Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Toyota et ses salaires : "nous devons passer à l'attaque"

C’est un acteur majeur du monde de l’automobile mais pour autant, il n‘est pas serein face aux bouleversements qui sont promis dans ce secteur d’activité. Il s’agit de Toyota qui a fait de sa dernière assemblée générale un appel à la mobilisation pour partir conquérir ce nouveau front. Un pari technologique, certes, mais aussi humain. Et le talent se paye. Une approche intéressante qui tombe en pleine polémique sur les émoluments accordés à Carlos Ghosn

Toyota et ses salaires : "nous devons passer à l'attaque"

Lors de sa dernière assemblée générale, le patron de Toyota est monté au créneau pour prendre date face aux défis qui attend son entreprise et tout un univers automobile en pleine mutation : « l'industrie automobile est aujourd'hui confrontée à de grands changements, et ce que nous pensions être loin dans le futur arrivera peut-être demain ». Akio Toyoda a ainsi été limpide devant plus de 5 000 actionnaires à Toyota City, dans la région de Nagoya (centre).

Le même patron a conclu : « c'est pourquoi nous devons passer à l'attaque ». Une sémantique offensive qui se traduira notamment dans les faits par des fusions et acquisitions pour accélérer l'innovation et prendre ainsi la tête d’une course technologique vers la conduite autonome et les véhicules non polluants.

Certes, mais pas seulement. Akio Toyoda a aussi parlé d’un sujet tabou : celui de la rémunération des talents à embaucher et à fidéliser pour mettre cette politique ambitieuse en œuvre. Et parler de salaires élevés, en ce moment, c'est assez courageux. On rappellera que chez le concurrent Renault-Nissan, le sujet est d’une brûlante actualité, avec les émoluments du patron Carlos Ghosn.

Mais chez Toyota, on aime à rappeler que l’on n’a jamais attiré les mouches avec du vinaigre, selon l’expression populaire consacrée. De fait, le constructeur japonais va élever le plafond des salaires accordés à ses dirigeants afin d'attirer davantage de talents étrangers. Plus exactement, l'objectif est d'avoir plus de flexibilité dans la rémunération de ses dirigeants étrangers.

Toyota a ainsi relevé que le risque des fluctuations des devises était un obstacle au paiement approprié des salaires et primes des membres étrangers du conseil d'administration. On note, au passage, l’insistance de Toyota à vouloir sortir d’une culture japonaise dans le choix de ses pontes. Si l'on excepte l'Américain Mark T. Hogan, qui siège en tant que membre extérieur, le constructeur japonais compte seulement un étranger dans son organe de direction : le Français Didier Leroy, qui occupe le poste de vice-président exécutif, directeur de la compétitivité et de la planification.

Or, c’est le même Leroy qui serait un premier choix pour une éventuelle succession de Carlos Ghosn…

Commentaires (31)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Faudrait demander aux gars sur les chaînes vers Valenciennes si cette politique salariale volontariste saura les concerner...

Toujours la même histroire : Pour ces gens là c'est d'abord SE servir.... et si la part n'est pas assez justeuse, hop, on change de boite... c'est pas la fidélité qui les retient longtemps.

Ceci étant posé, un p'tit chécos sympatoche pour un designer de talent chez Toy, ce ne serait pas du luxe...

Par

Comme si quelques dirigeants pouvais faire un différence énorme :ange: C'est surtout un excuse pour s'auto augmenter. Il faut arrêtez de de se moquer des gens.

Moi je suis pas choqué, c'est une entreprise privée après tout

Par

Leroy reste chez toy si tu aimes l'automobile. Renault fait de l'argent c'est sa priorité. Toyota eux font des autos c'est ça leur priorité.

Par

En réponse à mazdaspeed73000

Leroy reste chez toy si tu aimes l'automobile. Renault fait de l'argent c'est sa priorité. Toyota eux font des autos c'est ça leur priorité.

Oui d'ailleurs c'est une association de benevole, et ils sont nombreux :areuh:

Par

En réponse à roc et gravillon

Faudrait demander aux gars sur les chaînes vers Valenciennes si cette politique salariale volontariste saura les concerner...

Toujours la même histroire : Pour ces gens là c'est d'abord SE servir.... et si la part n'est pas assez justeuse, hop, on change de boite... c'est pas la fidélité qui les retient longtemps.

Ceci étant posé, un p'tit chécos sympatoche pour un designer de talent chez Toy, ce ne serait pas du luxe...

Je pense que tu te trompes.

J'ai pas personnellement travaillé chez toy en prod mais des amis oui. Les salaires y sont plus important qu'ailleurs , ils sont obsédés par la qualité, d'ailleurs tu as masse de primes pour ça et l'ergonomie des postes de travail est bonne.

A l'inverse je suis allé chez Renault truck vers 2009 ben c'était pas la même, t'as peur de prendre l'usine sur la tête tellement que le bâtiment est vétuste, menace de chômage pour les ouvriers alors que c'était la crise etc...

Toyota a un bon raisonnement, le talent et la fidélité se paie, on retient pas ses salariés avec le smic et des menaces.

Par

Quelqu'un a-t-il une idée de l'échelle des salaires chez Toyota ?

Chez Renault si Ghosn gagne 7M€ et le moins bien payé est au SMIC, ça fait plus ou moins 1 à 500...

Par

En réponse à Powertrain

Oui d'ailleurs c'est une association de benevole, et ils sont nombreux :areuh:

Hahahahaha.

Toy est super rentable parce qu'ils ont toujours fait passer le client et le produit avant tout. C'est leur cœur de métier.

Quand Renault a bâclé nombre de modèles pour les faire sortir vite en pensant gagner 3 sous je suis pas sur que la préoccupation client était bien élevé.

Laguna2 megane 1 Clio 2 scenic 1/2 meme twingo (exp perso) espaces 2/3. Je dois en oublier.

Par

En réponse à Joker79

Quelqu'un a-t-il une idée de l'échelle des salaires chez Toyota ?

Chez Renault si Ghosn gagne 7M€ et le moins bien payé est au SMIC, ça fait plus ou moins 1 à 500...

Psssittt....les 7 millions dont tu causes ne représentent que la part Dacia-Rîno dont il sera fortement question aujourd'hui.

Mais le fier Carlos a touché 15,4 millions d'euro en 2016....

http://www.ouest-france.fr/economie/les-actionnaires-de-renault-se-retrouvent-dans-un-climat-alourdi-5063652

... plus tout les avantages en nature.

Par

En réponse à mazdaspeed73000

Leroy reste chez toy si tu aimes l'automobile. Renault fait de l'argent c'est sa priorité. Toyota eux font des autos c'est ça leur priorité.

La naîveté de certains est parfois confondante ici......

Par

genre le top management fait changer une entreprise auto.. ahaha la blague.. generalement, ils ont pas d'epertise global et font de la gesiton financiere et non devl produit..

Ca se saurait si PSA, renault and so on etaient des entreprises qui ont apporté des ruptures technologiques..

Hybride ? non c'est Toy. Electrique ? non c'est Tesla..

nos dirigeants sont des suiveurs dirigés par des financiers... pas la peine de les payer plus. dsl

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire