Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Toyota croit à la voiture volante

Mais quelle mouche a donc piqué le géant de l’automobile Toyota ? Au vu de sa puissance, on pourrait penser qu’il garde fermement les pieds sur terre. Et pourtant, c’est le nez en l’air et le regard dans les nuages qu’il voit l’avenir. La DS de Fantômas et le taco de chitty chitty bang bang ne s’en doutaient pas, mais ils étaient les précurseurs et les inspirateurs de ce que des gens très sérieux envisagent comme une prochaine étape du transport : la voiture volante.

Toyota croit à la voiture volante

Ce projet de la voiture volante est pris suffisamment au sérieux pour avoir déjà réuni la somme rondelette de 345 000 euros. Plus exactement, c’est un groupe de jeunes ingénieurs réunis depuis 2012 sous le label Cartivator qui a convaincu quinze compagnies du groupe Toyota, dont le constructeur lui-même. Pour quel projet ? Allumer la flamme des Jeux olympiques de Tokyo, en 2020, à bord d’une voiture volante.

Le modèle a déjà son nom : SkyDrive. D’ici à 2018, le premier prototype sera une réalité. Le premier d’une génération d’engins volants qui offrira le ciel à n’importe qui voudra voler. Nous serons alors en 2050. Les transports urbains bondés, les bouchons interminables sur les routes seront alors de vieux et douloureux souvenirs grâce à des petites voitures volant à dix mètres du sol et capables de décoller et d'atterrir à la verticale, sans avoir besoin de pistes spéciales.

SkyDrive sera, d'une longueur de 2,90 m sur 1,30 m de large, pourra voler à 100 km/heure, et rouler sur trois roues à 150 km/h, avec à son bord un unique conducteur pilote. Mais c’est aussi un projet en pleine compétition avec ceux d’Uber, de Google et d’Airbus. Des gens très sérieux on vous dit !

Mots clés :

Commentaires (18)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Toyota criot en toutes les solutions innovantes, hybride hier, volante aujourd'hui, dommage que les productions actuelles ne traduisent pas mieux ce goût de l'avant-garde technique.

Par

on sait que les Français ont la cote auprès des japonais

mais de là à trop regarder en boucle le 5ème élément de Luc Besson....

Par

En réponse à gsclub

Toyota criot en toutes les solutions innovantes, hybride hier, volante aujourd'hui, dommage que les productions actuelles ne traduisent pas mieux ce goût de l'avant-garde technique.

Ah bon? Les moteurs sont au top de l'innovation. Et en plus ils sont fiable.

Qui fait mieux qu'eux en hybride aujourd'hui ?

Par

Vivons d'abord la révolution de la voiture autonome, on verra ensuite pour la voiture volante qui posera encore plus de problème sur le plan législatif, industriel, technologique et sécuritaire.

En tout cas c'est très probablement un transport de demain, mais certainement pas un transport d'aujourd'hui. Il suffit de voir les prestations des voitures volantes actuelles... pour des prix délirants ! On a du temps, beaucoup de temps devant nous je pense. Tant que les constructeurs ne feront pas mieux que des gros insectes 1-2 places à moins de 100 000 euros, la voiture roulante pourra dormir tranquille :bien:

Par

On va donc retrouver les mêmes genre de bidules qui étaient servis dans les années 50/60, et dont le titre était "la voiture de l'an 2000 ".

Amusant de voir que tous les projets présentés se basent sur l'hélice....comme pour l'Avion de Clément Ader en 1897....

Et toutes ces amusette semblent oublier un facteur : la poussière !

Par

Comme le souligne CarDreamer, il ça falloir que tout cela s'automatise avant de pouvoir devenir la norme!

Déjà qu'avec 4 roues posées au sol on croise des finis-à-la-pisse qui ne savent pas où n'est leur clignotant et qui zigzagent à cause du smartphone sur les cuisses...

Les mêmes qu'on a surtout pas envie de croiser en altitude !!

Par

En réponse à roc et gravillon

On va donc retrouver les mêmes genre de bidules qui étaient servis dans les années 50/60, et dont le titre était "la voiture de l'an 2000 ".

Amusant de voir que tous les projets présentés se basent sur l'hélice....comme pour l'Avion de Clément Ader en 1897....

Et toutes ces amusette semblent oublier un facteur : la poussière !

Pour les vitesses visées, l'hélice reste le meilleur système.

Par

C'est beau le rêve! mais techniquement sans solution.

L'énergie nécessaire au fonctionnement d'un tel engin le prive d'une utilisation pratique. Allez, il ne reste qu'a attendre l'annonce, si elle est faite un jour, de l'abandon du projet. Comme Airbus qui veut jouer dans cette cour là, celle de ceux qui veulent du tapage.

Par

Ça fait depuis les années 50 qui disent ça. Peut être en 2050 ça sera fait....

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire