Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Ségolène Royal veut transformer Fessenheim en usine Tesla

Ségolène Royal veut transformer Fessenheim en usine Tesla

Fessenheim n’est pas un nom inconnu pour peu que l’on suive l’actualité. Il s’agit de la localité située en Alsace dont la renommée vient d’une centrale nucléaire vieillissante que beaucoup aimeraient voir fermer. Des écologistes aux antinucléaires, les deux faisant souvent la paire, jusqu’à nos voisins, ce n’est rien de dire que le site agace, au point que nos dirigeants ont promis sa fermeture. Certes, mais après ? Ségolène Royal a une idée. Originale bien sûr.

La ministre de l’Environnement est connue pour avoir des idées sur tout et surtout des idées. Sur le cas de la centrale nucléaire de Fessenheim dont la procédure de fermeture doit démarrer cette année, elle a exprimé sa vision des choses : une mutation en usine de fabrication de voitures électriques Tesla. Une annonce faite le 5 avril, soit bien après un 1er de tradition consacré aux farces et attrapes. "Les gens s'attendent maintenant à la fermeture de la centrale, mais il faut quand même proposer quelque chose. Il faut donner un espoir au territoire. Mon idée, c'est de faire venir une usine Tesla" a déclaré la ministre.

L’idée fait à ce point son chemin qu’elle assure avoir déjà pris langue avec le patron de la marque Elon Musk. Ce dernier veut construire une usine en Europe et hésite entre l'Allemagne et la France. Fessenheim semble donc avoir tous les atouts pour convaincre : "je lui ai dit 'j'ai un endroit pour vous, Fessenheim'", a-t-elle précisé. Mieux, une rencontre aurait été convenue entre elle et les dirigeants de l’entreprise américaine dans les dix jours.

Si les choses devaient dépasser le stade des intentions, ce serait d’abord un coup politique. Que Ségolène Royal expose : "ça serait formidable, parce qu'on annoncerait la fermeture de Fessenheim" et "il y a autre chose qui se construit, on tourne une page et puis on regarde le futur. En plus, les voitures électriques, c'est l'industrie du futur". Certes, mais est-ce réalisable ? "Le principal problème, c'est la mutation du site" a reconnu la politique. Et pardi ! Arrêter et démonter une centrale nucléaire puis rendre le site sans danger, ce n’est pas rien, ni gratuit et ça ne se fait pas en quelques mois. "Qui ne risque rien n'a rien !" a répondu Ségolène Royal aux mines dubitatives.    

Tesla

Poursuivez votre lecture :

Commentaires (55)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

ah ségolène elle se réveille mdr

Par

Ca va finir comme l'Ecotaxe, EDF va obtenir des indemnités en milliards d'euros pour fermeture anticipée de centrale.

Ensuite je vois mal quelqu'un comme Elon Musk associer l'image de Tesla à celle d'un site nucléaire en démantellement.

Bref ...

Ce commentaire a été signalé aux modérateurs.

Par

Pauvre femme...

Elle n'a jamais crée d'entreprise, c'est qu'une pauvre fonctionnaire qui met des batons dans les roues aux entreprises et elle croit en plus que démonter une centrale nucléaire pour la remonter en usine de montage d'automobile ca sera faisaible?

Mais Elon Musk aura plus de facilité à construire une usine ex-nihilo que d'attendre que le site de Fessenheim soit completement fermée, nettoyé, désinfecté et réhabilité.

Sans compter la grogne et les greves des employés de Fessenheim qui évidemment ne retrouveront pas tous un poste dans la nouvelle usine Tesla et qui feront barrage à la fermeture de la centrale, ce n'est donc meme pas en reve que Fessenheim deviendra l'usine européenne de Tesla.

Cette pauvre femme, biberonnée aux impots, taxes, qui n'a jamais eu l'audace de voir ce qu'est l'administration française de l'autre coté de la barriere, ose lancer des idées comme ca.

Qu'elle commence à supprimer des emplois de fonctionnaires, qu'elle fasse baisser les impots et là on verra si elle est capable de faire un truc pourtant si simple.

Par contre transformer une centrale nucléaire en usine de mécanique, ca ca demande beaucoup de travail de quantité de personnes avec des couts qui peuvent etre astronomiques tout ca pour ré-insérer des ex-employés de Fessenheim ! MDR

Par

Toujours aussi fart celle là :bah:

Dire qu'elle a failli être présidente :ptdr: remarque on à son ex le motard a trois roues livreur de croissant comme président :ohill:

tout ça ........ NEXT :fresh:

Par

Sacré investigations pour cet article monsieur Lecondé au passage :bien:

Par

Mais pourquoi elle n'a pas proposé au Musk sa remarquable usine Mia, c'est dans son coin et elle connait bien.... elle y a claqué des millions d'euros d'argent public, et en pure perte....

Comment accorder encore le moindre crédit à nos dirigeants par les temps actuels....

Par

La minute blonde...

Par

Elle nous fait toujours bien marrer elle, des fois qu'on l'oublie un peu, elle sait montrer son importance.

Par

En réponse à springo

Ca va finir comme l'Ecotaxe, EDF va obtenir des indemnités en milliards d'euros pour fermeture anticipée de centrale.

Ensuite je vois mal quelqu'un comme Elon Musk associer l'image de Tesla à celle d'un site nucléaire en démantellement.

Bref ...

Ca dépendant. S'il arrive à tourner la communication de manière à dire que son usine à dépolluer un site nucléaire pour le transformer en usine du futur 100% écologique, il ne va pas se géner.

Ce serait même du pain bénie pour son égo.

Mais ce n'est pas un homme fou. Plutôt que de prendre ce risque, il attendra que quelqu'un le fasse à ça place et achètera l'entreprise en question si ça marche, et juste avant la fin pour s'approprier la gloire et la notoriété.

Pour Tesla, je pense que surtout ce qui pourrait être intéressant pour eux en s'installant en france, c'est de faire un partenaria forcé avec ERDF pour que l'entreprise aient l'obligation de développer pour Tesla le nombre de recharge rapide en europe. Partenaria qui pourrait se montrer bénéfique à l'on terme pour ERDF car il pourrait devenir leader en europe dans la station de recharge.

Mais je pense qu'un certain Carlos risque de voir d'un mauvais œil la venue d'un concurrent direct qui a pour lui l'image de précurseur. Il ne serait pas étonnant qu'il essaye de faire capoter l'affaire (si affaire il y a)

Par

Au pays de Ségo,

comme dans tous les pays,

on s'amuse, on pleure, on rit, il y a des méchants et des gentils,

et pour sortir des moments difficiles, avoir des amis c'est très utile,

un peu nunuche, souvent idiote, c'est la vie de Ségo...

Mais elle rêve, elle imagine tous les soirs en s'endormant

Que le petit Hollande de l'Elysée vient lui parler en postillonnant

Pour chasser sa faiblesse, elle cherche la sagesse

pénible et incapable, toujours a l'ouest, c'est Ségo...Ségo... :areuh:

Bon vous aurez tous reconnu le générique de Candy... :tongue:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire