Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Publi info
 

Une récompense financière pour lutter contre les bouchons

Dans Economie / Politique / Budget

Une récompense financière pour lutter contre les bouchons

À Rotterdam (Pays-Bas), on teste un péage positif : les conducteurs qui ne roulent plus aux heures de pointe reçoivent une petite compensation. La mesure est un succès.

Comment faire pour réduire les bouchons aux heures de pointe ? Il faut que les automobilistes changent leurs habitudes, soit en laissant leur véhicule au garage, soit en partant à d'autres horaires. Pour cela, il y a les mesures restrictives : par exemple mettre en place un péage urbain comme à Londres ou accorder moins de place à l'automobile comme c'est le cas à Paris avec des suppressions de voies (quitte à créer plus d'embouteillages au début pour bien dégoûter les conducteurs).

Et il y a les mesures incitatives. On le dit souvent, mais le plus efficace reste la carotte sous forme de récompense financière. C'est ce principe qui est testé depuis des années à Rotterdam aux Pays-Bas. Un péage positif a été mis en place, avec pour but d'encourager les automobilistes à ne pas rouler aux heures de pointe : ceux qui ne se servent pas de leur auto à ces moments-là sont rémunérés ! Ils reçoivent 3 € cash ou 3,50 € sur une carte de transport. De quoi gagner jusqu'à 120 € par mois.

L'expérimentation est partie d'un constat : pour fluidifier la circulation aux moments les plus difficiles, il faut supprimer 8 à 10 % du trafic. Dans la pratique, le dispositif fait ses preuves, puisque la circulation a été réduite à de 5 à 10 %. Il y a 10 000 participants, avec un taux de 40 %, soit 4 000 trajets évités chaque jour.

Le programme dure un an. Mais la bonne nouvelle, c'est que 85 % des participants conservent leurs nouvelles habitudes après la fin de leur test rémunéré. Le système coûte plusieurs millions d'euros par an, une facture réglée par les pouvoirs publics. Mais les bouchons ont des coûts largement supérieurs, avec par exemple le carburant gaspillé, les retards des salariés… Il y a aussi une baisse de la pollution.

Mots clés :

Commentaires (7)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Donc un bonus pour aller en milieu de journée en voiture à Rotterdam plutôt que prendre les transports en commun :bah: ... Pourquoi ne pas plutôt investir afin de résoudre ces problèmes d'encombrement ?

Par

faire comme en Angleterre

payer un abonnement pour rentrer dans chaque grande ville

et taxer les gens qui ont un véhicule dans ce genre de ville surtout si il travaille sur Paris même, il en a pas besoin.

et taxer les diesel qui font - 15.000km par an, ça doit être vérifié à chaque CT, assurance etc ...

Par

En réponse à Krayia

faire comme en Angleterre

payer un abonnement pour rentrer dans chaque grande ville

et taxer les gens qui ont un véhicule dans ce genre de ville surtout si il travaille sur Paris même, il en a pas besoin.

et taxer les diesel qui font - 15.000km par an, ça doit être vérifié à chaque CT, assurance etc ...

:coolfuck::coolfuck::coolfuck:Yes we tax!!!!! :coolfuck:

Par

Moins je vois pas trop comment ce genre de système peut servir à dé bouchonner la région parisienne ou lyonnaise chez nous

Mais bon chez nous le duplex de l'A86 coûte une blinde aux heures de pointes et rien en heure ou il ne sert à rien ... chercher l'erreur

Par

Une prime sur les airpho. ...

Par

dis le à Anne :biggrin::biggrin:

Par

En réponse à MotherKaiser

Moins je vois pas trop comment ce genre de système peut servir à dé bouchonner la région parisienne ou lyonnaise chez nous

Mais bon chez nous le duplex de l'A86 coûte une blinde aux heures de pointes et rien en heure ou il ne sert à rien ... chercher l'erreur

A Lyon (mais aussi à Paris, j'imagine... et dans toutes les grandes villes de France), il "suffirait" de supprimer tous les comportements abrutis... Au hasard: la sortie "Grenoble / Aéroport St Exupéry" sur le périph, où la voie la plus à droite est bouchée aux heures de pointes parce que des abrutis se croient dispensés de faire la queue, et s'insèrent de force entre deux autres abrutis qui ne veulent pas perdre 5 mètres sur leur trajet...

Se mettre sur la voie centrale (qui va uniquement tout droit) pour niquer le premier qui attend sur la file de gauche (qui va uniquement à gauche) pour lui passer devant coûte que coûte quand le feu va passer au vert...

Etc.

Etc.

Etc.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire