Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Publi info
 

Routes à 80 km/h : pour protester, un gang a mis le feu à plusieurs radars

Routes à 80 km/h : pour protester, un gang a mis le feu à plusieurs radars

Plusieurs radars sont partis en fumée dans la Région Rhône Alpes. Selon la gendarmerie, ce serait l'œuvre d'un collectif opposé à la baisse de limitation de vitesse sur les départementales.

La baisse de la limitation de vitesse sur les départementales est très controversée. D'ici le 1er juillet, et la mise en place de la mesure, les associations 40 millions d'automobilistes et la Fédération Française des Motards en Colère (FFMC) comptent multiplier les rassemblements pour clamer leur opposition. Plusieurs centaines de motards ont par exemple bloqué Agen samedi dernier.

D'autres personnes ont souhaité montrer leur colère d'une manière plus imaginée et moins pacifique. Comme le rapporte le Dauphiné Libéré, plusieurs radars automatiques dans la région Rhône-Alpes, la plupart le long de la Nationale 7, ont été incendiés dans la nuit de dimanche à lundi. En Isère, trois cabines ont été visées, à Sonnay, Roussillon et Reventin-Vaugris. En Ardèche, c'est celle de Peaugres qui a eu un gros coup de chaud. Enfin, dans la Drôme, un appareil a été mis à feu à Laveyron.

La gendarmerie ne semble pas croire un à hasard et pense avoir affaire à un gang, opposé aux 80 km/h. Qu'est ce qui leur fait dire cela ? Nos confrères précisent qu'à côté de la carcasse du radar de Laveyron il était écrit au sol "90 km/h". Le message peut difficilement être plus clair !

Parmi les automobilistes français, beaucoup voient cette mesure comme un moyen pour l'État de remplir les caisses, la réduction de la limitation risquant d'entraîner une hausse du nombre de PV. Le gouvernement s'est engagé à reverser le surplus de recettes (par rapport à ce qui était prévu dans la loi de finances 2018) à un fonds d’investissement pour la modernisation des structures sanitaires et médico-sociales destinées à la prise en charge des accidentés de la route.

Photo : le Dauphiné Libéré.

Mots clés :

Commentaires (97)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Les bonnets rouges vont-ils sur enchérir?

Par

Ah la belle France :blague:

Par

Logique : quand on enlève ou on restreint sans cesse des libertés, la désobéissance sociale augmente automatiquement. Et c'est valable dans tous les pays du monde...

Vivement les radars-poubelles :

http://club.caradisiac.com/whealer/espace-detente-75428/photo/radar-poubelle-6838363.html

Par

n'importe quoi

Par

Et ce n'est que le début je pense .quand on roule a 150 et que l'on taxe les sans dents a 80 km/h.

alcool drogue bientôt en vente libre tel .le respect des autres la ils ne font rien.

Par

laisser la vitesse libre hors agglomération c'est favoriser l'emploi ,et ce a tout les niveaux ,pour les véhicules les garagistes;les dépanneurs ,les carrossiers ,pour les excités du champignon ,les ambulanciers,les secouristes,les hopitaux et médecins et pour couvrir financièrement cette reprise de l'emploi des assurances multipliées par deux,trois ou quatre selon le degré accidentogène du chauffeur

Par

En réponse à traam

laisser la vitesse libre hors agglomération c'est favoriser l'emploi ,et ce a tout les niveaux ,pour les véhicules les garagistes;les dépanneurs ,les carrossiers ,pour les excités du champignon ,les ambulanciers,les secouristes,les hopitaux et médecins et pour couvrir financièrement cette reprise de l'emploi des assurances multipliées par deux,trois ou quatre selon le degré accidentogène du chauffeur

Avec des gens éduqués et non stressés du sboub, cela pourrait fonctionner.

Mais en France et en l'état actuel de la mentalité des gens et de leur éducation médiocre, les routes hors agglo sans limitations seraient un véritable carnage.

Surtout chez les jeunes qui feraient les cons le samedi avec leur Clio 2 au taquet à 180km/h.

Par

Après, ce genre d'actions violentes ne sont pas à cautionner évidemment.

Mais dans le même temps, peut-on cautionner les politiques actuelles ?

Par

En Belgique je me souviens d'avoir vu dans le journal qu'un radar à été démoli à la kalachnikov ( ak47) .

les jeunes qui font des courses de rue la nuit mettent un sac poubelle sur le radar" le temps de la course " .

l'ennui c'est que les caméra film des gens cagouler vêtu de noire ( apparemment toujours le même gars ) .....

du coup ils ont mis un radar directement fixé sur le pont non loin et une caméra et ce sont aperçu que plus des 3/4 des gens freinent avant le radar fixe et accélère après la zone de flash hélas avec le radar sur le pont la moyenne de vitesse dans cette très longue ligne droite à 90km/h serait d'un bon 110 km/h .

je ne vois pas trop de solution , qu'ils s'agissent de gens d'âge , de jeune fille , de jeune fougueux , ou de bon père de famille là bas tout le monde roule au dessus des 90 km/h ....

puis depuis que les gens ont très très très massivement reçu l'addition salé tout le monde respecte sauf ceux qui ne connaissent pas l'endroit .

c'est vrai que tu ne sais plus trop "ou" regarder en haut en bas à gauche à droite et devant toi en même temps car même si tu respectes tôt ou tard à ton insu tu fait 5 ou 10 à l'heure de plus et paf le radar :bah:

Par

Merci d'avoir brûlé ce radar que nous allons tous avoir le plaisir de payer avec nos impôts.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire