Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 
 
S'inscrire

Photos du jour : Ferrari 335 S

Publié dans Voitures d'exception > Exotiques

par ,

Hier, je vous présentais un "mastodonte" de l'histoire Ferrari avec la 599 GTO. Pour replonger dans l'âge d'or Ferrari, faisons un bond de plus de 50 ans en arrière. A cette époque, les Ferrari n'avaient qu'un seul objectif: la course à l'état pur. La 335 S est de cette trempe.

Photos du jour : Ferrari 335 S

Au sujet de la 599 GTO, je vous disais que sa cote avait doublé en l'espace de quelques années, et qu'il fallait souvent débourser plus de 600 000 euros pour en acquérir une. 

Aujourd'hui, on ne joue plus dans la même cour. Une des rarissimes 335 S a été vendue récemment aux enchères à Rétromobile par Artcurial pour la somme hallucinante de 32 millions d'euros. Cela peut paraître être un montant totalement indécent, mais il faut avant tout se rappeler ce qu'est une 335 S. Au volant de ce modèle en particulier, le châssis #0674, les plus grand pilotes de la fin des années 50 se sont illustrés sur les courses d'endurances mythiques de l'époque...

Malheureusement, on gardera toujours à l'esprit la tragique édition des Mille Miglia de 1957, où un accident qui impliqua une 335 S couta la vie à 9 spectacteurs, en plus de son pilote et copilote.

Après cette carrière, la 335 S fut remplacée par une auto non moins mythique, la 250 TR. En attendant, cette rareté absolue (4 exemplaires produits uniquement), reste un marqueur de ces années de folie mécanique. Plus qu'une auto, on parle désormais d'oeuvre d'art, de marqueur de l'histoire de la compétition automobile. C'est probablement l'une des autos de course les plus précieuses de l'histoire de Ferrari... 

Portfolio (13 photos)

Inscription à la newsletter

Poursuivez votre lecture :

Commentaires (7)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter
ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Mieux que la bourse :)

Par

une grosse Majorette pour milliardaire...

Par

Ferrari forever !!! :love::love::love: :rs::buzz:

Par

Quand on voit ça et la gtc4 lusso je sais même pas comment elle s'appelle, on se dit que le design était vraiment pur à cette époque et finalement les voitures sont toujours autant magnifiques malgré les années contrairement à tout ce qui est venu à partir de fin 70 et qui prend un coup de vieux monumental à chaque décennie ou quinzaine d'années !

Par

Temps béni aussi pour les moteurs, le régal des oreilles entre bruits directs d'admissions et d'échappements.

Tout le contraire des usines de retraitements des gaz d'aujourd'hui.

Par

En réponse à feed-the-troll

Quand on voit ça et la gtc4 lusso je sais même pas comment elle s'appelle, on se dit que le design était vraiment pur à cette époque et finalement les voitures sont toujours autant magnifiques malgré les années contrairement à tout ce qui est venu à partir de fin 70 et qui prend un coup de vieux monumental à chaque décennie ou quinzaine d'années !

Exact. C'est sans doute la différence entre modernité et beauté, car lorsque l'on regarde ces voitures, des tas de choses rappellent qu'elles sont "vieilles" (pneumatiques étroits en retrait par rapport au galbe des ailes, forme des optiques,...) mais Dieu qu'elles sont belles ! C'est d'ailleurs une des raisons (en-dehors de leur rareté, évidemment) pour lesquelles elles atteignent des cotes aussi indécentes.

Par

"Cela peut paraître être un montant totalement indécent, mais il faut avant tout se rappeler ce qu'est une 335 S."

Oui, c'est indécent dans la mesure où une bonne partie de la population mondiale meurt de faim, on se dit que ces 32 millions d'euros soit 233 ans de salaire d'un smicard...

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter
ou S'inscrire