Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Publi info
 

PSA Peugeot Citroën investit dans la pièce de rechange en Chine

PSA Peugeot Citroën investit dans la pièce de rechange en Chine

Le groupe automobile PSA Peugeot Citroën a du mal à vendre ses voitures en Chine. Alors il a décidé de devenir un des leaders de… l’après-vente ! Une stratégie décalée qui fait des troupes de Carlos Tavares un des incontournables parmi les distributeurs chinois de pièces de rechange automobiles. En prenant le contrôle de Jian Xin, PSA s’ouvre une voie de développement dans un secteur où la Chine sera à nouveau leader.

Dans un communiqué, le constructeur automobile français souligne que cette acquisition lui permet de se développer sur le marché des pièces de rechange en Chine qui, selon le groupe, "sera prochainement le premier marché 'aftermarket' du monde". Si le montant de la transaction n’a pas été dévoilé, on sait que Jian Xin vend plus de cinq millions de pièces par an dans la région de Shanghaï. L’achat sera en mesure de déployer le réseau du groupe tricolore de garages multimarques Euro Repar Car Service.

C’est donc une bonne nouvelle pour PSA Peugeot Citroën dont l’activité en Chine n’est pas un long fleuve tranquille. DS, qui incarne le renouveau du premium français, n'y avait écoulé qu'un peu plus de 5 000 voitures sur les onze premiers mois 2017. À titre de comparaison, BMW, leader du segment premium en Chine, a terminé la même année en Chine avec plus de 600 000 unités immatriculées…

La situation de Citroën et Peugeot n'est guère meilleure. Peugeot perd 28 % avait sur les onze premiers mois du millésime passé, à 216 900 unités, quand Citroën dégringolait de 49 % avec 110 800 ventes. Autant dire que la situation n’est guère florissante, malgré des tentatives de lancement de produits spécifiques à la Chine, comme le Peugeot 3008 rallongé.

Mots clés :

Commentaires (19)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Les prix sont tellement bas que Carlos 2 a raison de ne rien lâcher, il faut laisser celui qui est sino-dépendant affaler ses marges, le reste sera du billard..

A trois bandes ..??

Par

Carlos Tavares est un maître stratège.

Tout ce que fait actuellement Psa est au top...

Par

C'est sûr qu'avec la fiabilité des moteurs PSA, il vaut mieux avoir un bon réseau de pièces de rechange, surtout en Chine.

Par

C'est sûr qu'avec la fiabilité de PSA, il vaut mieux avoir un bon réseau de pièces de rechange.

Par

Prochaine news : PSA rachète une épicerie à Pekin pour garder une visibilité en Chine.

Par

PSA doit renforcer son réseau de vente et clairement ca ne passe pas par plus de concessions mais par des sociétés de services annexes qui vont offrir des coupons de ventes (remise de tant de pourcent) sur des vehicules PSA.

PSA doit consolider son réseau de vente, la vente en concession va etre chaque année en baisse au point d'en devenir marginale dans 10 ou 15 ans.

Vente chez le constructeur par internet, les sociétés de mobilité, les sociétés mandataires, les sociétés de ventes privées sur internet, les sociétés de pièces de rechanges, les sociétés d'achat-ventes de véhicules d'occasion, etc..

PSA essaie d'investir tous les canaux de ventes pour étendre son réseau afin de ne plus perdre un seul client. Tous les clients qui désireraient acheter une auto meme d'occasion ou une pièce de rechange sur quels que supports que ce soit doit repartir avec une remise d'achat sur un véhicule PSA

Par

En réponse à Cadelac

C'est sûr qu'avec la fiabilité des moteurs PSA, il vaut mieux avoir un bon réseau de pièces de rechange, surtout en Chine.

quel intérêt de sortir des âneries comme ça ?

Par

En réponse à caradisboub

quel intérêt de sortir des âneries comme ça ?

Le réalisme étayé par l'expérience du quotidien.

Moins sur les moulins, encore que les gazout à 180 ch pour 2 l défient le bon sens - mais y'a pas que PSA, à vrai dire.

Mais sur l'électronique qui part en sucette et quand on voit la marotte des écrans partout, mm pour les compteurs, on ne peut être que circonspect sur la durée de vie de ces chiottes.

Ce n'était déjà pas folichon alors que les bagnoles étaient plus simples et j'y ai goûté au point de jeter une Pijo certes dans les années 2000 pour cause d'électronique HS, la concession incapable de trouver la panne sauf à tout changer, à mes frais, sans garantie que ça marche.

Alors je souhaite bon courage aux proprio qui se lancent dans cette aventure.

Nul doute que la pièce détachée à de l'avenir avec des bousins pareils...

Par

vu les nombreuses pannes des PSA, y'a du travail de stock pour les rechanges

Par

C'est sûr qu'avec la fiabilité des moteurs PSA, il vaut mieux avoir un bon réseau de pièces de rechange, surtout en Chine.

je confirme entièrement d'accord

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire