Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Photos du jour : Ford Gran Torino (Traversée de Paris)

Dans Voitures d'exception / Exotiques

,

Paradoxallement, alors qu'elle fut utilisée au cinéma et dans une série mythique avec un duo de flics à la conduite musclée, la Ford Gran Torino de Starsky et Hutch est un parfait exemple de l'ère post-crise pétrolière de 1974, avec des gabarits énormes mais des moteurs de plus en plus bridés.

Photos du jour : Ford Gran Torino (Traversée de Paris)

L'histoire de la Ford Gran Torino remonte à 1972, année durant laquelle Ford décide de séparer les modèles d'accès de la Torino des modèles haut de gamme qui portèrent alors le nom de Gran Torino. Et ce n'est qu'à partir de 1974 que Ford fait entrer en jeu la Gran Torino dans la mythique série Starsky et Hutch, notre modèle du jour étant d'ailleurs un hommage à cette partie de l'histoire  télévisuelle.

La Gran Torino de cette période est symbolique des modèles des années 70 aux Etats-Unis : immenses, lourdes et pas forcément toujours très bien motorisées. C'est à partir du début des années soixante dix que Ford décide d'abandonner la terrible Torino Cobra Jet pour passer à un modèle haut de gamme toujours motorisé par l'énorme V8 429, mais cette fois, développé pour le luxe et la route.

La philosophie change donc assez radicalement même si le couple est toujours aussi généreux sur cette version musclée, tandis que le six cylindres laisse sa place au V8 en entrée de gamme dès 1974, malgré la crise pétrolière et les restrictions grandissantes. Cela s'en ressent d'ailleurs sur les mécaniques fortement bridées qui perdent pas mal de chevaux...

Portfolio (15 photos)

En savoir plus sur : Ford Grand Torino Coupe

Commentaires (18)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Voiture de 2 tonnes avec que 150cv....

Par

Beau travail Eddy. Sinon, elle en pense quoi de ce rassemblement Âne -hihan !- Dalgo ?

Par

j'adore les américaines (anciennes et récentes ) , mais je trouve les torinos vraiment laides..

Par

Perso' je pense à Clint...

Par

En réponse à Maître_Yoda

Perso' je pense à Clint...

Idem !

Il m'a déçu récemment par certaines prises de position dignes d'un vieux réac' (plus proches de Dirty Harry que de l'humanité de Gran Torino ou Million dollar baby) mais il faut reconnaître que la plupart de ses films sont formidables.

Ceci dit, j'aimais bien Dirty Harry aussi et son fameux "Make my day" :smile:

Par

À propos de Starsky & Hutch, je cite Wkpd :

>> Si Starsky adorait sa Ford rouge et blanche, ce n'était absolument pas le cas de Paul Michael Glaser, qui, lors d'une interview pour la chaîne M6 en 2004, [...], avoua : « je détestais cette voiture : elle était grosse, lourde, encombrante ; dans les virages, Hutch me tombait dessus ... Non, vraiment, dès que je le pouvais, je défonçais cette voiture ! »

En gros, un bonne bouse comme seuls les ricains savent en produire :ange: ....

Par

En réponse à JohanPirlouit

À propos de Starsky & Hutch, je cite Wkpd :

>> Si Starsky adorait sa Ford rouge et blanche, ce n'était absolument pas le cas de Paul Michael Glaser, qui, lors d'une interview pour la chaîne M6 en 2004, [...], avoua : « je détestais cette voiture : elle était grosse, lourde, encombrante ; dans les virages, Hutch me tombait dessus ... Non, vraiment, dès que je le pouvais, je défonçais cette voiture ! »

En gros, un bonne bouse comme seuls les ricains savent en produire :ange: ....

C'est vrai que les françaises sont la quintessence de l'automobile, hein Hervé ?

Par

En réponse à matrix71

Voiture de 2 tonnes avec que 150cv....

le plu sympa c'était que la caisse se couchait au moindre virage :peur:

Par

En réponse à Maître_Yoda

Perso' je pense à Clint...

clint est wood é :voyons:

Par

En réponse à JohanPirlouit

À propos de Starsky & Hutch, je cite Wkpd :

>> Si Starsky adorait sa Ford rouge et blanche, ce n'était absolument pas le cas de Paul Michael Glaser, qui, lors d'une interview pour la chaîne M6 en 2004, [...], avoua : « je détestais cette voiture : elle était grosse, lourde, encombrante ; dans les virages, Hutch me tombait dessus ... Non, vraiment, dès que je le pouvais, je défonçais cette voiture ! »

En gros, un bonne bouse comme seuls les ricains savent en produire :ange: ....

Les années 70/80 c'est vraiment la décadence de l'industrie automobile US.

Cela dit, si d'origine cette caisse n'avait rien de sportif, elle avait pas mal de potentiel pour le devenir.

A commencer par son moteur, qui de memoir est le meme que sur les De Temaso Pantera

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire