Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Cote Bmw Z3

Année de commercialisation
Filtrer par
Version
ROADSTER 1.8
ROADSTER 1.9 118
ROADSTER 2.2
ROADSTER 2.2 STEPTRONIC
ROADSTER 3.0
ROADSTER 3.0 STEPTRONIC
Devis assurance autoFinancement

SPONSORISE

Avis Bmw Z3

Z3 ROADSTER 2.8 (1997)

Par  le 16 Janvier 2017 à 18h19

Acheté en février 2016 en remplacement d'une 130i à 98500 km, je suis actuellement à 103,600 km.Petit roadster à capote manuelle pour ma part, le Z3 est une voiture distillant beaucoup de plaisir de conduite grâce à ses multiples atouts : moteur plutôt bavard, position de conduite idéale bien que les sièges manquent de maintien, ABS comme seule assistance (l'antipatinage étant déconnectable), pont court, autobloquant 25%, propulsion...Si de multiples moteurs sont disponibles sur le Z3 en phase 1, le 6 cylindres avait mes faveurs, sortant d'un autre L6 bien plus récent. On retrouve donc le 2.8 litres codé M52B28, en simple vanos. 192 ch donnant des performances qui n'ont plus rien d'éclatant en 2017 mais dans l'absolu très sympa, surtout avec le pont court d'origine, en gardant un régime de croisière honorable sur autoroute. Le moteur est très souple, ne vibre et toussote pas à bas voire très bas régime, et ne s'effondre pas à l'approche du rupteur, ce qui permet d'avoir une impression d'allonge très appréciable... la boîte de vitesse est bien étagée, le maniement du levier est un régal : débattements courts, verrouillages et guidages précis.La direction assistée est bien calibrée, attention cependant au retour d'informations de la route qui est omniprésent, sans que ce soit désagréable : bien que le Z3 soit plus dans son élément dans une balade dynamique, il procure beaucoup de plaisir en haussant le rythme, on est bien loin du flou des directions électriques d'aujourd'hui. Côté train arrière, si les dérobades sont faciles à provoquer mais aussi à récupérer, on est quand même un peu loin de la tenu de route de véhicules plus récents, on paye ici le train arrière de série 3 E30... cependant pas de craintes à avoir : des pneus en bon état et une conduite sécurisante (ce qui ne signifie pas forcément se trainer!) par temps de pluie vous éviteront de vous retrouver sur le côté... vous pourrez tordre le cou à toutes les idées reçues comme quoi une propulsion sous la pluie est dangereuse. En tout points, la Z3 reste sécurisante peu importe l'état de la route ou les conditions climatiques.Côté design extérieur, nul doute que plus de 20 ans après sa sortie, elle continue de faire tourner les têtes. Mon modèle est rouge, et il attire bien des regards, à la fois plein de sympathie pour une voiture qui dégage un sentiment de liberté et de plaisir automobile, mais aussi de gens plus haineux (je ne parlerai pas spécialement de jalousie, un Z3 est plutôt accessible en tout points..., mais anti-voitures ou pensant que rouler topdown est synonyme de m'as-tu-vu...). Globalement du positif tout de même, la ligne n'a pas pris une ride et reste bien plus attirante et marquée qu'un Z4. A l'intérieur, les choses se gâte et c'est retour dans le début des années 90 avec un habitacle qui souffle le chaud et le froid : sièges électriques en cuir, planche de bord partiellement gainée de cuir, compteurs à cerclage chromé (6 cylindres uniquement), ordinateur de bord... tout ceci indique que nous sommes à bord d'une BMW... cependant la finition globale fait tâche : boutons et potentiomètres hérités d'E30, cale des sièges qui pète sur 99% des Z3 qui font que les sièges ont un mm ou 2 de jeu au freinage et aux accélérations... cependant l'intérieur recèle de petits rangements bien pratiques et le coffre n'a rien de ridicule pour un roadster lorsqu'on considère le porte-bagage et la valise associée (que je possède, suffisamment grande pour 10 jours de fringues d'une personne!)Côté porte-monnaie, le 2.8 litres est plutôt économe en carburant lorsqu'on considère sa cylindrée, la puissance délivrée, son fonctionnement naturel et son année de conception ! En ville, il faut tabler sur 11-12 litres, sur autoroute 9 litres environ, et il est possible de faire encore moins en ayant un peu plus d'habitudes d'éco-conduite... pas mal pour 192 ch, mine de rien!.. niveau entretien, le Z3 est plutôt dans les clous, pas mal de pièces sont communes selon les parties entre une E30 et une E36, rien de spécialement extravagant. au niveau des faiblesses habituelles, le catalyseur est souvent à remplacer aux environs des 100-120,000 km, la pompe à eau doit également être surveillée pour éviter tout problème. en dehors de ça, le 2.8 litres est d'une fiabilité éclatante et son successeur le M54 est également un excellent élève. acheter un modèle kilométré ne doit pas effrayer d'un point de vue mécanique si l'entretien est vérifiable et sérieux. Là où la différence se fait niveau dépenses c'est sur la capote et la lunette arrière, cela nécessite un entretien un peu plus poussé qu'une berline standard, mais rien d'onéreux, ma capote va vers 20 ans et elle est en parfait état, la lunette arrière mériterait d'être refaite (malgré les lavages, elle finit par se ternir quelque peu et semble montrer quelques points de faiblesse).Lire la suite de l'avis»

Z3 ROADSTER 2.2 (2001)

Par  le 24 Juin 2016 à 11h44

Passionné par ce Roadster depuis sa sortie, j'ai fini par en acquérir une en 2015. Un modèle bleu topaz, Pack M, Pack Chrome.. Ce petit Roadster est envoûtant et malgré le châssis sport on n'ai pas lassé de la sortir pour prendre l'air et se donner un plaisir immense. De plus j'habite dans les vosges et le terrain est propice aux ballades et de temps en temps des virolos qui montre bien la super tenue de route de ce cabriolet. Le dynamisme de cette voiture est parfais, actif et c'est tous ce que l'on attend d'un cabriolet digne de cette famille. Merci BMW qui en à fait le meilleur cabriolet, est de loin. Son moteur 2.2l me donne satisfaction en couple, reprise , de 3 eme en 4 eme et l'avantage de pouvoir rouler sur un filet de gaz. En plus elles est très propre, peut de KM, 76000 Km et la couleur TOPAZ est magnifique avec ses reflets. La conso est de 9 litres en roulant normalement, mais on s'en fous carrément car la compensation du son mélodieux du moteur ne nous donne pas envie d'allumer le pote de radio. De plus que je l'ai, j'ai fais 7000 Km et tout en plaisir et sans aucune panne. Les défauts, je n'en trouve pas beaucoup. LA peinture s'écaille faute à sont vernis mais surtout au pont est chaussé. La dureté des suspensions, mais on a le pack sport et on ne peut tout demander. LA console en alu brossé qui pour moi n'est pas d'une grande élégance.Mais tout fonctionne à merveille et si je la change, ce sera pour reprendre peut-être exactement la même en 3 l.Lire la suite de l'avis»

Forum Bmw Z3