bourget et ensuite longtemps après il a fait "sa première" au Mondial, donc on peut se demander a quoi servent certains salons.

après si t'a pas compris tu me fais signe le professeur je suis prêt a t'écouter :wink:

Par

De toute façon, pourquoi auraient-t-ils été à Francfort ? :bah: Ils n'avaient rien de bien neuf à y montrer, à part un hypothétique (très) léger restylage de la 308, en supposant qu'ils attendent la fin de l'année pour le dévoiler. Je ne serais pas étonné que Citroën et DS annoncent de même dans les jours à venir.

Par

C'est comme pour les SUV ou la fin des cabriolets, on se fait tous avoir...

Le programme du Mondial était moins alléchant, donc moins de visiteurs, donc moins d'intérêt pour les constructeurs... encore moins nombreux à se déplacer la prochaine fois, donc encore moins de visiteurs et encore moins d'intérêt... etc...

Qui a commencé? Comment est-on passé d'une tendance à une lame de fond?

Clairement aujourd'hui, les constructeurs cherchent à vendre connecté, facebooké, whatsappé, pinteresté... sans plus de réflexion...

Après la mort des cabriolets, vient celle des salons...

L'automobile actuelle devient clairement chi... ennuyeuse...

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire