Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Photos du jour : Lotus Esprit V8

Si Lotus s'est transformé en une fabrique à pistardes, le constructeur anglais n'a pas toujours fait dans le radical. En effet la très savoureuse Esprit doit d'avantage sa notoriété à sa carrière glamour qu'à ses qualités dynamiques, toutefois respectables.

 

Lotus Esprit V8
Lotus Esprit V8

La carrière de la Lotus Esprit a véritablement décollé lorsqu'elle a fait ses débuts au cinéma dans Pretty Woman, mais aussi dans Basic Instinct. Sans oublier dans le jeu vidéo, avec Lotus Turbo Challenge. À cette époque, elle ne manquait pas de personnalité, mais devait se contenter d'une mécanique à 4 cylindres, et était même la voiture équipée de ce type de motorisation la plus chère au monde.

C'est un peu plus tard qu'elle reçut une mécanique digne de son rang avec un V8  boosté par deux turbos pour une puissance de 350 chevaux et un couple de 400 Nm. Le poids étant correct (1 380 kilos), les performances s'avèrent d'un excellent niveau puisqu'elle pointe à 280 km/h et accélère sur le 1 000 mètres départ/arrêté en 23,4 secondes.

Esthétiquement, l'évolution a été importante à l'image de la présence des élargisseurs, de l'aileron, des jantes... mais toujours dans le respect de la base et de son esprit. Aujourd'hui encore, elle semble toujours dans le coup.

Portfolio (7 photos)

Mots clés :

En savoir plus sur : Lotus Esprit

Commentaires (8)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

J'ai toujours trouvé cet auto vraiment splendide. Respect aux propriétaire qui les maintiennent

Par

Un bel objet de convoitise plus abordable (pour le moment) qu'une teutonne, et plus exclusif. Niveau entretien, il reste de très bons spécialistes et c'est relativement raisonnable. Un des avantages majeurs est que les clubs sont beaucoup moins hautains que les clubs Porsche (où ça devient de plus en plus risible...de l'extérieur) . Lifting après lifting, on arrive même à oublier le dessin qui date...de 1972...

http://club.caradisiac.com/whealer/speedstest-75434/photo/lotus-esprit-italdesign-5340549.html

http://club.caradisiac.com/whealer/speedstest-75434/photo/lotus-esprit-italdesign-5340550.html

Par

Fan de la première heure sur ce modèle, "l'évolution" vers le V8 devenait une évidence vers la fin de sa carrière. Néanmoins, l'ENORME défaut de ce moteur, c'est son bruit. Oui du "bruit", ce n'est pas une mélodie à la Ferrari, ni un feulement l'Aston et encore moins un grondement à la Porsche. C'est du bruit.

Ce fut ma plus grande déception. C'est dommage car elle ne manque pas de caractère et demande une peu de doigté pour être menée dans certains virages.

Sinon cet exemplaire est vraiment en bon état, respect au proprio.

Par

Et on n'oubliera pas la fiabilité légendaire de cette voiture, capable de parcourir l'Argentine sans aucun problème, tant qu'elle n'est pas accompagnée par une Porsche à la plaque douteuse....

Par

magnifique , rien à changer !

voilà c'est sa une voiture .

ou sa c'est une voiture .

comme vous voulez .

( la V8 chante bien , et la ligne voilà quoi le type qui a dessiner sa a carrément assurer )

elle est magnifique.

Par

En réponse à willysds

Fan de la première heure sur ce modèle, "l'évolution" vers le V8 devenait une évidence vers la fin de sa carrière. Néanmoins, l'ENORME défaut de ce moteur, c'est son bruit. Oui du "bruit", ce n'est pas une mélodie à la Ferrari, ni un feulement l'Aston et encore moins un grondement à la Porsche. C'est du bruit.

Ce fut ma plus grande déception. C'est dommage car elle ne manque pas de caractère et demande une peu de doigté pour être menée dans certains virages.

Sinon cet exemplaire est vraiment en bon état, respect au proprio.

L'évolution V8 était au contraire très négative, avec un moteur GM plus à sa place dans un pick up, et dont le poids posait de gros problème de tenue de route, une ligne boursouflée avec des extensions façon Irmscher... Bien loin de l'Esprit initiale

Par

En réponse à Arnime

L'évolution V8 était au contraire très négative, avec un moteur GM plus à sa place dans un pick up, et dont le poids posait de gros problème de tenue de route, une ligne boursouflée avec des extensions façon Irmscher... Bien loin de l'Esprit initiale

V8 GM ? Conception présentée comme interne à Lotus à l'époque avec vilebrequin à plat v8 de 1996 Lotus quitte GM en 93. Un camion avec vilebrequin à plat pourquoi faire ?

C'est l'origine de son bruit particulier déjà décrié à l'époque.

Note : la s4s avait déjà les élargisseurs d'ailes.

Un rêve à concrétiser.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire