Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Publi info
 

Sondage - Avec les nouveaux services rendus par les smartphones, utilisez-vous encore les GPS traditionnels ? (résultats)

Dans Pratique / Autres actu pratique

, mis à jour

Dans la liste des applications mobiles bien utiles pour les automobilistes, on trouve en bonne place les nouveaux systèmes de guidage basés sur des communautés. Si efficaces que pour certains, les essayer revient à les adopter. On se demande alors si le GPS conventionnel (intégré à l'auto ou nomade) a un avenir. Et vous, vous vous en servez encore ?

Sondage - Avec les nouveaux services rendus par les smartphones, utilisez-vous encore les GPS traditionnels ? (résultats)

Il y a quelques semaines, au sein de notre Top 10 des disparitions annoncées dans le monde de l'automobile, nous avons mentionné les clés et la radio CD. Nous aurions pu aussi inclure à ce classement le GPS. Summum de la technologie et du luxe à bord d'une voiture il y a quelques années, il est devenu maintenant un équipement banal, présent dans une bonne partie des voitures neuves vendues dans l'Hexagone. Mais l'utilise-t-on encore ?

Le GPS intégré a déjà subi la concurrence au cours de la précédente décennie des GPS nomades, qui ont séduit les clients avec plusieurs avantages : possibilité d'utilisation dans différents véhicules, prix d'achat raisonnable, services d'info-trafic en temps réel… Mais ces derniers ont ensuite été ringardisés par les smartphones.

Le raz-de-marée Waze

Nous avons pris goût aux applications de géolocalisation de nos téléphones, qui savent nous guider. Il y a par exemple Google Maps, dont les services sont équivalents à ceux d'un GPS classique, en proposant plusieurs itinéraires, avec ou sans péage par exemple.

Ce sont surtout les dispositifs communautaires qui ont bouleversé le guidage par satellite. L'acteur incontournable de ce marché est Waze. Son point fort est de fournir des informations actualisées en continu grâce aux données récoltées et partagées par les autres utilisateurs. Waze se charge ainsi de vous indiquer la meilleure route possible en fonction des embouteillages déjà créés… et ceux sur le point de l'être (quitte parfois à énerver des riverains dont la rue devient un raccourci prisé).

Les applications avec des communautés permettent aussi d'avoir accès à de nombreuses informations : accidents, présence des forces de l'ordre… De plus, les cartes sont mises à jour rapidement grâce aux utilisateurs. C'est d'ailleurs l'un des avantages par rapport au GPS de nos voitures, qui sont parfois en retard de plusieurs années dans leur cartographie.

Bison abandonné

Les smartphones ont déjà fait une victime, ou presque : Bison Futé. Le service de l'État, avec ses plannings colorés, n'a pas vraiment la côte auprès des nouvelles générations d'automobilistes. Il est vrai que si les conseils de Bison Futé restent utiles dans leurs grandes lignes, ils n'ont pas la dimension d'immédiateté qui est de nos jours cruciale. Le célèbre animal malin tente de réagir en proposant lui aussi une application, mais trop tard.

Les petites voitures font déjà sans.

Des citadines commencent à se passer du GPS. Alors autant le dire clairement, les constructeurs profitent de l'évolution technologique pour réaliser une petite économie ! Mais ils font la constatation que les clients utilisent de plus en plus leur smartphone. Pour concilier les deux, les marques s'appuient donc sur les technologies Mirror Link, Apple Car Play et Androïd Auto, qui permettent d'avoir accès au contenu de son téléphone sur le grand écran tactile de la voiture. Chez Opel, la Corsa ne propose pas de GPS intégré. Idem pour les Twingo, 108, C1…

Le GPS constructeur cherche à se renouveler

Preuve qu'il reste un équipement apprécié : on tique dès qu'il n'est pas présent en série à bord d'un modèle sur lequel on s'attend à le trouver. Par exemple, sur la nouvelle Mini Countryman Cooper S, qui coûte plus de 35 000 €, la navigation est facturée en supplément !

Mais les marques se mettent à la page. Elles intègrent à leur navigateur des services connectés, qui permettent par exemple de connaître l'emplacement des stations-service avec les tarifs, les places de parking ou encore les restaurants à proximité. Un smartphone peut le faire, mais il faut alors (pour respecter le code de la route) s'arrêter et naviguer dans différentes applications. Renault va plus loin en intégrant des extensions bien utiles, comme l'indicateur de zones de danger Coyote. Et le Losange a récemment signé un partenariat avec… Waze.

Les constructeurs cherchent aussi à séduire la clientèle avec des fonctionnalités intéressantes. Par exemple, chez Mini, le système « apprend » vos habitudes de conduite quotidiennes, en identifiant vos destinations et trajets fréquents. Vous recevez alors avant de partir des alertes sur les conditions de circulation. Il y a aussi le Find Mate, deux petits gadgets Bluetooth vendus avec le GPS, qui permettent de localiser les objets sur lesquels ils ont été attachés.

Avec les nouveaux services rendus par les smartphones, utilisez-vous encore les GPS traditionnels ? Non à 62 %.

Plus de 450 votes ont été enregistrés à l'heure de faire le bilan. Et le non l'emporte largement. Plusieurs d'entre vous déclarent être des inconditionnels de Waze, certains mettent en avant HERE. Le prix des meilleurs GPS intégrés rebute. "Beniot9888" souligne d'ailleurs que l'on peut avoir un bon smartphone pour le prix de l'option. Parmi ceux qui restent fidèles au GPS de voiture, il y a "mynameisfedo", qui indique qu'un équipement intégré à la voiture est "utilisable de suite", pas besoin de ventouser le téléphone et de le brancher à la prise 12V pour maintenir sa charge. Pour "Wormlord", l'un des avantages est que les infos sont visibles face à lui dans l'affichage tête-haute de son véhicule. 

 

Vous pouvez encore voter et réagir !

Mots clés :

Commentaires (85)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Personnellement j'ai un GPS dans ma voiture (et dans ma précédente), mais je ne les ai jamais lancé !

Waze est mon ami :bien: surtout pour les radars... :rs:

Par

Personnellement je ne lance jamais le GPS de ma voiture ! Waze est mon ami :lover:

surtout pour les radars :bien:

Par

lol mes commentaires disparaissent, puis réapparaissent par magie !

bizarre ce site :bah:

Par

Non. Mon smartphone fait aussi bien le travail. Même à l'étranger avec le pré-chargement des cartes.

Et avec une interface claire et rapide.

À mes yeux, l'avenir, c'est le couplage du smartphone avec un écran au tableau de bord (Apple car, Androïd carplay). Et un rangement qui fait charge sans fil, pour poser le smartphone.

Et comme on peut avoir un bon smartphone pour le prix d'une option GPS...

Par

personnellement rien ne vaut le bon gps traditionnelle encastré avec la commande à main sous le levier de vitesse, après l'avantage du smartphone c'est qu'il n'y pas de maj à faire et il y a la commande vocale

Par

un GPS Garmin avec les mises a jour à vie reste la base, les info de trafic n'ont que la possibilité de prédire le passé, la situation réelle est dynamique et quand tout le monde utilise le même outil, ça permet de faire les mêmes erreurs. Le mieux reste d'adapter ses horaires en évitant les heures difficiles et de rester raisonnable quand on est coincé dans la nasse d'un bouchon inhabituel.

J'ai découvert mieux que GPS et GSM: maps.me et sa cartographie mondiale. Ça marche hors connexion, la carte dans la mémoire de la tablette que chacun peut choisir a la taille qui lui convient. C'est devenu mon moyen de base hors de l'Europe avec comme défaut les indications en langue locale, pas facile en Malaisie ou au Japon. Mais maintenant je ne vais me déplacer que pour du tourisme, le travail c'est fini.

.

Par

Je n'ai jamais eu de GPS dans la voiture....car j'utilise de longue date le GPS du smartphone.

Aujourd'hui HERE fait très bien son taf (utilisé depuis plus de 3 ans). Mais je n'en ai que rarement utilité aussi.

A noter qu'un collègue possédant une voiture pré-équipée de série avec la cartographie France s'est retrouvé sans rien lorsqu'il est arrivé....dans un DOM.

Pourtant c'est bien en France mais on oubli souvent de dire "métropolitaine"....et de devoir rajouter pour obtenir la mise à jour.

Du coup il se sert de son Smartphone et ne voit plus du tout l'intérêt d'avoir un GPS intégré.

Par

A quand un constructeur qui s'allierait avec Coyote ou Google afin de proposer plus qu'un GPS embarqué ?

Par

je pense que le GPS intégré reste la meilleure solution dans nos voitures pour des raisons de sécurité. il faut par contre que les systèmes evolues pour donner un service plus adapté aux besoins des utilisateurs :ange:

Par

J'ai un GPS intégré avec Android, du coup j'ai installé here Maps dessus avec toutes les cartes en hors connexions ! Le TOP ! et mise à jours gratuites avec une connexion WIFI (partage de connexion du smartphone le temps de la mise à jour).

Du coup, pas besoin d'avoir le smartphone sur le tableau de bord et tous les câbles dans tous les sens ...

par contre, pour les GPS intégrés des marques Auto (en dehors d'Android et Apple), c'est une calamité à utiliser ..

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire