Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Photos du jour : Maserati 420/58 Eldorado Stirling Moss (Rétromobile)

La voiture que nous vous proposons aujourd'hui est à réserver aux initiés et spécialistes puisqu'il s'agit de la Maserati 420 M58 aux couleurs du sponsor Eldorado. Une voiture unique ayant été utilisée par le célèbre pilote Stirling Moss.

 

Maserati 450/58 Eldorado Stirling Moss
Maserati 450/58 Eldorado Stirling Moss

Comme son nom l'indique cette Maserati utilise un bloc moteur 4,2 L (420), elle a été construite en 1958 (58) et est une monoplace (M : monoposto). Une voiture de course aux caractéristiques impressionnantes puisque son V8 annonce une puissance de 410 chevaux, pour un poids de 758 kilos et une vitesse de pointe supérieure à 360 km/h. A la fin des années 50, cela imposait le respect...et d'ailleurs l'impose toujours.

Elle a été créée suite à la demande du patron de l'enseigne Eldorado (fabricant de glaces) afin de participer à une course regroupant les 500 Miles d'Indianapolis et une course équivalente sur le circuit de Monza.

Malgré une réelle compétitivité de la voiture, Stirling Moss fut victime d'un terrible accident en course à 250 km/h à Monza en 1958 suite à une rupture de la direction.

Plus d'informations sur cette auto : Forum Maseratitude

Portfolio (13 photos)

Commentaires (13)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Déjà près de 100 CV au litre il y a quasiment 60 ans... 410 CV pour 758 kgs, moins de 2 kgs par CV, il fallait en avoir pour maîtriser ce genre de monstre.

Magnifique bolide.

Par

....exposée à Stuttgart il y a un mois de ça...

Par

En réponse à Dumbphone

Déjà près de 100 CV au litre il y a quasiment 60 ans... 410 CV pour 758 kgs, moins de 2 kgs par CV, il fallait en avoir pour maîtriser ce genre de monstre.

Magnifique bolide.

Les 100 ch/L ont été atteint bien avant les années 1950. J'ai en tête l'Auto-Union Type D qui tirait plus de 400 ch de son V12 3.0 litres. Pareil pour Mercedes avec sa W125. Il faut dire que dès le milieu des années 1930 l'Allemagne nazie a débloqué d'importants fonds afin de surpasser les productions italiennes et françaises. Avec succès.

Par

En réponse à Cacatroll

Commentaire supprimé.

Pour une fois que Caradisiac donne un lien ("Forum Maseratitude"), profitons en

"C'est afin de participer au "Trophée des Deux Mondes" qui associait les résultats obtenus aux 500 Miles d’Indianapolis et lors d’une course similaire de 500 Miles disputée à Monza, que "il Signore Zanetti", le président de la firme italienne de crèmes glacées "Eldorado", commanda en 1958 à Maserati cette monoplace aux caractéristiques finales assez ahurissantes pour l'époque et toujours impressionnantes de nos jours : V8 de 4.2 litres pour 410 cv, 758 kg et 370 km/h !".

Par

En réponse à Absolute

Les 100 ch/L ont été atteint bien avant les années 1950. J'ai en tête l'Auto-Union Type D qui tirait plus de 400 ch de son V12 3.0 litres. Pareil pour Mercedes avec sa W125. Il faut dire que dès le milieu des années 1930 l'Allemagne nazie a débloqué d'importants fonds afin de surpasser les productions italiennes et françaises. Avec succès.

compressée les allemandes...pas l'italienne ,enfin il me semble non ?

Par

En réponse à Absolute

Les 100 ch/L ont été atteint bien avant les années 1950. J'ai en tête l'Auto-Union Type D qui tirait plus de 400 ch de son V12 3.0 litres. Pareil pour Mercedes avec sa W125. Il faut dire que dès le milieu des années 1930 l'Allemagne nazie a débloqué d'importants fonds afin de surpasser les productions italiennes et françaises. Avec succès.

..... En 1927 à Milan, Fiat faisait courir la Fiat 806, elle était équipé d'un 12 cylindres de 1484 cm3 équipé d'un compresseur Roots. Le moteur sortait 187cv à 8700 tr/min, ont est déjà au dessus des 100cv/litre

Par

En réponse à impala

Commentaire supprimé.

Mais je t'en prie, fais nous un récapitulatif complet 1935-1939 et ensuite on en reparle.

Quant à me traiter de panzerophile, c'est bien mal me connaître. Je ne suis simplement pas sectaire : Alfa-Roméo est l'un des plus grands constructeurs du sport automobile... Mais Mercedes aussi.

Par

En réponse à slickfab

compressée les allemandes...pas l'italienne ,enfin il me semble non ?

Exact, comparaison biaisée, j'ai réagi sans trop réfléchir...

Par

En réponse à impala

..... En 1927 à Milan, Fiat faisait courir la Fiat 806, elle était équipé d'un 12 cylindres de 1484 cm3 équipé d'un compresseur Roots. Le moteur sortait 187cv à 8700 tr/min, ont est déjà au dessus des 100cv/litre

Et depuis ils sont spécialisé dans les 1.4 85 cv boite 5 ..... bordel Fiat quoi :ptdr::ptdr:

Par

En réponse à Absolute

Mais je t'en prie, fais nous un récapitulatif complet 1935-1939 et ensuite on en reparle.

Quant à me traiter de panzerophile, c'est bien mal me connaître. Je ne suis simplement pas sectaire : Alfa-Roméo est l'un des plus grands constructeurs du sport automobile... Mais Mercedes aussi.

ben mon garçon relis toi un peu plus haut, tu dis qu'a partir du milieu des années 30 ont a le droit a une domination sans partage des teutons, et même si il est évident que ce fut une période faste pour eux, je te prouve par A+B que si tu voulais respecter la vérité historique, il fallait moduler ton propos

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire