Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Publi info
 

Voiture autonome : va-t-on pouvoir réellement faire autre chose que surveiller la route ?

Dans Futurs modèles / Technologie

Ceux qui attendent la voiture autonome mettent toujours en avant la même raison : le gain de temps au volant, afin de faire autre chose. Lire, manger, travailler et même dormir derrière le volant pendant que la machine fait son travail. Mais si la législation interdit de se distraire, à quoi bon laisser l'informatique jouer son rôle ?

Voiture autonome : va-t-on pouvoir réellement faire autre chose que surveiller la route ?

C'est une actualité britannique qui a attiré notre attention en ce début d'après-midi. Au Royaume-Uni, une étude vient de démontrer que l'inattention au volant d'un véhicule autonome pourrait être meurtrière. Il faudrait en effet 2 secondes pleines pour qu'un conducteur reprenne les commandes, ce qui, à 80 km/h environ, correspond à 45 mètres parcourus (et perdus). Que faire, dans ce cas ? L'étude préconise l'interdiction pure et simple de faire autre chose que surveiller la route, dans certaines conditions "critiques". Comme, évidemment, la circulation en ville.

Mais alors, à quoi bon la voiture autonome ? L'intérêt principal de cette technologie est de pouvoir "lâcher" les commandes et se concentrer sur autre chose. C'est le but et ultime de cette abondance d'intelligence artificielle, même si l'aspect sécuritaire (la conduite autonome permettrait d'éviter certains accidents) est également mis en avant.

Pour le moment, nous sommes encore loin d'une vraie législation autour du comportement du "conducteur". En France, pourra-t-il réellement aller d'un point A à un point B sans jamais regarder la route, et uniquement en programmant son trajet ? Au rythme où évoluent les choses, nous ne serons peut-être plus en vie pour voir cela.

La conduite autonome pourrait malgré tout avoir un effet bénéfique dans un domaine inattendu. Toujours selon cette étude, les assureurs pourraient alléger les primes pour les jeunes conducteurs et les alourdir pour les seniors. Pourquoi ? Tout simplement parce qu'un jeune aura de bien meilleurs réflexes pour reprendre les commandes qu'une personne plus âgée. Il viendra alors peut-être le temps où le "A" collé sur la vitre arrière (si tant est que l'apprentissage existe encore dans le futur) ne sera plus synonyme d'un montant d'assurance impossible à assumer. 

 

Mots clés :

Commentaires (60)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Putain de cauchemar ... Obligé de se traîner la bite à 80 (voire moins le jour où ça sera d'actualité) tout en surveillant un automate qui plantera une fois tous les 3 ans mais au moment le plus inattendu :beuh:

Par

NON, selon toutes les expériences menées, et le bon sens qui veut qu'on ne puisse pas confier sa vie, et celle des autres (pour ceux qui ont une conscience) à des systèmes automatisés incapables d'une quelconque initiative et de discernement.

Comme il a été très bien démontré et expliqué sur POA avec la A4 qui n'est pas complètement automatisée; Non seulement on doit continuer à surveiller car le cerveau n'arrive pas à se détendre, mais en plus, on est en fait en permanence obligé d'être en double éveil car la moindre erreur de la machine entraîne une réaction qui demande une intervention instantanée du conducteur.

Pour le coup, c'était le cruise contrôl assujetti au lecteur de panneaux. La caméra s'est trompée et la voiture, qui se trouvait à 130 a pilée parce qu'elle a lu un panneau 90 de bretelle de sortie.

Heureusement il n'y avait personne derrière et l'équipe en a été quitte pour une belle frayeur.

Idem pour doubler, sur une autre review, la voiture double en mode automatique, mais comme elle ne fait que valider par OUI ou NON le fait qu'elle peut doubler, elle n'a pas la capacité technique de jauger la vitesse d'arrivée d'un véhicule roulant plus vite sur la file de gauche... et donc superbe queue de poisson et emplâtrage évité de justesse car le gars a freiné fort alors que la voiture test doublait façon poids-lourd....

Etc...

Au final Roubeaudi explique très bien qu'il faut deux fois plus de vigilance et c'est donc plus fatiguant.

Personnellement je suis d'accord... autant je fais confiance à une machine pour des choses fixes ou un manège car il s'agit d'un lieu fermé où aucun discernement ou esprit d'adaptabilité n'est nécessaire, autant je ne pourrai jamais pour être pris en charge en dynamique dans un lieu ouvert par de bêtes capteurs et des caméras qui ne peuvent tenir compte que de ce qu'un programmateur lui à dit de faire.

Par

J'ajoute qu'en plus avec les VA... les systèmes sont de toute façon en rade dès qu'ils sont couverts par trop d'eau, trop de poussière, de la neige, du gèle, de la boue ou que le soleil est trop rasant et aveugle la caméra... partant de là... quand bien même les systèmes seraient infaillibles, pour un VA, rouler en toutes circonstances est de toute façon physiquement impossible.

Par

Moi j'étais plus concentré et plus stressé que si c'était moi qui conduisait complètement, c'était pourtant un essai sur autoroute avec une circulation moyenne en mode semi autonome. Et oui, lorsque le véhicule demande de reprendre les commandes il y a bien un laps de temps ou l'on ne sait plus trop où on en est. Si un évènement dangereux survient à ce moment c'est l'accident. Mais c'est déjà le cas avec les régulateurs de vitesse quand les gens se trompent entre l'accélérateur et le frein car ils ne gardent pas les pieds en face des pédales.

Par

La photo est particulièrement d'actualité.. combien de personnes j'ai déjà vu tenir le volant avec les genoux et utiliser leur téléphone en même temps...

Par

En réponse à hugh6

Moi j'étais plus concentré et plus stressé que si c'était moi qui conduisait complètement, c'était pourtant un essai sur autoroute avec une circulation moyenne en mode semi autonome. Et oui, lorsque le véhicule demande de reprendre les commandes il y a bien un laps de temps ou l'on ne sait plus trop où on en est. Si un évènement dangereux survient à ce moment c'est l'accident. Mais c'est déjà le cas avec les régulateurs de vitesse quand les gens se trompent entre l'accélérateur et le frein car ils ne gardent pas les pieds en face des pédales.

Tout à fait correct.

Par

honnêtement si c'était faisable, je pense que je pourrais dormir, peut être pas la première semaine, mais une quoi que tu fais confiance au système pourquoi pas !

Par

Peut-être qu'il sera autorisé de fumer :buzz: :buzz: :buzz:

Par

En réponse à hugh6

Moi j'étais plus concentré et plus stressé que si c'était moi qui conduisait complètement, c'était pourtant un essai sur autoroute avec une circulation moyenne en mode semi autonome. Et oui, lorsque le véhicule demande de reprendre les commandes il y a bien un laps de temps ou l'on ne sait plus trop où on en est. Si un évènement dangereux survient à ce moment c'est l'accident. Mais c'est déjà le cas avec les régulateurs de vitesse quand les gens se trompent entre l'accélérateur et le frein car ils ne gardent pas les pieds en face des pédales.

c'est bien pour ca que ces solutions intermediaires ne sont pas la panacée et je crois que c'est clair chez la majorité des constructeurs sauf Tesla (l'Audi A8 est plus autonome qu'une Model S mais Audi n'en fait pas la pub)

La vrai conduite autonome c'est Level 4/5 (classification dependant du continent...), la voiture peut conduire sans passager à bord (utilsiation Uber qui vient chercher un client à vide, voiture qui va se garer, etc...). Il est evident que dans ces voitures on ne va pas demander au conducteur de devoir reprendre la main.

Ceci arrivera dans 10-20 ans, tout ce qui passe avant c'est de l'experimentation, merci de ne pas juger la conduite autonome à l'aune des performances actuelles.

(On se rappelle tous des debuts de l'ABS, c'etait pas glorieux)

Par

"The investigation also found the rate of Tesla vehicles crashing had fallen nearly 40% since the company installed its automatic steering feature." signé la NHTSA, l'organisme américain qui enquete sur les accidents de la route aux US.

Cela veut dire que meme si le systeme actuel n'est aps encore parfait, il est deja mieux que des humains au volant ...

PS: je ne suis absolument pas un fan de Tesla, au contraire meme

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire