Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Radar : 800 automobilistes flashés à tort en Alsace

Dans Pratique / Radars

Radar : 800 automobilistes flashés à tort en Alsace

C’est un beau chantier qu’a mis ce radar dont la fonction est justement d’officier lorsque des travaux ont lieu sur un axe routier. L’appareil est alors calibré à la nouvelle vitesse à respecter en raison des aménagements en cours. Mais lorsque les opérations sont terminées, la règle reprend le pas sur l’exception. À une condition près…

Les radars de chantier c’est bien, mais lorsqu’il n’y a plus de chantier, il ne faudra pas oublier de les désactiver. Une élémentaire démarche qualité qu’a oubliée un Centre de Rennes architecte national en la matière du côté de la voie rapide reliant Colmar à Strasbourg. Du coup, pour les automobilistes qui pensaient pouvoir à nouveau rouler à 110 km/h plutôt qu’à 70 km/h, Bergheim - c’est la commune lieu des faits - a été morne plaine pour les points du permis de conduite. Et le portefeuille.

Pas moins de 800 automobilistes ont ainsi été flashés à tort entre le 16 août à 15 h 55 et le 17 août à 11 heures par un radar provisoirement réglé à 70 km/h. Ce qui correspondait à la vitesse maximale pendant un chantier de rénovation des voies entamé en juillet. Or, ce 16 août précisément, la signalisation temporaire a été démontée et les automobilistes ont pu, de bonne foi, se croire autorisés à rouler à la vitesse habituelle de 110 km/h.

Un défaut de recalibrage qui a obligé les autorités à un recadrage de la part de la de la préfecture du Haut-Rhin : « les gens vont recevoir un courrier en ce sens de l'Agence nationale de traitement automatisé d’infractions (ANTAI) », a précisé ladite préfecture, ajoutant que ceux qui auraient déjà payé l'amende seraient remboursés.

Tout est bien qui finit bien ? Tout cela prêterait donc à sourire ? Ce n’est pas l’avis de l'Automobile Club Association (ACA) : « il est aberrant qu'une personne qui a respecté la limitation de vitesse soit verbalisée et supporte les désagréments d'une contestation et doive exposer le montant d'une consignation qui peut atteindre 135 € et dont il devra attendre le remboursement pendant plusieurs semaines ! » a déclaré son président Didier Bollecker.

Ce dernier poursuit : « adapter ponctuellement la vitesse sur un chantier et la faire respecter est évidemment crucial notamment pour la sécurité des agents de voirie qui œuvrent quotidiennement sur nos routes, mais la coordination des services de l'État et le traitement automatisé opéré par le Centre national de Rennes doivent être exemplaires pour que ces situations, qui décrédibilisent totalement la répression routière, n'arrivent pas. Pour être accepté, cet arsenal répressif automatisé doit être fiable, c'est la clé d'un changement durable des comportements des automobilistes ».

L'ACA rappelle qu'elle est à la disposition de ses adhérents pour les seconder sur le plan juridique dans une démarche de contestation s'ils devaient être concernés par cette affaire.

Poursuivez votre lecture :

Commentaires (8)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

c'est quand je lis ça que j'en ai ras le cul de cette société de merde

Par

Quel bazar !

Sans compter les nombreux panneaux temporaires de limitation de vitesse qui traînent sur des zones de chantier, alors que ceux ci sont terminés et les gars rentrés chez eux.

Par

et quid de ceux qui se sont faits flasher à plus de 110km/h?

car ça peut générer des retraits de permis. ..

Par

Une fois de plus cela prouve bien que confier la repression de la vitesse a de simples robots est une aberration... meme si dans ce cas l'erreur est certainement due a une mauvaise communication et a un oubli "humain"

"Les travaux sont finis"

"t'as pense a recalibrer le radar"

"c'est pas mon job, c'est celui de robert, mais il est en vacances"

"c'est pas grave on verra ca a son retour"

Tant que notre admiistration n'aura pas fait sa revolution et sa simplification, on aura encore de nombreux cas d'absurdites technico-administratives..

En attendant, les victimes de ces caffouillages, ce sont les automobilistes qui sont de bonne foi..

Eux, ont eu à payer la consignation avec un delai tres precis sous peine de penalites..

Un delai de remboursement pour l'état ? sans compter ceux a qui on a peut etre annuler le permis (faute de solde de points suffisants)..

J'espere pour ces personnes que l'administration ou un mediateur vont reparer cette boulette le plus rapidement possible...

Par

a mon avis c'était plus un radar fixe qu'un radar de chantier pur , un radar de chantier est mobile donc une fois le chantier fini on l'enleve , alors que le radar fixe il reste .

Ils ont du calibrer le radar fixe pour 70 et oublier de le remettre a 110.

Par

En réponse à MatthJag 779

a mon avis c'était plus un radar fixe qu'un radar de chantier pur , un radar de chantier est mobile donc une fois le chantier fini on l'enleve , alors que le radar fixe il reste .

Ils ont du calibrer le radar fixe pour 70 et oublier de le remettre a 110.

C'est exactement ça (un collègue en a fait les frais): le radar automatique a été configuré à 70km/h pendant la durée des travaux et il a fallu attendre 24h entre la fin effective des travaux, avec suppression de la signalisation de limite de vitesse à 70mk/h, et la reprogrammation du radar automatique à 110km/h.

Par

En réponse à Zoulman

c'est quand je lis ça que j'en ai ras le cul de cette société de merde

rien ne te retiens tu sais ...

Par

En réponse à mynameisfedo

et quid de ceux qui se sont faits flasher à plus de 110km/h?

car ça peut générer des retraits de permis. ..

Je pense qu'ils n'auront puisque le Radar n'était pas calibré pour 110 km/h et n'avait plus rien à faire ici

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire