Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Toyota : 10 milliards de dollars d'investissement annoncés

Toyota : 10 milliards de dollars d'investissement annoncés

On va finir par croire que la bonne vieille méthode consistant à jouer le protectionnisme et la préférence nationale, que l’on s’était persuadés diluée dans la mondialisation des échanges, est toujours une recette efficace. Il aura suffi au futur Président des États-Unis Donald Trump d’envoyer 140 caractères sur tweeter au sujet des délocalisations des productions automobiles au Mexique pour faire revenir aux États-Unis des milliards d’investissements avec des emplois pour les Américains à la clé. Ford a inauguré le bal suivi par Fiat-Chrysler et voilà qu’a présent Toyota fait ses annonces.

C’est au moment de l’ouverture du Salon de l’automobile de Detroit que le constructeur japonais a rassuré Donal Trump sur ses intentions. Officiellement, Toyota précise fermement que l’investissement annoncé n’a rien à voir avec les menaces de sanctions douanières pour production au Mexique formulées par le successeur de Barak Obama. Cependant, la conjonction de temps entre les tweets de l’un et la politique développée de l’autre ne peut que pousser au rapprochement.

De quoi s’agit-il ? De la révélation par Toyota d’un investissement de dix milliards de dollars aux États-Unis au cours des cinq prochaines années. On se souviendra que cette somme est à peu près la même que celle injectée au cours des cinq années précédentes. Un parallèle que n’a pas manqué de faire Jim Lentz, le directeur général de la filiale nord-américaine du constructeur automobile japonais.

Un Jim Lentz qui marche sur une fine pellicule de glace en commentant ce sujet brûlant. Il doit ménager la future administration américaine avec ce plan au moment de la sortie d’une nouvelle Camry qui figure depuis des années au palmarès des meilleures ventes sur le marché américain.

Mais il doit aussi montrer que la politique de Toyota est indépendante et ne se laisse influencer que par ses intérêts : "nous devons gérer notre entreprise en tant qu'entreprise mondiale. Je dois m'assurer que nous sommes compétitifs" a ainsi commenté le responsable tentant de faire ainsi la synthèse : " tout le monde est d'accord avec les objectifs de Trump de stimuler l'industrie et l'emploi aux États-Unis en partie parce que cela nous aide à vendre plus de voitures".

Les dix milliards de dollars évoqués seront entre autres utilisés pour le nouveau siège nord-américain de Toyota au Texas, actuellement en construction, ainsi que la modernisation et l'agrandissement des usines du groupe. Toyota, qui emploie actuellement 40 000 personnes aux États-Unis, a créé plus de 5 000 emplois dans le pays au cours des cinq dernières années, a précisé Jim Lentz.

Commentaires (40)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Et pendant ce temps en Europe, tout va bien, nos industries disparaissent.....On nous dit que nous sommes mauvais....! c'est normal, on ne peut rien faire........:violon:

Par

Donald :bien:

Même pas en place et déjà des effets immédiats :sol:

ça nous change de nos branquiniols plus qu'on a ici et qui s'amusent a le critiquer :coucou:

Par

Donald the real new deal :bien:

ça nous change d'une formation politique française dont le mouvement est inspiré du New Deal de Roosevelt et qui pense y arriver avec Gaccio :bah:

restent les petits sympathiques marchands turcs qui font leur beurre avec des compléments a deux balles :coucou:

Par

la encore remarquons l'excellence de cette enquête signé Lecondé :bien:

Par

Revez pas de ca en france.... La union europeene interdit ce type de pratiques ..

Par

Toyota : - va investir 10 milliards les 5 prochaines années ("un investissement de dix milliards de dollars aux États-Unis au cours des cinq prochaines années")

- a investi 10 milliards les années précédentes ("On se souviendra que cette somme est à peu près la même que celle injectée au cours des cinq années précédentes").

- on reste donc sur la même tendance...

En quoi peut-on que TRUMP a changé quoi que ce soit puisque rien ne change?

Par

Il ne s'agit pas de protectionnisme, mais l'idée que lorsqu'on fabrique pour un pays on fabrique dans ce pays. Les usines de Ford ou GM concernées étaient prévues au Mexique mais pour des véhicules destinés aux US. Idem pour Toyota qui vend bien plus aux US qu'ils ne produisent aux US. Évidemment ça dépend des flux, mais lorsque près de 100% de la production d'une usine est vendue dans un pays autre que le lieu de fabrication il est légitime de s'en plaindre, et si nécessaire de légiférer par exemple par une taxation.

Par

En réponse à 1PourAvis

Et pendant ce temps en Europe, tout va bien, nos industries disparaissent.....On nous dit que nous sommes mauvais....! c'est normal, on ne peut rien faire........:violon:

pendant ce temps la "la fraise des bois" inaugure un ephad une maison de retraite! en corréze...

il est déjà en roue libre notre président...

il sucre déjà les fraises!!

en préretraite!!

le marché ricain c'est 14 millions...

un gros gateau.. plus que toute l'europe réunie!!

bref trump peut imposer que les voitures étrangéres..toy soient fabriquées au usa!!

le minimun en europe serait que les voitures vendues en europe!!

soient fabriquées en europe...!!

pas en turquie voir au maroc comme la marque au cric!!

mais bon hollande n'aura jamais le courage d'imposer quoi que ce soit à carlos!!

maintenant que usa is back...

tous les investisseurs français...vont aller au usa!!

rencontrer trump...

bientot une autre usine vuitton au states!!

Par

Il faudrait en consacrer 9 pour le design..

Par

En réponse à richardp

Revez pas de ca en france.... La union europeene interdit ce type de pratiques ..

c'est pour celà qu'il faut en sortir de l'europe..

comme les anglais..

pour info ils ont 2% de croissance et sont désormais 5 eme puissance mondiale!! devant la france!

les pays du nord sont en zone euros...

mais ont leur monnaie exemple la suede!!et sa couronne...

et eux ont de la croissance et une économie florissante!!

en france il nous fait un trump ou un poutine!!

bref pas une fégnasse...

quelqu'un qui en veut!!

et qui a la gnack!!!

il fera revenir les investisseurs en france;...

en baissant les charges;l'assitanat supprimera les 35H!

bref redonnerra à la france son attraction!!

car la france a des atouts!!

une position centrale en europe... des moyens de transports.. une population diplomée..

ce qui manque la confiance...

déjà en virant les socialistes pour 25 ans mini..

la confiance reviendra!

mais le nouveau président devra de suite faire les réformes necessaires!!!

et redonner de l'attractivité au pays!!

comme trump!

car trump c'est le baton mais aussi le carotte!

3O% d'impot en moins pour ceux qui viennent investir au usa!!

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire