Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Tout sur Seat Ronda

Seat Ronda

Note des propriétaires

13,8/20

Commercialisé : de 1982 à 1988

Prix non communiqué...

Motorisation : Essence, Diesel

Emission de CO2 g/km*

*Norme NEDC
Essais (0)Avis (1)Fiche fiabilité (0)Fiches techniques (0)

Sur le forum

SPONSORISE

Avis Seat Ronda

Ronda 1.2 GL (1983)

Par  le 10 Février 2012 à 12h48

Voiture robuste et économique, nettement mieux équipée que les concurrentes françaises pour seulement 39.000F (prix d'une 2CV de base). De série : BVM5, banquette rabattable, 4 ceintures de sécurité à enrouleur (5e ceinture ventrale), essuie-glace arrière, feu de brouillard, projecteurs H4, allumage électronique intégral, compte-tours (le combiné d'instruments est commun avec la Ritmo Abarth 105TC), sellerie velours avec appuie-tête aux places avant, coffre entièrement moquetté, radio cassette. Seule panne en 30 ans de fonctionnement : l'amplificateur d'allumage (2 fois), couplée à la bobine et non détaillée, pièce commune avec Ferrari et donc hors de prix (2600F, soit 400 euros !). Facilement entretenue dans n'importe quel garage, grâce à sa mécanique classique.Dessinée par Bertone, la ligne carrée manque de finesse, mais donne un espace habitable et un volume du coffre inégalés pour cette catégorie. L'espace de chargement est immense avec la banquette rabattue. Permettait de partir en vacances à une famille de quatre personnes, sans trop se restreindre sur les bagages.Confort moyen dû aux suspensions rustiques, freinage peu endurant, tenue de route aléatoire en virage sur le mouillé (tendance à chasser de l'arrière, violemment et sans prévenir). Insonorisation habitacle très faible, moteur très bruyant. La carrosserie ne rouille pas (contrairement aux Ritmo qui partagent la même coque), les plastiques sont de bonne qualité et vieillissent bien. Direction non assistée très dure et pénible pour les manoeuvres en ville. Véhicule à l'aise sur le réseau secondaire, poussif sur l'autoroute (le moteur d'origine Fiat 124 n'est pas réputé pour ses reprises et s'essouffle vite au-delà de 110km/h). Consommation moyenne aux alentours de 7 litres.Lire la suite de l'avis»