Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Reportage vidéo - les déceptions du salon de Genève 2017

Dans Nouveautés / Nouveaux modèles

C’est devenu une habitude, à chaque salon, il y a les coups de coeur mais également les déceptions. Voici notre florilège pour cette édition 2017 de ce salon de Genève.

Reportage vidéo - les déceptions du salon de Genève 2017

On commence par une nouveauté avec la présence pour m’accompagner de mon collègue Alexandre Bataille, le roi de la titraille.

 Pour ce qui est du salon en lui-même, cette édition 2017 a été une très bonne cuvée avec de nombreuses nouveautés et mais également concepts. Toutefois, il y a quand même des coups de gueule. Le premier concerne l’organisation. Logiquement les journées presse sont réservées comme leur nom l’indique à la presse. Malheureusement, c’est de moins en moins le cas et nous avons découvert que l’organisation vendait des pass  au prix de 60 Francs Suisses soit l’équivalent de 50 € pour pouvoir accéder à la première journée. Tout simplement scandaleux et on ne vous parle pas de la seconde journée remplie d'enfants...

Parmi les autres sujets abordés, nous noterons les noms de plus en plus ridicules de certaines Ferrari, les goûts toujours très douteux de certains préparateurs,  l’abondance de Q chez Audi d’où des jeux de mots faciles et la copie de certains modèles européens par des constructeurs non pas chinois comme on pourrait le penser mais indiens.

Bien évidemment, tout cela est subjectif et empreint de mauvaise foi mais c’est ce qui rend ce sujet sur les déceptions toujours aussi croustillant. Bon visionnage.

Tata

Poursuivez votre lecture :

Commentaires (34)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

"Logiquement les journées pressent sont réservées comme leur nom l’indique à la presse" :voyons:

"Logiquement les journées PRESSE sont réservées comme leur nom l’indique à la presse" :oui:

Par

Sinon moi j'aime bien les préparateurs :bien:

le monde devient triste sans eux et qu'on le veuille ou non :oui:

Par

Si vous n'avez retenu du salon que le nom ridicule des Ferrari,vous avez du vous y emmerder sérieusement,ou je me trompe?.Remarquez,je vous comprend,vu la diarrhée de parpaings présentés,on a plus l'impression d'une exposition agricole ou du bâtiment qu'à un salon de l'auto.Encore heureux qu'il y avait une Ferrari,si je comprend bien.Vous devriez la remercier.

Par

Vive le Q :coolfuck:

Et le Q E-Tron avec e-ROT :areuh:

Par

Y en a à la pelle des gros Q de DS :biggrin:

Par

La 812 Superfast une déception ? Juste parcequ'elle se nomme " Trés rapide " ... Vos arguments sont assez creux, par contre pour valoriser des mazout Citroën ou Renault la y'a aucune déception... Mouais...

Par

En réponse à zemik

Sinon moi j'aime bien les préparateurs :bien:

le monde devient triste sans eux et qu'on le veuille ou non :oui:

En même temps vu ton avatar, manquerait plus que tu critiques les préparateurs. ;)

Je rejoins ton avis, sinon. C'est toujours marrant de voir le potentiel caché de certaines voitures.

Par

Malgré l'ouverture au publiques pour ces Suisses super riches, vous alliez pas l'ère stressé et envahi par la foule. Des vrais Français de base toujours à se plaindre pour rien. Si vous aimez pas faut pas venir. On s'informera avec de vrais journalistes comme Chappatte. Et pour infos vous savez combien de Teslas est vendu en suisse chaques années??!! Faites votre job au lieux de critiquer dans le vide. Un peu plus de milles se qui justifie pas vraiment leur présence. :bien:

Par

Il est pas mal le machin de chez Tata, presque aussi moche d'une Suzuki Ignis :love:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire