Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Publi info
 

Reportage vidéo - La nouvelle Alpine A110 jugée par des propriétaires d'anciennes Alpine

Dans Nouveautés / Nouveaux modèles

Après une longue attente, ça y est Alpine est de retour avec une nouvelle A110. Ce come-back était particulièrement attendu par les nombreux passionnés de la marque. À l’occasion des premiers essais de l’A110 cuvée 2017, nous avons confronté la dernière création d’Alpine à trois propriétaires de modèles anciens. Témoignages.

Reportage vidéo - La nouvelle Alpine A110 jugée par des propriétaires d'anciennes Alpine

Créée en 1955, Alpine a cessé de produire en 1995. Pendant ses 40 ans d'existence, la marque française a élaboré 7 modèles destinés à la route (A106, 108, GT4, A110, A310, GTA et A610). Le plus mythique est sans aucun doute possible l’A110 surnommée la berlinette. À elle seule, elle représente la marque et constitue aujourd’hui LE modèle le plus recherché par tous les collectionneurs. Toutefois, il existe d’autres voitures moins célèbres mais tout aussi importantes à l’image de l’A310 mais également des GTA et A610 derniers modèles sortis de l’usine de Dieppe. Même si leur fabrication a été stoppée il y a maintenant plus de 20 ans, la passion ne s’est jamais éteinte. Pour preuve le nombre conséquent de clubs de passionnés.

L’arrivée de cette nouvelle A110 est donc un événement pour tous les amoureux de la marque. Pour la juger, nous avons décidé de faire appel à trois spécialistes, propriétaires de modèles anciens : Alexandre (A110), Philippe (A310 et A110) et Gérard (A110 et GTA V6 Turbo) pour connaître leurs avis sur la petite dernière de la famille.

Alexandre et son Alpine A110
Alexandre et son Alpine A110
Philippe et son Alpine A310
Philippe et son Alpine A310
Gerard et son Alpine GTA
Gerard et son Alpine GTA

Avant tout, nous les avons interrogés sur la reprise de l'appellation A110. Bonne ou mauvaise chose ? Leur réponse est sans équivoque. Pour Alexandre, « l’A110 a fait l’histoire d’Alpine. La renaissance ne pouvait passer que par le retour de l’A110 ». Son de cloche identique chez Philippe qui estime que cette réutilisation du nom était essentielle pour marquer la filiation avec l’ancienne, surtout après toutes ces années. « Le message est ainsi très clair ».

Place maintenant à la découverte et avouons-le tout de suite, ils sont tous tombés sous le charme en raison notamment des nombreux points de ressemblance avec la première A110 mais aussi la couleur bleue de notre modèle d’essai à l’image de Philippe : « cette teinte très profonde est magnifique. Elle est beaucoup plus belle en réalité que sur les photos.

Reportage vidéo - La nouvelle Alpine A110 jugée par des propriétaires d'anciennes Alpine
Reportage vidéo - La nouvelle Alpine A110 jugée par des propriétaires d'anciennes Alpine
Reportage vidéo - La nouvelle Alpine A110 jugée par des propriétaires d'anciennes Alpine

On reconnaît aussi beaucoup de détails de la première comme les quatre phares, la nervure de capot, les pseudos-charnières et même les petits écopes qui sont bien matérialisées ». Gérard a même l’impression « qu’il s’agit d’une version 4, 5 ou 6 de la berlinette qui a évolué au fil des années tant la filiation est évidente. Pas de doute, il s’agit d’une A110 ».

Reportage vidéo - La nouvelle Alpine A110 jugée par des propriétaires d'anciennes Alpine

Finalement, la seule partie qui fait l’objet de critiques est l’arrière que ce soit pour la forme des feux ou la sortie d’échappement centrale. Mais globalement, Alpine fait presque un sans-faute.

Émoustillés comme des enfants devant leur nouveau joujou, nous avons donc proposé à nos trois compères d’effectuer quelques tours de roues. Pour eux, c’était Noël avant l’heure.

Reportage vidéo - La nouvelle Alpine A110 jugée par des propriétaires d'anciennes Alpine

Honneur à Alexandre, venu avec son A110. Dès les premiers instants, il est frappé par la position de conduite très facile à trouver malgré son 1,87 m, tout l’inverse de la première A110. Ensuite la première surprise concerne la boîte de vitesses à double embrayage avec palettes au volant. Une grande première pour lui. Autre nouveauté, l’affichage numérique qui lui fait penser en mode normal au tableau de bord de son A110. En roulant, Alexandre prend conscience de la douceur de la direction, du confort général mais également de la sonorité. Il est tout simplement bluffé par le bruit et les sensations. Pour lui, « elle prendra sans aucun problème la relève de la famille Alpine ».

Reportage vidéo - La nouvelle Alpine A110 jugée par des propriétaires d'anciennes Alpine

Deuxième cobaye, Philippe propriétaire d’une A310 mais également d’une A110. Tout de suite, il a flashé devant l'habitacle : je le trouve majestueux, très classe avec de magnifiques sièges baquets. La position de conduite est idéale ». Par rapport à l’A310, conçue dans les années 70, il y a forcément de grosses différences. Toutefois, cette nouvelle A110 partage la même philosophie que la précédente : « on sent que c’est une voiture faite pour le sport. Les gènes sont les mêmes et c’est un modèle qui va faire sensation, j’en suis sûr. »

Reportage vidéo - La nouvelle Alpine A110 jugée par des propriétaires d'anciennes Alpine

Dernier larron, Gérard possesseur d'une GTA V6 Turbo. Ce qui le frappe immédiatement est la facilité de conduite avec la boîte automatique : « ça roule tout seul, c’est beaucoup plus simple qu’avec la première A110 ». Il est toutefois, le plus sévère. La première remarque concerne les palettes fixes : « en ligne droite, c’est très bien mais on fait comment en virage ? C’est bizarre ». La seconde porte sur le commodo de radio. Avec un petit ton moqueur, Gérard précise que « c’est le même que celui de ma GTA. On n’est pas dépaysé. Il y a déjà la forme de la Berlinette, pourquoi n’y aurait-il pas le commodo de la GTA ? »

Mis à part ces deux reproches nos trois passionnés ont été enthousiasmés par la conduite de cette nouvelle A110. Fiers du retour de leur marque préférée, ils restent réalistes sur l’avenir de la marque. Ainsi, Pour Gérard, « la marque Alpine peut avoir plusieurs cartes à jouer. Elle peut faire garder ou faire évoluer cette nouvelle Berlinette, tout en élaborant d’autres modèles dans sa gamme répondant à d’autres besoins ». Sentiment partagé par Philippe et Alexandre pour qui « l’élargissement de la gamme est obligatoire. Une marque ne peut pas vivre avec un seul modèle. Pourquoi pas un SUV ? mais l’essentiel est devant nous, c’est la Berlinette ».

Avant de connaître l’avenir d’Alpine, une chose est sûre, Alexandre, Philippe et Gérard ont été conquis par cette Berlinette du XXIsiècle. Tous sont prêts à craquer pour l’acheter. Seul problème, le tarif supérieur à leur budget à moins de vendre leur A110, mais ça, c’est impossible...

Remerciements :

à Alexandre, Philippe et Gérard pour leur disponibilité et leur gentilesse.

et au Driving Center du Castellet pour nous avons permis de réaliser notre tournage sur leur piste.

Tel : 04 94 98 28 50

http://www.drivingcenter.fr/

Portfolio (26 photos)

En savoir plus sur : Alpine A110 (2e Generation)

Commentaires (103)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

A310 et GT40, ne sont-elles pas magnifiques ? Quelle ligne racée, miam ! Faut ressusciter ces modèles et envoyer le SUV se faire voir...

Par

Ca doit faire chaud au coeur de voir sa marque renaître ainsi.

Par

Qu'est ce quelle est belle, comme je l'ai déjà écris je ne suis pas Renault mais bordel qu'est ce quelle est belle et j’espère qu'elle gagnera sur la plus belle de l'année :bien::lover:

Par

J'imagine le plaisir qu'a un proprio d'A110 de voir une descendante après des décennies.

Qui plus est une descendante qui reste respectueuse des gènes de l'originale, à commencer par cette superbe ligne.

Renault est une marque contre qui je n'ai rien, mais je n'apprécie pas particulièrement non plus les modèles récents. Mais là, bravo, vraiment, c'est semble-t'il une belle réussite.

C'est bon les pisses froids, vous pouvez maintenant gerber votre haine :)

Par

Ce qui se fait de mieux à l'heure actuelle en matière d'automobile française :love:

(Par rapport à mes goûts personnels.)

Par

Belle voiture et c'est confirmé qu'elle est encore plus belle en vrai.

Par

En réponse à jmr51000

Qu'est ce quelle est belle, comme je l'ai déjà écris je ne suis pas Renault mais bordel qu'est ce quelle est belle et j’espère qu'elle gagnera sur la plus belle de l'année :bien::lover:

Ce n'est pas une Renault mais une véritable Alpine... :bah:

Ceci expliquant peut être cela. :wink:

Par

Et évidemment, ils vont A-DO-RER. Je n'ai pas lu l'article, mais un article sur Alpine qui n'est pas dithyrambique, ça serait bizarre ! :tourne:

Par

En espérant que les acheteurs soient prêts à faire le pas.

Par

Elle est superbe et un type de 1,87m peut y entrer.Dommage qu'elle ne s'adresse qu'à une clientèle sportive et aisée.Une moins puissante,pour monsieur tout le monde, se vendrait comme des petits pains

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire