Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Vignette automobile allemande : l'Alsace se mobilise

Vignette automobile allemande : l'Alsace se mobilise

C’est un fait pour le moment acquis. En 2019, lorsque l’on voudra arpenter les axes routiers allemands, il faudra au préalable s’acquitter d’une taxe. On l’appelle déjà vignette, mais à tort, car contrairement à ce qui pratique déjà en Suisse, il s’agira cette fois d’un contrôle électronique à partir des plaques immatriculations des véhicules et non d’une vérification faite sur le pare-brise. Pour autant, l’initiative ne colle pas avec les voisins et notamment avec les Alsaciens.

Les frontaliers de l’Allemagne restent vent debout devant cette vignette que le pays d'Angela Merkel  veut imposer aux conducteurs s’invitant sur ses routes par-delà ses frontières. En France, c’est l'association Initiative citoyenne alsacienne (ICA) qui a lancé une pétition contre cette politique jugée "discriminatoire, parce qu’elle est fondée sur la nationalité". L’association demande une "exonération pour les usagers" des régions frontalières.

Son mécontentement est à alimenter sur le site change.org, une pétition qui a déjà recueilli des milliers de signatures. Il faut dire que 30 000 travailleurs frontaliers alsaciens devront payer jusqu'à 130 euros par an. À titre de comparaison, la vignette suisse ne coûte que 40 euros.

Sur le dispositif allemand, il ressort que le prix de la vignette s’élèvera entre 67 et 130 € par an, selon la nature du moteur et son niveau de pollution. Des tarifs de courte durée seront mis en place : de 2,50 € à 25 € pour dix jours et de 7 € à 50 € pour deux mois. La vignette pourra s’acheter sur le web.

Mots clés :

Commentaires (51)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

....et les allemands frontaliers qui doivent raquer à chaque emprunt d'autoroute sur le territoire français...jamais une pétition ?

L'usage d'une autoroute n'est jamais obligatoire.... les riantes routes teutonnes vous tendent les bras les gars avec porte-monnaie en peau de hérisson.... V-max 100 km/h là bas : cadeau !

Par

Roc, le problème vient du fait que les allemands ne paieront pas cette taxe..

Par

C'est sûr qu'à partir du moment où l'on ne sort pas de Paris intra muro ... l'autoroute n'est pas obligatoire ...

Par

On rappellera que le l'Alsace compte de nombreux kilomètres de voie rapide 110km/h accessibles gratuitement et sans restriction de nationalité.

L'Alsace compte aussi quelques kilomètre d'autoroutes payantes, dont le prix est le même qu'elle que soit la nationalité.

Quand à savoir ce que l'Union Européenne a financé de part et d'autre du Rhin est un autre problème, partagé par 27.

Par

En réponse à roc et gravillon

....et les allemands frontaliers qui doivent raquer à chaque emprunt d'autoroute sur le territoire français...jamais une pétition ?

L'usage d'une autoroute n'est jamais obligatoire.... les riantes routes teutonnes vous tendent les bras les gars avec porte-monnaie en peau de hérisson.... V-max 100 km/h là bas : cadeau !

Le troll de base qui ne lit pas la raison du mécontentement, la discrimination faire entre allemands et étrangers.

Par

50x6=300€/an pour circuler en Allemagne pour un frontalier...on a qu'a faire la même chose pour tous les poids lourds et les automobilistes étrangers qui passent par la France, leur faire payer une taxe " carbone" selon la cylindrée, le poids et le nombre de km!

Par

En réponse à Windfrip

Roc, le problème vient du fait que les allemands ne paieront pas cette taxe..

indirectement les allemands la paie dejà cette taxe avec leur impôts.

donc c'est normal que tous ceux (les étrangers) qui prennent l'autoroute paient aussi.

Par

:nanana::nanana::nanana:

l'Allemagne fait cE qu'elle veut chez elle. Si ca ne olait pas a certains, qu'ils n'y entrent pas. Point.

Par

En réponse à geodemonia

Le troll de base qui ne lit pas la raison du mécontentement, la discrimination faire entre allemands et étrangers.

moi je considere que les allemands ont raison de faire de la preference nationale, a quoi bon être Français, Allemands etc , payer des taxes et impôts pour nos pays si c'est que pour des étrangers jouissent des même droit que nous sans efforts à fournir, sans rien à payer de plus ? donc oui à la preference nationale, c'est d'une logique, priorité à soi, à la famille, à ses amis et par extension priorité nationale avant de penser aux étrangers...demandez à nos deputes maires s'ils ne choisissent pas d'abord leurs époux , leur famille pour les assister dans leur fonctions politiques! çà c'est de la preference..et apres cela ces politiques font campagne pour la non discriminations, bande de mytho!

Par

En réponse à GrosMytho

50x6=300€/an pour circuler en Allemagne pour un frontalier...on a qu'a faire la même chose pour tous les poids lourds et les automobilistes étrangers qui passent par la France, leur faire payer une taxe " carbone" selon la cylindrée, le poids et le nombre de km!

est-ce que les autoroutes françaises sont gratuites pour les étrangers?

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire