Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 
S'inscrire

Voiture autonome : Renault montre ses travaux avec un Espace

Dans Futurs modèles / Technologie

L'arrivée de la voiture autonome ne se fera qu'avec une collaboration entre pouvoirs publics et acteurs du secteur privé. Renault vient justement de saluer le traité signé par les 28 ministres européens des transports pour faire avancer la conduite autonome et parvenir à un consensus. Le constructeur au losange en profite au passage pour nous montrer ses premiers travaux sur un Espace.

Voiture autonome : Renault montre ses travaux avec un Espace

Les 28 ministres des Transports européens viennent de signer la "déclaration d'Amsterdam" en faveur de la voiture autonome. Il s'agit en fait de réunir constructeurs et pouvoirs publics afin de trouver une solution générale et viable à l'arrivée de cette technologie qui ne devrait pas percer avant un paquet d'années. En attendant, les constructeurs, comme Renault, travaillent dans leur coin sur la conduite autonome et le losange en profite justement pour nous montrer ses premiers travaux.

 

Cette fois, c'est avec un Renault Espace que la marque tricolore a choisi de développer son système. Equipé de capteurs ultrason, de caméras à 180°, de radars d'angle et de laser (entre autres), cet Espace est déjà capable de se gérer seul sur autoroute.

 

Evidemment, Renault n'est pas le seul constructeur majeur à disposer actuellement de ce type de technologie, mais le losange espère proposer en série un dispositif complet de conduite autonome sur voie rapide (et avec des prix relativement abordables) sur ses autos dès 2020/2022, soit grosso modo la période où PSA lancera lui aussi ses technologies autonomes, comme nous avions pu le voir lors de la présentation du plan "push to pass".

 

 

Mots clés :

Renault

Poursuivez votre lecture :

Vidéos populaires

Commentaires (27)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter
ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

J'imagine le scénario, tu par en vacance tu en profite pour faire une petite sieste vu que c'est autonome et la tu te réveille plusieurs heures après sur un pont dans ta voiture dans un garage renault avec des mécano qui répare ta voiture qui va au garage toute seule parce qu'elle a remarqué un problème critique, pratique ? ;)

Par

Confier sa vie à une éléctronique renault hahaha hihihi hohoho

Ils ne savent pas faire un autoradio qui bug pas !

Par

La conduite semi autonome sera sans doute une réussite.

Pousser le bouton pilote auto, et faire autre chose du trajet.

A la clef : Economie de carburant, économie mécanique.

Sans doute le prochain coup dur du transport en commun

Par

"cet Espace est déjà capable de se gérer seul sur autoroute." voire même sur route! on a tous lu l'article concernant cette mésaventure.

"la marque tricolore" :ptdr:

Par

Oui bon ils font ce que les autres font. De toute façon il n'y aura certainement pas de système "révolutionnaire" qui va sortir du jour au lendemain....

Puis il faut bien se rendre compte que ces système sont trééééééééés dépendants de l'évolution de la législation, mais aussi de l'entretien du réseau routier...et de celui du véhicule.par exemple si pour XX ou YY raison les bandes blanches au sol sont masquées où absente ?? que se passe t-il ?

Comment la voiture va t-elle savoir que la limitation de vitesse change (zone de travaux), que le feux est rouge, qu'il y a un stop ?

Et la conduite autonome par mauvais temps ? Parce que généralement c'est toujours pas temps clair hein...

Et si d'un coup un système tombe en rade (un des capteurs....) ou se retrouve dans l’impossibilité d'effectuer sa tâhe de façon optimum (capteur encrassé, masqué par quelque chose...).

Et quand je dis d'un coup je veux dire pas AVANT de démarrer mais PENDANT la conduite autonome.

Moi en tout cas je me pose énormément de question en prévoyant le pire...et pour l'instant pas de réponse...

Par

En réponse à anneaux nîmes.

Oui bon ils font ce que les autres font. De toute façon il n'y aura certainement pas de système "révolutionnaire" qui va sortir du jour au lendemain....

Puis il faut bien se rendre compte que ces système sont trééééééééés dépendants de l'évolution de la législation, mais aussi de l'entretien du réseau routier...et de celui du véhicule.par exemple si pour XX ou YY raison les bandes blanches au sol sont masquées où absente ?? que se passe t-il ?

Comment la voiture va t-elle savoir que la limitation de vitesse change (zone de travaux), que le feux est rouge, qu'il y a un stop ?

Et la conduite autonome par mauvais temps ? Parce que généralement c'est toujours pas temps clair hein...

Et si d'un coup un système tombe en rade (un des capteurs....) ou se retrouve dans l’impossibilité d'effectuer sa tâhe de façon optimum (capteur encrassé, masqué par quelque chose...).

Et quand je dis d'un coup je veux dire pas AVANT de démarrer mais PENDANT la conduite autonome.

Moi en tout cas je me pose énormément de question en prévoyant le pire...et pour l'instant pas de réponse...

Ho punaise, ils n'ont surement pas envisagé ça!!! Il faut les appeler tout de suite avant qu'il n'y ait des morts au prochain crachin!!! Et les routes sans bandes blanches, ça non plus ils ont pas du tester!!!

Par

En réponse à moulache

Commentaire supprimé.

Tu te trompes d'interlocuteur ou ta réponse est HS... Je n'ai parlé ni de VW ni de DSG

Par

@anneau je partage tes inquiétudes mais je pense que tout est déjà en test et bien évidemment ils auront pensé à intégrer ses critères

Par

L'avantage : une régulation et une fluidification des flux donc moins de bouchons, consommations en baisse, durée de vie des freins prolongée, moins accidentogènes en théorie, gains de temps.

Inconvénient : fiabilité, perte d'autonomie du conducteur, plaisir de conduire en berne, possibilité de piratage du véhicule.

Par contre si la voiture est complètement autonome, les auto écoles aux chômages? (utopie)

Par

En réponse à anneaux nîmes.

Oui bon ils font ce que les autres font. De toute façon il n'y aura certainement pas de système "révolutionnaire" qui va sortir du jour au lendemain....

Puis il faut bien se rendre compte que ces système sont trééééééééés dépendants de l'évolution de la législation, mais aussi de l'entretien du réseau routier...et de celui du véhicule.par exemple si pour XX ou YY raison les bandes blanches au sol sont masquées où absente ?? que se passe t-il ?

Comment la voiture va t-elle savoir que la limitation de vitesse change (zone de travaux), que le feux est rouge, qu'il y a un stop ?

Et la conduite autonome par mauvais temps ? Parce que généralement c'est toujours pas temps clair hein...

Et si d'un coup un système tombe en rade (un des capteurs....) ou se retrouve dans l’impossibilité d'effectuer sa tâhe de façon optimum (capteur encrassé, masqué par quelque chose...).

Et quand je dis d'un coup je veux dire pas AVANT de démarrer mais PENDANT la conduite autonome.

Moi en tout cas je me pose énormément de question en prévoyant le pire...et pour l'instant pas de réponse...

A peu près tous les exemples que tu cites ont déjà été pensés. Ce ne sont pas des énormes obstacles à la conduite automatisée. Et dans tous les cas, pour peu qu'un élément essentiel tombe en panne ou marche mal, il y aura toujours un système de secours pour prendre le relais et mettre le véhicule à l’abri si besoin.

Ce qui m'inquiète le plus c'est surtout la façon dont va réagir le véhicule face à une situation inhabituelle. Imaginons qu'une voiture coupe un feu rouge alors qu'on est au milieu d'un carrefour, certains humains auront le réflexe d'accélérer pour ne pas se prendre la voiture, mais quid de la conduite autonome ? Il faut parfois prendre certains risques pour éviter un accident. Est-ce qu'elle en sera capable ? Autre exemple, une voiture roule en contresens sur l'autoroute. Est-ce que la voiture va simplement piler parce qu'elle aura détecté un obstacle, ou est-ce qu'elle saura d'elle même se déporter ? Si la situation se présente et que l'issue est de toute façon inévitable, est-ce qu'elle foncera plutôt dans un mur en béton dans un panneau de signalisation ? Est-ce qu'elle préféra foncer dans une autre voiture ou écraser un piéton ? On sait aujourd'hui que les voitures autonomes préfèreront toujours piler pour minimiser les accidents, mais pouvoir les éviter ou choisir l'issue la moins pire, c'est parfois une question de vie ou de mort. C'est ce genre de question où il serait intéressant d'avoir une vrai réponse.Caradisiac pourrait dailleurs fait un dossier là dessus.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter
ou S'inscrire