Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Toyota FCV Plus : l'avenir sous hydrogène - En direct du Mondial de Paris 2016

Dans Salons / Salon de Paris

Toyota est déjà en quelque sorte "pionnier" dans le domaine de l'hydrogène avec la première voiture à pile à combustible, la Mirai. Le constructeur japonais se lance désormais dans l'engin à tout faire avec le concept FCV Plus à pile à combustible, capable de générer de l'électricité pour la maison lorsqu'il est à l'arrêt. Toyota estime cependant qu'il faudra patienter quinze ans avant de voir un tel engin commercialisé.

Toyota FCV Plus : l'avenir sous hydrogène - En direct du Mondial de Paris 2016

La voiture particulière n'est pas nécessairement garnde, spacieuse et faite pour les longs trajets. Elle peut aussi servir d'outil facile et rapide de transport urbain. Compact et très futuriste, le concept FCV Plus se veut un aperçu de ce que pourra faire Toyota non pas demain, mais plutôt après demain, puisque la marque parle d'une commercialisation d'un tel engin d'ici une quinzaine d'années, et pas avant.

 

Toyota FCV Plus : l'avenir sous hydrogène - En direct du Mondial de Paris 2016

 

Sous la robe de ce FCV Plus se cache une pile à combustible fonctionnant à l'hydrogène avec quatre moteurs électriques (un dans chaque roue) et un réservoir à hydrogène situé entre les deux roues arrières. Evidemment, le style est très avant-gardiste pour ne pas dire improbable à l'heure actuelle, mais Toyota souhaite surtout mettre en avant son implication dans le développement de l'hydrogène et de la motorisation électrique.

 

Avec FCV Plus, Toyota confirme une chose : l'avenir se fera à l'hydrogène, et pas forcément à l'électrique à batteries.

 

L'instant Caradisiac : jusqu'où ira Toyota ?

L'hydrogène est un pari extrêmement risqué. Le développement de la technologie est pour l'instant onéreux, le stockage de la matière première est délicat, le réseau de distribution inexistant dans la plupart des pays et l'hydrogène pas franchement propre à produire. En clair, n'importe quel industriel doué de sens ferait marche arrière devant un tel projet. Mais chez Toyota, on persiste, et on signe. On a vu ce que cela a fait avec l'hybride, et on espère que des avancées aussi grandes seront faites avec l'hydrogène.

 

 

Portfolio (6 photos)

Toyota

Poursuivez votre lecture :

Commentaires (6)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Pour avoir l'impression d'être dans Tron... Sympa.

Par

chez Toyota, on a en tous cas un même objectif qui dure.. celui de faire des caisses de plus en plus moches.

et là, on atteint vraiment un sommet!

Par

En réponse à mynameisfedo

chez Toyota, on a en tous cas un même objectif qui dure.. celui de faire des caisses de plus en plus moches.

et là, on atteint vraiment un sommet!

n'empêche qu'ils ont une autre technologie que celui de la nouvelle renault , peugeot , citroen !

et un beau jour ils sortirons une toyota avec 10 voir 20 ans d'avance .

Par

Je suis d'accord, l'hydrogène a finalement bien plus d'avenir car plus propre a produire que l'électricité. N'oublions pas qu'un pays comme l'Allemagne en est encore au charbon pour sa production... Au japon , a Tokyo ils utilisent les déchets des égouts pour produire de l'hydrogène propre... Pas tout a fait le même impact. Sans parler du lithium des batteries. Rare et en quantité finie sur notre terre. Bref. C'est moche mais c'est le vrai avenir automobile mondial

Par

"et l'hydrogène pas franchement propre à produire"

Genre, les hydrocarbures sont propres de l'extraction, au raffinement jusqu'à la sortie de combustion. Il vaut mieux une production dont la pollution peut être centralisée et contrôlée à la source que des millions de merdes qui fument en bout de chaîne. Même balbutiants les moyens de produire de l'hydrogène grâce à la biomasse laissent au moins imaginer un futur avec moins de nucléaire, c'est un espoir plus palpitant que des mazouts à turbal aux courroies qui couinent.

Par

En réponse à PlasticMoussey

"et l'hydrogène pas franchement propre à produire"

Genre, les hydrocarbures sont propres de l'extraction, au raffinement jusqu'à la sortie de combustion. Il vaut mieux une production dont la pollution peut être centralisée et contrôlée à la source que des millions de merdes qui fument en bout de chaîne. Même balbutiants les moyens de produire de l'hydrogène grâce à la biomasse laissent au moins imaginer un futur avec moins de nucléaire, c'est un espoir plus palpitant que des mazouts à turbal aux courroies qui couinent.

Le gazout c mort, l'agonie va prendre des années mais ça a commencé.

Par contre pour l’hydrogène c comme le pétrole, production centralisée, dépendance des consommateurs, chaines de distributions au travers de pompes à fric, hors de prix, dangereux à manipuler, conso trop importante, difficilement stockable.

L’hydrogène n'est intéressant que s'il est consommé immédiatement après production ou que la conso des PAC soit réduite drastiquement, c loin d’être le cas

La liberté est plutôt dans l’électricité dont on peut éventuellement fabriquer une partie, même si le VE à des défauts ils seront atténués avec le temps. Les progrès fait en 5 ans sont impressionnants et ce n'est que le début, à mon avis les prochaines générations de batteries n'utiliseront même plus de lithium et vont concentrer de + en + d'enerj, il n'y a aucune limite... sauf celle des pétroliers qui ont perdu à partir du moment ou ils ont laissé s'installer Tesla, qu'ils ont complétement sous estimé et qu'un grand nombre sous estiment encore.

Ensuite les hybrides séries ou VE à prolongateurs d'autonomie vont finir par tuer dans l'oeuf les derniers espoirs de l’hydrogène...

Je souhaitent bonne chance à Toyota avec l’hydrogène, c une bonne idée mais irréalisable avec trop de contraintes dans le contexte économique actuel, le marché a tranché, le VE sera à batteries ou ne sera pas (apparemment il sera), et dans 25 ans je pari que les batteries et super condos seront loin devant à tous les niveaux, voir des solutions qu'on ne connait pas encore...

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire