Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Publi info
 

PSA, accusé d'avoir truqué 2 millions de moteurs diesels, s'agace et menace

Dans Economie / Politique / Autre actu économie / politique

, mis à jour

PSA, accusé d'avoir truqué 2 millions de moteurs diesels, s'agace et menace

Nos confrères du Monde révèlent ce matin les premières conclusions de l'enquête de la répression des fraudes dans le cadre des moteurs diesels. La DGCCRF accuse PSA de "tromperie aggravée sur près de deux millions de moteurs. Le groupe français encourt une amende de 5 milliards d'euros.

Mise à jour - En réaction, PSA a expliqué ses choix en matière de lutte contre la pollution : ils sont basés "sur les comportements de ses clients en vie réelle" et privilégient "les faibles émissions d’oxyde d’azote (NOx) en ville tout en assurant le meilleur équilibre NOx / CO2 sur route."

Le retour sur le devant de la scène médiatique de ces soupçons énerve PSA, qui écrit dans un communiqué : "Cette situation porte atteinte à sa réputation et aux intérêts des 210 000 salariés du Groupe, de ses clients et de ses partenaires. Le Groupe PSA se réserve le droit de porter plainte pour violation du secret de l’instruction et des obligations de confidentialité des autorités."

---

8/09 - C'est le genre d'actualité qui ne pouvait pas plus mal tomber pour PSA, qui doit actuellement faire face aux pertes d'Opel, racheté il y a peu par le groupe français. Selon la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF), le groupe PSA aurait modifié près de deux millions de moteurs diesels entre 2009 et 2015.

Nos confrères du journal Le Monde, qui ont eu accès au constat de procès verbal, annoncent un résultat assez catastrophique pour PSA qui ferait alors face à une amende correspondant à "10 % de la moyenne du chiffre d'affaires des exercices 2013, 2014 et 2015". Et ce calcul donnerait une somme assez exorbitante de 5 milliards d'euros.

Ce sont trois juges parisiens qui étaient en charge de l'enquête, qui avait débuté au mois d'avril. Les modèles concernés par un système de dépollution aux paramétrages qui permettaient de favoriser les résultats lors les tests d'homologation sont en partie connus Peugeot 208, 807 et 5008, Citroën C3 et C5. 

L'ancien patron, Philippe Varin, pourrait ainsi être inquiété puisqu'il était en poste entre 2009 et 2014. Le groupe PSA a d'ores et déjà annoncé qu'il démentait "toute stratégie frauduleuse et réaffirme avec force la pertinence de ses choix technologiques", mais qu'il s'indignait aussi "de la transmission d'informations à des tiers sans qu'il ait eu de son côté accès au dossier transmis par la DGCCRF".

 

Mots clés :

Commentaires (457)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Je sens le topic qui va partir en sucette : 3.2.1... FIGHT

Par

ça sent le "plouf" tout ça, PSA n'a pas les reins aussi solides que VAG... En plus les CE a accepté que des recours de client laissés ait lieu, ces 5milliards€ ne sont que le début des dépenses (si celà se confirme, bien entendu). Ils pourront tjrs payer pour récupérer les moteurs GM vu qu'Opel a rapidement été écarté de l'enquête :D

Par

Nul inquiétude à avoir.

Les logiciels truqués sont la propriété exclusive de VAG.

Par

En réponse à pechtoc

ça sent le "plouf" tout ça, PSA n'a pas les reins aussi solides que VAG... En plus les CE a accepté que des recours de client laissés ait lieu, ces 5milliards€ ne sont que le début des dépenses (si celà se confirme, bien entendu). Ils pourront tjrs payer pour récupérer les moteurs GM vu qu'Opel a rapidement été écarté de l'enquête :D

Oui mais en France on a pas taper sur VW précisément car on le savait que dans une situation identique nos constructeur ne survivrait pas, Vw c'est fait masacré sur aux Etats-Unis et peugeot n'y est pas présent, comme quoi nos politique ont vu juste a ne pas sanctionné vw par précaution

Par

ça semblait évident , d'ailleurs quel constructeur est vraiment clean sur le sujet ?

Par

En réponse à Autobahn34

Oui mais en France on a pas taper sur VW précisément car on le savait que dans une situation identique nos constructeur ne survivrait pas, Vw c'est fait masacré sur aux Etats-Unis et peugeot n'y est pas présent, comme quoi nos politique ont vu juste a ne pas sanctionné vw par précaution

Ah oui, Français et fier de l'être. Fier de se faire entuber en permanence pour sauver des pourris. Elle est belle la France...

Par

En réponse à Autobahn34

Oui mais en France on a pas taper sur VW précisément car on le savait que dans une situation identique nos constructeur ne survivrait pas, Vw c'est fait masacré sur aux Etats-Unis et peugeot n'y est pas présent, comme quoi nos politique ont vu juste a ne pas sanctionné vw par précaution

Dans un premier temps, mais là dans beaucoup de pays des actions de groupes ont lieu pour récupérer qqchose de VW. A suivre donc. Bon après quand un chiffre est balancé comme ça, c'est pour tentre de récupérer au moins la moitié de la poire au final (dans le meilleur des cas). En plus il peut très bien y avoir recours, recours qui passera devant d'autres juges, juges payés par PSA (pourquoi pas), et ce sera réglé. :D

Par

Il est ou Entouteobjectivite avec son mazout truqué??? :biggrin:

Par

les chiffre de 2 000 000 de voiture c'est le chiffre pour la France sur la periode .... imaginez au niveau mondial

on vous dis depuis le début que tout le monde trichait d'une façon ou d'autre

Par

En réponse à Feudartifice

Nul inquiétude à avoir.

Les logiciels truqués sont la propriété exclusive de VAG.

Tu es un grand optimiste toi lol ....tu es sûr d'avoir lu l'article ?

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire