Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Pininfarina H2 Speed : le sport hydrogéné - Vidéo en direct du salon de Monaco 2017

Dans Salons / Salon de Monaco

, , mis à jour

La voiture sportive qui consomme de l'hydrogène, voilà un engin qui n'existe pas aujourd'hui sur le marché mais qui aurait pourtant pu devenir réalité avec le concept H2 Speed de Pininfarina. Le carrossier et constructeur, aujourd'hui propriété de l'indien Mahindra, est présent à Monaco pour nous (re)présenter cette étonnante supercar de plus de 500 ch qui rejette... de l'eau.

Pininfarina H2 Speed : le sport hydrogéné - Vidéo en direct du salon de Monaco 2017

 En bref

Production en toute petite série

Environ 500 ch

Deux moteurs électriques, une pile à combustible fonctionnant à l'hydrogène et alimentant les moteurs

 

L'hydrogène se heurte pour le moment à plusieurs problèmes : au delà du réseau de pompes inexistant dans la plupart des pays, ce carburant est particulièrement compliqué à produire de manière propre et en quantité industrielle et les piles à combustibles réclament souvent des terres rares et matériaux spécifiques pour les anode et cathode, deux éléments importants qui participent à la production d'électricité dans une pile à combustible.

 

 

Ce carburant pourrait en tout cas être l'avenir de la voiture de sport et Pininfarina s'était justement amusé à concevoir un bolide de plus de 500 ch fonctionnant à l'hydrogène lors du dernier salon de Genève : la H2 Speed. Sous cette robe blanche se cachent donc deux moteurs électriques pour une puissance cumulée de 503 ch. Le réservoir d'hydrogène se remplit en seulement trois minutes et il faut 3,4 secondes pour franchir les 100 km/h.

 

Des chiffres impressionnants pour une auto dont on est un peu sans nouvelles depuis l'été dernier. Pininfarina laissait en effet entendre qu'une toute petite série serait produite, à un tarif totalement hors de portée de la plupart des acheteurs : plus de deux millions d'euros. Le prix de l'exclusivité et de la performance sans bruit et sans émissions.

 

Pininfarina H2 Speed : le sport hydrogéné - Vidéo en direct du salon de Monaco 2017

 

Pininfarina H2 Speed : le sport hydrogéné - Vidéo en direct du salon de Monaco 2017
Pininfarina H2 Speed : le sport hydrogéné - Vidéo en direct du salon de Monaco 2017
Pininfarina H2 Speed : le sport hydrogéné - Vidéo en direct du salon de Monaco 2017

 

 

 

Portfolio (3 photos)

Commentaires (7)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Ca devrait être interdit les présentations sans véhicule réellement produit.

Que des pseudo-start-up qui cherchent de l'invest avec des projets déjà étudiés maintes fois depuis les premiers véhicules à explosion...

Par Profil supprimé

Un peu bombe roulante avec l'hydrogène. Non?

Par

En réponse à Profil supprimé

Un peu bombe roulante avec l'hydrogène. Non?

Pas plus qu'avec du GPL ou de l'essence.

On sait faire maintenant des réservoirs très résistants, qui se casseront après un choc tel que les occupants seront morts bien avant.

De plus, si le réservoir casse, l'hydrogène ne s'enflammera que dans certaines conditions de concentration et en présence de feu ou d'étincelles. Et une fois l'hydrogène echappé, ce qui se fait assez rapidement, il n'y a plus de risque. Alors qu'un réservoir d'essence qui dégouline sur un bitume bien chaud, c'est super dangereux pendant un bon moment

Par

Je m'attendais un design assez bizarre de leur part. Mais ça passe, espérons qu'il garde design et le projet

Par

En réponse à Solar_Max

Pas plus qu'avec du GPL ou de l'essence.

On sait faire maintenant des réservoirs très résistants, qui se casseront après un choc tel que les occupants seront morts bien avant.

De plus, si le réservoir casse, l'hydrogène ne s'enflammera que dans certaines conditions de concentration et en présence de feu ou d'étincelles. Et une fois l'hydrogène echappé, ce qui se fait assez rapidement, il n'y a plus de risque. Alors qu'un réservoir d'essence qui dégouline sur un bitume bien chaud, c'est super dangereux pendant un bon moment

A savoir qu'une atmosphère est explosive dès lors que le taux d'hydrogène dépasse 4%. il est vraiment préférable que l'hydrogène s'enflamme.

Par

Moyen de faire une bombe H avec ? !!!

Par

En réponse à Dr.Clakos

A savoir qu'une atmosphère est explosive dès lors que le taux d'hydrogène dépasse 4%. il est vraiment préférable que l'hydrogène s'enflamme.

Je ne crois pas. A 4%, ça fait plop. Ca fera BadaBoum à une concentration de 30%. Cordialement,

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire