Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Une compagnie d'assurance anglaise propose des primes adaptées à l'activité sur Facebook

Une compagnie d'assurance anglaise propose des primes adaptées à l'activité sur Facebook

Il est possible pour n'importe quelle entreprise de "surveiller" l'activité des internautes afin de leur proposer des publicités ciblées en fonction de leurs attentes et besoin. Une compagnie d'assurance anglaise va beaucoup plus loin en proposant des primes adaptées... à l'activité sur le réseau social Facebook. Explications.

Les compagnies d'assurances tentent d'imaginer le futur, notamment dans l'automobile avec l'arrivée de la voiture autonome. Mais avant, certaines grandes entreprises du secteur investissent dans des idées parfois très étonnantes. C'est le cas de l'assureur anglais "Admiral" qui va proposer à ses clients d'analyser leur activité sur Facebook pour leur donner droit à des primes plus avantageuses.

 

Ce programme, tout spécialement pensé pour les jeunes conducteurs qui ont souvent des primes élevées, marche d'une façon plutôt simple : Admiral analyse toute l'activité Facebook de la personne (hors photos et vidéos), à savoir les commentaires, les statuts postés et tout ce qui est écrit ou discuté sur le premier réseau social mondial.

 

La compagnie en tire ensuite un bilan de la personne : trop confiante, la prime ne bougera pas, plutôt prévoyante et consciencieuse, la prime peut diminuer. L'algorithme mis au point par l'assureur se base notamment sur la syntaxe utilisée par la personne (les points d'exclamation partout, l'orthographe, ou encore l'usage de termes comme "toujours", ou "jamais", en lieu et place de "peut-être") afin d'établir une sorte de "personnalité" et d'en déduire la conduite potentielle qui en découle.

 

 

Admiral explique qu'il ne peut pas y avoir d'augmentation des primes par ce système (qui est volontaire et non obligatoire, et ouvert à tous ceux qui ont un permis de conduire). Les économies pourraient en revanche aller jusqu'à 350 livres sterling à l'année, soit près de 400 €...

 

Mots clés :

Commentaires (5)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Ca me sidère de voir à quel point une grande partie de la vie de nombreuses personnes est liée à cette application... La vie sur Facebook n'est pas la vraie vie !!

Par

j'aimerai bien savoir comment le logiciel analyse si l'on dit : je roule toujours au dessus des limitations de vitesses ou je roule jamais en dessous des limitations de vitesse !!!

Par

Vous disiez monde de dingo ?

Vous croyez ?

Par

Si on faisait la même chose avec l'activité sur Caradisiac ... Admiral en conclurait que la plupart des gens sont des trolls et les primes exploseraient ...

:lol:

Par

https://www.theguardian.com/money/2016/nov/02/facebook-admiral-car-insurance-privacy-data

Facebook met des bâtons dans les roues du projet de l'assurance en invoquant le respect de la vie privée de ses utilisateurs... On marche sur la tête :tourne: :ddr:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire