Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Test Dirt 4 : tous les rallyes sur PC, Xbox One et PS4

Dans Loisirs / Jeux vidéo

Dirt revient dans un quatrième épisode très éloigné des trois premiers de la licence mais pas vraiment calqué sur le géniallissime Dirt Rally qui a révolutionné le genre il y a deux années. Le tout en incluant plusieurs types de conduites hors piste à savoir le Rallye bien sûr mais aussi le Rallycross et le Landrush (courses de buggy & truck US). Et en cadeau bonus les courses historiques pour s'amuser en R5 Turbo, 205 Turbo 16 et autres Stratos. Alors, que vaut ce Dirt 4 ?

Test Dirt 4 : tous les rallyes sur PC, Xbox One et PS4

Dirt 4 ce n'est rien de moins que la renaissance de la renaissance de cette série de jeux de rallye si ancienne. Pensez donc cela fait déjà 19 ans que le premier Colin McRae Rally est sorti et Dirt en est la suite. Après être passée par la mode Ken Block et son Gymkhana la série revient à ses origines mais se garde un zeste de folie sous le coude tout de même.

 

 La conduite

 

L'étonnant et inattendu Dirt Rally avait été la bonne surprise de 2015/2016, qu'allait donc nous réserver comme surprise un nouveau Dirt plus habituel ? Un gameplay en forme de réponse de Normand, tout simplement. Avec le choix entre une conduite arcade très accessible pour les amoureux des anciens épisodes et une conduite simulation pour les plus pointilleux.

Le moteur physique est toujours aussi bien réglé, le jeu est un délice dans les deux modes. Votre voiture de rallye est vivante même au gamepad en mode arcade et on se rapproche de Dirt Rally au volant en mode simulation. La difficulté est réelle si l'on retire toutes les aides, les transferts de masse, d'adhérence, les freinages et le stress des spéciales est bien présent. Pari réussi pour Codemasters.

Test Dirt 4 : tous les rallyes sur PC, Xbox One et PS4

Par contre je me suis traîné un mauvais retour de force tout du long de mes sessions au volant, au point de finir par revenir sur une manette faute de plaisir au volant. Il faudra sans doute quelques patches ou plus de temps à régler le volant pour le jeu mais sur ce point je reste déçu.

Enfin dans les points qui fâchent : les voitures tiennent trop la route et sous-virent beaucoup. Je sais que je conduis comme un peintre, mais dans Dirt Rally les propulsions étaient bien plus vivantes. Assez étonnant ce revirement de réglage.

 

 

Le défaut de Dirt a souvent été, par le passé, la durée de vie et la quantité de contenu cachés dans le jeu.

 

Voitures, circuits, épreuves, ça tient la route ?

 

Côté épreuves on est bon. Rallye, Rallycross, Landrush et Rallye historique on est dans le haut du panier. Toutes les modes sont un plaisir à jouer et les batailles sont épiques que ce soit contre le chrono ou contre des adversaires.

Test Dirt 4 : tous les rallyes sur PC, Xbox One et PS4

Maintenant les environnements en eux-mêmes sont carrément chiches. Australie, Espagne, États-Unis, Pays de Galles et Suède. Pour un championnat de Rallye c'est très faible. Bien trop faible. Les autres modes ont leurs propres pistes, mais c'est frustrant de ne pas avoir plus de diversité pour avoir l'impression de faire une vraie saison, d’autant plus que le mode carrière n'est pas déplaisant.

Côté voitures par contre c'est parfait et je vous invite à lire la liste des petites pépites présentes dans le jeu. On connaît tous des absentes, mais grosso modo c'est déjà plus que succulent.

Vient alors la bizarrerie de cet épisode, le mode Your Stage. 

 

Your Stage

 

Devant le peu d'environnements différents pour le mode Rallye, Dirt 4 se permet une génération d'étapes aléatoires et je suis même persuadé que ce mode a servi de base à certaines spéciales du championnat. Pour la fraîcheur de l'étape et la durée de vie chez les joueurs accros, c'est une idée parfaite. Pour les joueurs qui veulent juste un bon championnat long et dur avec des spéciales réelles, c'est une idée qui sent le rance et les virages peu optimisés.

À essayer pour se faire un avis donc. 

Test Dirt 4 : tous les rallyes sur PC, Xbox One et PS4

 

Conclusion

 

Dirt 4 est un bon jeu de rallye, réussi en mode arcade sans avoir la souplesse de conduite d'un vieux Colin McRae 2 ou 3, un peu loupé en mode simulation au volant face à son aîné le royal Dirt Rally.

Dirt 4 alterne le bon et le moyen et touche parfois au mauvais, mais au moins la série repart dans le bon sens. Fini les ronds sur les parkings de Gymkhana avec son pilotage aussi bluffant sur youtube que lassant en jeu vidéo. Bref c'est une bonne surprise après les derniers WRC et Sébatien Loeb Rally. À ne pas louper pour les fans de rallye console qui jouent au pad si vous avez faim de spéciales.

Le jeu me semble non fini par moments, on aurait aimé plus de pays, plus de spéciales longues, plus de circuits et épreuves réservés aux autres modes, encore un effort CodeMasters !

 

 

@MasterLudo

 

 Bonus Stage

 

 

Bonus : la liste complète des voitures disponibles avec une mention spéciale pour la 205 GTi jouable, c'est si rare... 

 

  • Alpine A110 (1970)
  • Audi Sport quattro S1 B2 (1986)
Test Dirt 4 : tous les rallyes sur PC, Xbox One et PS4
  • BMW M3 [E30] (1987)
  • Citroën DS3 WRX (2015)
  • Fiat 131 Abarth (1977)
  • Ford Escort MkII (1979)
  • Ford Escort RS Cosworth MkV (1993)
  • Ford F-150 SVT Raptor (2011)
  • Ford Fiesta R2 MkVI (2017)
  • Ford Fiesta R5 MkVI (2016)
  • Ford Focus RS MkI (2001)
  • Ford Focus RS RX MkIII (2016)
  • Ford Focus RS WRC MkII (2007)
  • Ford RS200 (1986)
  • Ford Sierra MkI (1987)
  • Hyundai i20 R5 (2016)
  • Lancia 037 Rally (1985)
  • Lancia Delta (1992)
  • Lancia Delta S4 (1987)
  • Lancia Fulvia Coupe (-)
  • Lancia Stratos (-)
Test Dirt 4 : tous les rallyes sur PC, Xbox One et PS4
  • MG Metro 6R4 (-)
  • MINI Countryman Rallycross (-)
  • Mitsubishi Lancer Evolution VI (1999)
  • Mitsubishi Lancer Evolution X (2013)
  • Mitsubishi Space Star R5 (2015)
  • Morris Mini Cooper S MkI (-)
  • Olsbergs MSE RX Super Car Lite (-)
  • Opel Adam R2 (2013)
  • Opel Ascona 400 [B] (1980)
  • Opel Corsa S1600 [C] (2003)
  • Opel Kadett (1975)
  • Opel Manta 400 (-)
  • Peugeot 205 (1991)
  • Peugeot 205 Turbo 16 (1990)
  • Peugeot 208 RX (-)
  • Peugeot 208 T16 (2015)
  • Peugeot 306 Maxi (1996)
  • Renault 5 Turbo (1980)
  • Renault Clio RS S1600 (2006)
  • Scott Schwalbe Super Buggy 'Larock 2XR Buggy' (-)
  • Seat Ibiza Kit Car (1997)
  • Seat Ibiza RX (-)
  • Speedcar Xtrem (-)
  • Stadium Super Truck 'Jackson Pro-Truck 4' (-)
  • Subaru Forester (1999)
  • Subaru Impreza (1993) 
Test Dirt 4 : tous les rallyes sur PC, Xbox One et PS4

Caradisiac a aimé

  • Le jeu ne ralentit que rarement sur console, il tient ses 60 ips tout du long
  • Carrément plus accessible que Dirt Rally
  • Dirt 4 est un régal au pad en mode arcade façon vieux Colin Mac Rae (ou presque)
  • Le mode carrière pour une immersion plus complète
  • Un très bon jeu en mode arcade au pad, mais je lui préfère Dirt Rally en mode simulation...

Caradisiac n'a pas aimé

  • Pas assez de destinations / d'environnements différents
  • Conduite simulation toutes aides ôtées plus accessibles que Dirt Rally (on nous avait promis la même chose en amélioré, c'est loupé)
  • My Stage peu convaincant passé les 5 premiers essais enjoués 
  • Où est passé le mode course de côte ? On veut bien l'échanger contre le mode Virée quasi inutile...
  • Je n'ai pas apprécié du tout le FFB sur Fanatec et Thrustmaster, j'attends un patch

Portfolio (34 photos)

Commentaires (2)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

De la merde par rapport à Dirt Rally

Par

La liste de voiture est loins d'etre parfaite , ils trouvent méme le moyen de nous en donner moins que Dirt Rally sortie quelque années plus tot , adieu C4 et Polo WRC , adieu 405 t16 , adieu 208 T16 ( Et pikes speak par la méme) , coté destination c'est pareil , adieu Monte Carlo , Allemagne , Suede etc... et bonjours Michigan :bah:

Bref Codemaster se fous ouvertement de la gueule des joueurs :nanana:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire