Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Audi A2

Dans Guide fiabilité / Autres actu fiabilité

Audi A2

Dates clés

  • Commercialisation : Juillet 2000 à décembre 2005
Calculer la cote de ce véhicule

1. En bref

Elle a été la "Classe A" d'Audi, mais a connu une bien moindre diffusion que sa concurrente de Mercedes. Elle a misé sur le parti pris de la haute technologie, avec sa structure et sa carrosserie entièrement en aluminium. Très bien construite, remarquablement finie à l'intérieure, elle peut être considéré comme un petit objet roulant plutôt précieux. Mais elle ne séduira guère par ses moteurs, dont aucun ne procure un réel agrément de conduite.

Caradisiac a aimé

  • La présentation intérieure
  • La technologie de pointe en carrosserie
  • L'équipement
  • La sobriété

Caradisiac n'a pas aimé

  • Le confort très "raide"
  • L'insonorisation trop légère
  • La visibilité médiocre

Nos versions préférées

  • 1.4 TDI 90 CH PACK
  • 1.6 FSI PACK

2. Qualités et défauts

Ce qui peut vous tenter

  • Son originalité : c'est petit monospace à la ligne avant-gardiste, et dont la singularité technique se situe dans la caisse "tout alu". Unique à ce niveau de gamme.
  • Sa présentation intérieure : chic, voire luxueuse sur les modèles dotés d'option comme le cuir.
  • Sa sièges avant : ils sont très correctement dessinés et offrent un maintien suffisant en virage.
  • Son équipement : assez riche dès la version de base. Et quelques voitures sont dotées d'options peu courante sur un modèle de ce gabarit à l'époque de sa commercialisation.
  • Sa sobriété : avérée, surtout sur les versions TDI.
  • Sa luminosité : agréable.
  • Son toit ouvrant (option) ; les larges panneaux vitrés majorent l'agrément de vie à bord, en offrant un surcroît de lumière. Unique à l'époque sur un modèle de cette taille.

Ce qui peut faire hésiter

  • Son confort : limité par la suspension qu manque de douceur. Pourtant le roulis en virage reste assez marqué.
  • Sa banquette : trop ferme, pas agréablement galbée, elle pâtit d'une assise trop courte.
  • Son insonorisation : pas assez travaillé. Ce qui fait fausse note dans une voiture de ce standing. A relever notamment beaucoup trop de souffle d’air. par ailleurs, le bruit causé par les projections d’eau sur les dessous de caisse est prononcé. Bruit très prononcé de la part du 3 cylindres diesel.
  • Ses bruits parasites : quelques craquements de la planche de bord, dus à un assemblage imparfait, ce qui choque dans un modèle par ailleurs très léché.
  • Son autonomie : très réduite, en raison de la capacité ridicule du réservoir ; se ressent surtout sur les versions essence, naturellement moins sobres que les diesel. A noter que le volume du réservoir a tout de même été majoré en août 2002 : il est alors passée de 34 à 45 litres. Ce qui reste encore fort réduit.
  • Son plaisir de conduite : il est minoré par les moteurs aucun n’est convaincant. Manque une mécanique qui soit plus tonique, de caractère.
  • Sa sensibilité au vent : marquée. Du coup, attention aux possibles écarts de trajectoire lorsque la voiture affronte un vent latéral.
  • La visibilité de 3/4 avant : les épais montants de pare-brise sont gênants.
  • La visibilité vers l’arrière : le becquet coupe la lunette en deux. Et, de plus, le verre courbe déforme l’image.
  • Ses jantes : depuis mars 2002, la version de base reçoit en série des jantes en acier. Vraiment surprenant – et déplacé – pour un modèle en aluminium.

3. Budget

Achat / Cote :

Les prix demandés sont souvent élevés, et les vendeurs arguent de la rareté du modèle. Certes. Mais le marché autour des A2 est également peu actif, et les prétentions du vendeur ne doivent par conséquent pas être excessive. Par ailleurs, l'A2 fait partie de ces modèles dont le vrai prix est délicat à définir en occasion, car ils sont souvent truffés d'options (en l'occurrence chères à l'origine), dont la décote est difficile à évaluer.

Consommation :

Aucun excès, quelle que soit la motorisation. Les deux diesels sont même vraiment sobres.

Assurance :

Tarifs vraiment élevés. Ce qui s'explique par la présence de l'aluminium qui rend toute réparation de carrosserie immédiatement onéreuse.

Prix des pièces :

Elevé dans l'ensemble. Pièces de tôlerie particulièrement onéreuses. Attention pour les réparations de carrosserie : l’aluminium exige un savoir faire spécifique qui ne se pratique que dans très peu d'ateliers en France, ce qui impose des délais importants.

Entretien :

Visites d'entretien tous les 15 000 ou 30 0000 km suivant les versions (et tous les ans au maximum si le kilométrage limite n'a pas été atteint). Courroie de distribution à remplacer tous les 90 000 à 120 000 km suivant les versions.

4. Fiabilité

Description :

Bilan assez positif dans l'ensemble. La qualité de construction de ce petit modèle ne fait aucun doute, et impressionne même sur une voiture de ce gabarit. Malheureusement, elle a recours à divers organes mécaniques du groupe Volkswagen et peut en récupérer les faiblesses. Mais la plupart des voitures aujourd'hui proposées à la vente ont été, soit rectifiées par la marque, soit déjà réparées à l'initiative de leur premier propriétaire.

Pannes lourdes ou immobilisantes :

  • Moteur 1.4 essence. Sur les 1.4 essence fabriquées jusqu’en novembre 2000, (petit) risque d’incendie par temps froid (température extérieure inférieure à –8° C) ; causé par le givrage du reniflard (système de recyclage des vapeurs d’huile).
  • Moteur 1.4 essence. Sur les modèles fabriqués entre janvier 2001 et janvier 2003, défaillance assez fréquente des bobines d'allumage. Remplacement pris en charge partiellement ou totalement par Audi, selon l'âge et le kilométrage de la voiture.
  • Moteur 1.4 TDI. Sur les modèles fabriqués jusqu’en mai 2002, fragilité attestée du turbo, parfois à remplacer dès 15 000 km (faiblesse du palier de turbo). Les casses se sont plutôt produites tôt dans la vie de l'auto, ce qui fait que quasiment tous les turbos potentiellement défaillants ont déjà dû être remplacés.

Autres pannes ou faiblesses :

  • Moteur 1.4 essence. Sur quelques modèles de 2000, allumage inopiné du voyant moteur et fonctionnement pouvant devenir chaotique. A corriger par une reprogrammation du boîtier de gestion.
  • Moteur 1.4 essence. Sur les 1.4 essence de 2000 à 2002, à-coups à l’accélération. Reprogrammation du boîtier de gestion.
  • Moteur 1.6 FSI. Quelques irrégularités ou petits heurts de fonctionnement, assez chronique : le plus souvent, ralenti irrégulier et légers à-coups à l’accélération. Peut au moins s'atténuer par une reprogrammation du boîtier de gestion moteur, devenue plus efficace depuis 2003.
  • Moteur 1.4 TDI. Sur les modèles fabriqués jusqu’en juillet 2001, à-coup marqué à la mise en route et lors de l’extinction du moteur.
  • Transmission. Sur les modèles 2000, un claquement de transmission peut se produire, en provenance d’un cardan (problème d’usinage).
  • Suspension. Sur les modèles fabriqués jusqu’en septembre 2002, grincements de suspension. Causés par l’articulation des bras de suspension et surtout par les rotules de la biellette de la barre anti-roulis.
  • Bruit mécanique. Sur les modèles fabriqués jusqu’en février 2001, bruit métallique à l’avant droit. Son origine : la vibration de la durit d’arrivée de carburant.
  • Levier de frein à main. Sur les modèles 2000, risque de casse de la tige interne au levier de frein à main : plus de verrouillage du frein possible.
  • Freins. Bruits de plaquettes à moins de 50 km/h.

Aspect extérieur :

  • Capot avant. Sur les modèles 2000, risque de casse du ressort d’ouverture de la plaque de “visite” en plastique noir située sur la face antérieure.
  • Optiques avant. Sur quelques modèles fabriqués jusqu’en mai 2001, condensation dans les optiques de phares, causée par la mauvaise fixation de l’agrafe censée maintenir le verre.
  • Lunette arrière. Sur les modèles fabriqués jusqu’en janvier 2001, risque de casse de la lunette, par exemple lors d'un passage dans un portique de lavage. Souvent, c'est le becquet arrière directement collé à la lunette qui exerce une force de traction excessive sur le verre sous l'effet des rouleaux tournants.
  • Hayon. Sur les modèles fabriqués jusqu’en 2002, le hayon risque de mal se fermer. Opérer un réglage des charnières.
  • Toit ouvrant panoramique. Sur les modèles fabriqués jusqu’en février 2001, fermeture souvent imparfaite des volets en verre composant le toit ouvrant. Génère un léger décalage dans l'alignement de ces volets, surtout entre le 3ème et le 4ème.

Finition intérieure :

  • Finition intérieure. Sur les modèles 2000, pelade assez fréquente au bout de 50 000 km du plastique de la poignée de réglage en hauteur des sièges avant.
  • Finition intérieure. Craquements parasites, surtout quand les deux roues avant abordent simultanément une inégalité de la chaussée ; amélioration usine apportée fin 2002.
  • Bruits mécaniques. Sur les diesels fabriqués jusqu’à l’été 2001, vibrations d’origine mécanique en dessous de1 800 tr/mn ; occasionne des vibrations sur les fixations du mobilier et des fourmillements de pédalier.
  • Assemblage. Sur les modèles 2000, mauvaise fixation du cache de la boîte à fusibles.

Dysfonctionnements électroniques/fonctions à bord :

  • Verrouillage central. Sur quelques modèles fabriqués jusqu’en juillet 2005, dysfonctionnement possible (surtout sur les modèles 2000 et 2001), par oxydation des connecteurs situés dans les portières.
  • Rétroviseurs extérieurs. Boutons de réglage électrique parfois inopérants (faux contact).
  • Lève-vitres. Problèmes fréquents : descente ou montée impossible ; dû à des dysfonctionnements électroniques ou aux contacteurs de lève-vitres ; amélioration partielle en usine à partir de septembre 2002.
  • Climatisation. Sur les modèles 2000, non-fonctionnement possible de la climatisation, causé par une électronique capricieuse.
  • Radio. Sur les modèles 2000, réception très imparfaite des stations (problème d’antenne ou de son câblage) et décalage des réglages graves/aigus (problème électronique).

Rappel de rectification en concession :

  • Essuie-glace. Sur les modèles 2000, essuyage imparfait des essuie-glaces : traces persistantes sur le pare-brise, causé par des balais mal adaptés Remplacement systématique des balais par les concessionnaires.

Après-Vente :

Qualité de service globale du réseau constructeur :
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
Prise en charge sous garantie :
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Prise en charge hors garantie :
  • 4
  • 4
  • 4
  • 4
  • 4

5. Meilleures versions

En diesel : 1.4 TDI 90 CH PACK

Le seul diesel capable d'emmener l'A2 avec sérénité sur tous type de parcours, frugal.
Commercialisation : 2004
Puissance fiscale : 5
Puissance réelle : 90 ch
Emission de CO2 : NC
note :
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8

En essence : 1.6 FSI PACK

Le plus homogène des moteurs essence, et déjà bien équipé dans cette version Pack
Commercialisation : 2002
Puissance fiscale : 6
Puissance réelle : 115 ch
Emission de CO2 : NC
note :
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8

Mots clés :

En savoir plus sur : Audi A2

Modèles concurrents

 
Commentaires (10)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Pas mal comme caisse, on peut trouver mieux, comme une Mini par exemple, mais elle décote pas, alors...

Par Anonyme

C'est une super voiture (4 places, pas 5...) avec un très grand coffre (bcp plus grand que la Modus ou le Mériva par exemple). Le Tdi est super sobre (un peu plus de 5 litres). Seuls bémols : le bruit et le confort (surtout avec les jantes en 16 pouces).

Par Anonyme

Je conduis une FSI depuis bientôt 4 ans. La motorisation FSI est plutôt plaisante. certes un peu creuse (mais très sobre) sous 3000 tours, elle est ensuite beaucoup plus rageuse. Idéale pour la route, un peu moins pour la ville. 110 ch sur une voiture de moins de 1000 kg (merci l'alu), ça marche plutôt bien. Sobre, un vaste coffre (profond) un design hors du commun, un futur collector...

Par Anonyme

Bonne voiture. Diesel un peu bruyant mais nerveux. Fiable, dommage que l'insonorisation ne soit pas au RV

Par Anonyme

BJR

je suis sur le poitn d'acheter cette Audi A2 qui m'a beaucoup plu mais je ne sais pas comment est le moteur cad l'acces au moteur en cas de panne ou bien de vidange.

Je preconise l'utiliser en Afrique ou quand meme on n'a pas de concessionnaire audi.

je remercie ts ceux qui me donnerons le Bon conseil.

cdltn

DIALLO

Par Anonyme

En réponse à Anonyme

BJR

je suis sur le poitn d'acheter cette Audi A2 qui m'a beaucoup plu mais je ne sais pas comment est le moteur cad l'acces au moteur en cas de panne ou bien de vidange.

Je preconise l'utiliser en Afrique ou quand meme on n'a pas de concessionnaire audi.

je remercie ts ceux qui me donnerons le Bon conseil.

cdltn

DIALLO

j'ai une audi a2 je l'adore par contre c'est vrai que le moteur est très concentré et que même pour changer une ampoule ce n'est pas évident pour y accéder. J'ai été surprise de devoir poser le capot à côté de la voiture. Ce qui est bien c'est la faible consommation et une bonne reprise à l'accélération.

Par

j'ai le modèle TDI 90 ch

motorisation trés fiable et economique

et en plus c'est une voiture qui a de l'allure

elle est vraiment originale...

RIEN A DIRE

Par Anonyme

Je conduis une A2 depuis 2006 (TDI 75ch) et c'est vraiment une voiture plaisante. Position de conduite surélevée mais contrairement aux monospace classique les jambes sont allongées.

Ses points forts sont les équipements pour l'époque (clim auto, ordinateur de bord, radar de recul, vitre elec av+ar et télécommandés avec la clé ... ). Gros atout sa conso, entre 4.2L et 4.5L (parcours principalement extra urbain) et heureusement car son réservoir est quand même pas terrible (35L) on peut espérer atteindre les 800km avec un plein.

Malgré sa taille "compacte" l'habitabilité est bonne 4 places correctes et un coffre assez grand pour sa catégorie.

Avec ses 75ch la voiture est agréable a conduire et ne manque pas de pêche (pas de problème pour doubler). J'ai aussi fais pas mal d'autoroute et la aussi pas de problème, la voiture ne bouge pas mais pas d’excès en perspective. Si on atteints assez facilement les 150km/h il est bien difficile de dépasser les 165 (bien suffisant donc).

Point négatif pour moi : les pneus. La dimension spéciale des miens m'a joué des tours car plusieurs fournisseurs ne les ont pas en stock (je suis en continental, Michelin ne les a pas toujours) et attention en cas de crevaison car bien sur pas de roue de secours.

De plus tout est fait pour ne pas avoir accès au moteur, il faut complètement déposer le capot (bonjour les changements d'ampoules). Les niveaux se font à l'aide d'une petite trappe qui bascule dans la calandre (original et plutôt bien foutu -le lave-glace est souvent vide-).

Pas d'essuie-glace arrière, je mets le désembuage par forte pluie. D'ailleurs la ventilo est obligatoire lorsqu'il pleut car les vitres se recouvre toujours et très vite de buée dés que la température baisse.

En conclusion c'est une voiture vraiment sympa (look) et agréable à conduire, un peu à part dans la gamme Audi (rien à voir avec les autres A aussi bien dans le design unique et sa motorisation timide) mais qui garde de Audi ses qualités de finition et d'équipements. Je roule toujours et sans problèmes avec 185000km au compteur.

Par

bonjours je souhaite acheter une audi a2 mais j hesite entre essence et diesel personne peut me dire la consomation moyene du 1L6 fsi si quelqu un peut me renseigner merci

Par

j'envisage d'acheter une audi a2 qui à 330 000 km un moteur diesel 1,4 tdi jusqu'a combien peut aller un moteur diesel??

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire