BMW-Z-40455.jpg

Dates clés

Commercialisation : de janvier 2003 à septembre 2008-09-25. - Restylage léger : janvier 2006. - Version coupé : mars 2006.

Calculer la cote de ce véhicule»

1. En bref

C'est à la fin du mois d'août 2008 que le dernier exemplaire de cette première version de Z4 est sortie des chaînes de production. Une phase 2 est en effet prévue pour le salon de Los Angeles, qui se déroulera peu après le Mondial de l'automobile 2008. Le Z4 existe en version roadster à capote en toile, contrairement à sa rivale la Mercedes SLK, qui a adopté un toit rétractable en dur, mais aussi en version coupé. Loin du succès de son prédécesseur le Z3, il s'est finalement assez peu vendu. La faute à son esthétique moins "consensuelle" ? Nul ne saurait le dire. Ce n'est en tout pas à cause de ses prestations routières de haut niveau, de ses motorisations à la fois performantes et sobres, ni de sa fiabilité exemplaire. Le Z4 réunit en effet toutes ces qualités. Peut-être à cause d'une finition un ton en dessous de ce que peut faire BMW ? Les prix restent ceux qui accompagnent toutes les BMW d'occasion, à savoir élevés, sans toutefois tomber dans la déraison, comme pour d'autres modèles.

Caradisiac a aimé

  • Le confort global.
  • La sonorité des 6 cylindres.
  • Les performances.
  • La capote entièrement électrique.
  • La lunette arrière en verre.
  • La tenue de route.
  • L'agrément de conduite général.

Caradisiac n'a pas aimé

  • La direction un peu flottante.
  • L'absence de rangements.
  • Les sensations filtrées.
  • Le manque de maintien latéral des sièges.
  • Quelques détails de finition.

Nos versions préférées

  • 3.0 SI BV6

2. Qualités et défauts

Ce qui peut vous tenter :

  • Le confort revu à la hausse par rapport au Z3 son prédécesseur.
  • Le son grave et mélodieux des moteurs 6 cylindres. Le 3.0 Si est particulièrement enchanteur.
  • Le volume de coffre en forte augmentation par rapport au Z3.
  • Les performances.
  • La capote électrique de série : aucune manipulation n'est nécessaire.
  • La position de conduite.
  • La “vraie” lunette arrière en verre avec dégivrage.

Ce qui peut vous faire hésiter :

  • La direction un peu flottante.
  • Le filet anti-remous en option : il est pourtant indispensable à vitesse élevée.
  • Le manque d’espace de rangement dans l’habitacle.
  • Le couvercle de la boîte à gants tombant sur les tibias.
  • Les sensations filtrées. Sur ce point, le Z3 était plus expressif et joueur.
  • Le manque de soutien latéral des sièges. Surtout flagrant en conduite "dynamique".

3. Budget

Achat / Cote :

Même si les cotes sont moins soutenues que ne le furent celles du Z3 en son temps, elles restent à des niveaux très élevés, même pour les modèles les plus anciens.

Consommation :

Fidèle à sa réputation de grand motoriste, BMW réussit le tour de force de proposer des moteurs au rapport puissance/consommation remarquable.

Assurance :

Le Z4 est moins cher à assurer que son rival le Mercedes SLK, ou encore que la Honda S2000, à puissance comparable. Une bonne surprise.

Prix des pièces :

Elles sont en moyenne chères. Surtout lorsque l'on sort des pièces d'usage courant.

Entretien :

La voiture indique après calcul dans combien de kilomètres la révision doit être effectuée, selon les conditions d'utilisation. Les révisions sont dans la moyenne pour ce type de voiture. Pas de courroie de distribution à remplacer, il n'y a que des chaînes.

4. Fiabilité

Description :

Uniquement équipé de motorisations essence, le Z4 échappe aux quelques soucis rencontrés sur les diesels de la marque. Le bilan est donc tout à fait remarquable. Quelques soucis apparaissent de façon récurrente, mais un seul est véritablement immobilisant et tous sont bien maîtrisés par le réseau, et rapidement résolus lorsqu'ils surviennent. Les autres sont ponctuels et n'affectent que quelques voitures, ils ne seront donc pas mentionnés ici. L'achat d'un Z4 peut donc se faire sans arrière-pensée, la tranquillité d'usage est assurée. Sur ce point, BMW s'est bien amélioré par rapport à il y a quelques années.

Pannes lourdes ou immobilisantes :

  • Bobines d'allumage. La seule panne qui peut s'avérer immobilisante concerne les bobines, essentiellement sur les moteurs 6 cylindres. Le moteur tourne sur 5 ou 4 pattes. Rouler est possible, mais sur (très) courte distance, et c'est déconseillé. Le problème survient parfois avant 30 000 km. Et les bobines sont affectées les unes après les autres. Leur remplacement est peu coûteux (moins de 100 €, main-d'œuvre comprise).

Autres pannes ou faiblesses :

  • Embrayage. Sur tous les modèles, il a tendance à trembler et brouter au démarrage en première. Un souci qui n'a pas de solution, mais qui ne remet pas en cause la fiabilité et la longévité de l'embrayage.

Aspect extérieur :

  • Capote électrique. Quelques cas de blocage du mécanisme d'ouverture ou de fermeture. Il s'agit parfois de capteurs défaillants, à remplacer. Plus grave, le mécanisme électro-hydraulique est parfois en cause. Coûteux à remplacer, mais une demande de participation à BMW peut aboutir…
  • Feux avant. Apparition facile de condensation dans les optiques de phare. Disparaît normalement tout seul.

Finition intérieure :

  • Bruits parasites. Quelques propriétaires se plaignent de l'apparition de bruits parasites au niveau de la planche de bord, surtout sur les modèles construits avant 2005.
  • Détecteur de pluie. Assez rarement, il se décolle du pare-brise.
  • Chargeur CD. Plusieurs cas de CD restés coincés dans le chargeur. Le remplacer reste la meilleure solution.

Dysfonctionnement électroniques / fonctions à bord :

  • Voyant d'airbag. Il peut s'allumer sans raison. Le plus souvent, il s'agit du résultat d'une action sur la connectique d'airbag située sous les sièges (objet qui a glissé, nettoyage). La remise en place des connections ou leur soudure résout le problème mais il faut passer chez BMW pour éteindre le voyant.

Rappel et rectification en concession :

  • Avril 2004 : rappel des modèles fabriqués entre février et octobre 2003 pour un risque de calage du au désamorçage de la pompe à essence à cause de vapeurs d'essence dans les canalisations. Installation d'une résistance sur le circuit électrique de la pompe.

Après-Vente :

Qualité de service globale du réseau constructeur :

  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8

Prise en charge sous garantie :

  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8

Prise en charge hors garantie :

  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6

5. Meilleures versions

En essence : 3.0 SI BV6

Tant qu'à s'offrir un Z4, autant y aller franchement et opter pour le fabuleux 3.0 de 265 ch. Un moteur souple en bas et rageur en haut, capable de performances détonnantes, et pourtant relativement sobre. Et on peut profiter de sa sonorité envoutante cheveux au vent. Le pied...
Commercialisation : 2005
Puissance fiscale : 17
Puissance réelle : 265 ch.
Emission de CO2 : NC
note
  • 10
  • 10
  • 10
  • 10
  • 10