Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Publi info
 

Sartory Billard : la montre dédiée à l'automobile revient dans un second volet

Dans Loisirs / Autres actu loisirs

Notre testeur officiel de jeux vidéo Ludovic Sartory, que vous connaissez sous le pseudo de MasterLudo, avait fait une première entrée remarquée dans le monde de la montre en 2015 avec la Sartory-Billard RPM01. Deux ans plus tard, voici le second opus de l'aventure horlogère de notre confrère.

Sartory Billard : la montre dédiée à l'automobile revient dans un second volet

Montres et automobiles sont souvent liées. Pour s'en rendre compte, il suffit souvent d'ouvrir n'importe quel magazine automobile pour y retrouver des pages dédiées aux annonceurs dans lesquelles les montres ont une belle part de la surface d'impression. Horlogerie et voiture ne peuvent donc faire qu'un, et notre testeur officiel de jeux vidéos MasterLudo nous l'avait joliment prouvé en octobre 2015 avec le début d'une nouvelle aventure sous la forme de la création de montres avec la marque Sartory-Billard.

Aujourd'hui, Ludovic Sartory et son associé Armand Billard reviennent aux affaires avec la deuxième montre de l'histoire de la jeune marque horlogère. La SB02, toujours assemblée du côté de la Franche-Comté, se démarque de son aînée par un degré de personnalisation assez poussé, puisqu'il sera possible de changer la lunette par d'autres éléments à choisir dans un catalogue (Brun Ecaille, Bleu Océan, Acier Mat, à 35 €, et carbone à 45 €). Les vis de rechange et l'outil pour le démontage seront fournis avec la lunette choisie.

La nouvelle montre fait encore une fois référence à l'automobile avec ce cadran en trois dimensions faisant un peu penser aux anneaux de vitesse : "le second modèle créé par SARTORY BILLARD conserve la forme unique de boîtier en volute tridimensionnelle propre à la marque. Cette approche stylistique, en courbes et contre-courbes, rend hommage aux automobiles classiques".

Le tarif de lancement est de 650 €. Plus d'informations sur le site officiel.

Mots clés :

Commentaires (50)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Une montre de bas-étage.

Par

... bien moins moche que celle qui te sert d'avatar....terriblement banale d'aspect...

Par

Ça change d'une flik flak. ..

Par

Bravo :bien: et mes tous mes voeux de succès :roi:

Par

En réponse à matrix71

Ça change d'une flik flak. ..

là c'est clairement dans la catégorie Sandero RS :love:

Par

Sinon, qu'est censé représenter le logo ?

Un ruban de Möbius loupé ?

Un étron canin ?

Un protège slip ?

Autre chose ?

:voyons:

Par

Pas mon type... Et le prix me parait excessif.

Par

Copinage / sponso / partenariat? il y a des 10 enes de marques qui mériterait vraiment un article mais vous faites un article sur ces montres qui n'ont pas réellement de connexion avec le monde automobile? Expliquez votre démarche en detail

Par

Elle est bien plus abordable que la précédente pourtant....allez....je ne résiste pas à recopier le commentaire que j'avais pondu à l'époque :

" J'ai déjà causé de l'intérêt nul que je porte à ces tocantes, simples objets de spéculation ( enfin, pas celle là, pas assez chère ) ou de glose autour d'un sujet dépassé.

Un peu comme si vous exigiez de monter un carburateur en lieu et place du système d'injection sur votre auto neuve.

Souvenez vous que la première montre à quartz venue à 5 € sera bien plus précise que la plus sophistiquée et la plus chère des pendules de poignet avec des engrenages limés à la main.

Et avoir réussi à domestiquer les palpitations d'un morceau de roche venu du fond des âges me parait tout aussi poétique que d'encenser le travail de limeurs ou d'ajusteurs vaudois ( qu'ils restent en dehors de l'Europe puisqu'il n'en veulent pas ces suisses ).

Bref, une bonne montre, une montre moderne donc, c'est pour moi du quartz, alimenté par énergie solaire ( quasi éternelle donc ), étanche à 100 m ( pour baignoire profonde ) et radio-pilotée par une horloge atomique pour la précision parfaite et le changement d'heure pratique, le tout dans un boitier et bracelet titane ( solide et qui n’agresse pas la peau ).

pour le reste, bonne chance à Master Ludo pour s'assurer un complément de salaire....c'est pas les fans qui manquent pour ce type de bidule à vanité.

Dommage qu'ils n'aient le plus souvent que deux bras. :bah: "

Rien n'a changé depuis... mais ce n'est que mon avis.

Mais je le partage.

Par

En réponse à roc et gravillon

Elle est bien plus abordable que la précédente pourtant....allez....je ne résiste pas à recopier le commentaire que j'avais pondu à l'époque :

" J'ai déjà causé de l'intérêt nul que je porte à ces tocantes, simples objets de spéculation ( enfin, pas celle là, pas assez chère ) ou de glose autour d'un sujet dépassé.

Un peu comme si vous exigiez de monter un carburateur en lieu et place du système d'injection sur votre auto neuve.

Souvenez vous que la première montre à quartz venue à 5 € sera bien plus précise que la plus sophistiquée et la plus chère des pendules de poignet avec des engrenages limés à la main.

Et avoir réussi à domestiquer les palpitations d'un morceau de roche venu du fond des âges me parait tout aussi poétique que d'encenser le travail de limeurs ou d'ajusteurs vaudois ( qu'ils restent en dehors de l'Europe puisqu'il n'en veulent pas ces suisses ).

Bref, une bonne montre, une montre moderne donc, c'est pour moi du quartz, alimenté par énergie solaire ( quasi éternelle donc ), étanche à 100 m ( pour baignoire profonde ) et radio-pilotée par une horloge atomique pour la précision parfaite et le changement d'heure pratique, le tout dans un boitier et bracelet titane ( solide et qui n’agresse pas la peau ).

pour le reste, bonne chance à Master Ludo pour s'assurer un complément de salaire....c'est pas les fans qui manquent pour ce type de bidule à vanité.

Dommage qu'ils n'aient le plus souvent que deux bras. :bah: "

Rien n'a changé depuis... mais ce n'est que mon avis.

Mais je le partage.

Tu peux ne pas comprendre l'intérêt de la montre mécanique mais en dehors du tarif il y a toute une histoire, on va isoler les riches qui achètent leur montre pour montrer qu'ils ont la blinde de thune a leur poignet, car malgré ça il reste les riches passionnés (je ne parle pas de design) et les passionnés tout court, certes tu as raison, une montre a quartz de bonne manufacture sera bien plus précise et rentable qu'une montre mécanique, rien qu'en isolant le coup d'entretiens d'une montre mécanique/automatique, mais le fait de pouvoir alimenter un instrument mécanique, donner une dimension aux temps juste par l'inertie de mouvement étudiés depuis des centaines d'années, ça ne laisse pas tout le monde indifférent.

T'as le droit d'être comblé d'une bonne montre à quartz à 150€, comme une montre mécanique à 300€ (car même dans les grosses marque des luxes, peu d'entre elle ne conçoivent l'intégralité de leur mecanisme mais les achètes à des specialistes : sellita, miyota, ETA, seiko, etc) mais t'as également le droit de respecter les gens qui s'offre le plaisir d'avoir une montre mécanique au poignet.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire