;
X

Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus


Carburants : bientôt une aide financière

Olivier Pagès

Publié dans Economie / Politique > BudgetAugmenter la policeDiminuer la police

par

L’allégement de la taxe sur les carburants s’arrête à la fin du mois, mais le gouvernement planche d’ores et déjà sur une nouvelle aide afin de réduire la facture des automobilistes, notamment ceux ayant les revenus les plus modestes.
C’est le Journal du dimanche dans son édition d’hier qui a révélé l’information et le ministère de l’économie a ensuite confirmé que Bercy planchait actuellement sur une solution qui se substituerait à l’aide actuelle – qui consiste à une baisse temporaire des prix à la pompe de 3 à 6 centimes par litre. Elle avait été financée en partie par l'Etat via une baisse de 3 centimes de la taxe sur les carburants, et pour le reste par un coup de pouce des pétroliers et distributeurs. « Ça fait partie des choses sur lesquelles nous travaillons, c'est une piste", a déclaré un conseiller du ministre de l'Economie et des Finances Pierre Moscovici, insistant sur le fait que "le dispositif n'est pas arrêté". Selon le JDD, le gouvernement réfléchit à mettre en place un coup de pouce aux plus bas revenus et notamment aux 2 millions d'allocataires de la couverture maladie universelle (CMU), même si certains d'entre eux n'ont pas de voiture. Une affaire à suivre donc dans les semaines à venir.

  • Par fkl91 le 19 Novembre 2012 à 10h33

    Ouais encore une aide pour les cas sociaux/profiteur du système. Bientôt on vivra mieux en bossant très peu + toutes les aides cumulées qu'aller bosser normalement sans toucher aucune aide (je dis bientôt mais c'est déjà le cas)

    Alerter Répondre

  • Aucun avatar

    Par Anonyme le 19 Novembre 2012 à 10h33

    "Selon le JDD, le gouvernement réfléchit à mettre en place un coup de pouce aux plus bas revenus et notamment aux 2 millions d'allocataires de la couverture maladie universelle (CMU), même si certains d'entre eux n'ont pas de voiture"

     
    No comment.

    Alerter Répondre

  • Par julienf62 le 19 Novembre 2012 à 10h40

    toujours les mêmes a se que je vois pays d'assisté

    Alerter Répondre

  • Aucun avatar

    Par Anonyme le 19 Novembre 2012 à 11h03

    Maintenant on connait le slogan à Flambi : travaillez plus pour gagner moins & travaillez moins pour gagner plus

    Alerter Répondre

  • Par tu1jp le 19 Novembre 2012 à 11h17

    Je ne veux pas faire de démagogie, mais aider les personnes qui utilise leur voiture pour aller travailler peut paraitre une bonne idée. Pourtant là on parle d'aider ceux qui sont bénéficiaire de la CMU, et ils me semble que pour avoir la CMU, il ne faut précisément pas travailler...
    Petite info complémentaire : la CMU coûte à la france 6 milliards par an.

    Alerter Répondre

  • Par debe2004 le 19 Novembre 2012 à 11h24

    C'est l'heure de la pause,j'en profite... : Effectivement, pays assez louche. Bien sur ce sera encore les mêmes qui paieront pour des nullards et pour ceux qui profitent déjà du système.

     
    De toute façon, c'est une bonne chose. Ils se feront éjectés et détestés par les français qui travaillent très dur. Leur BMW de 15 ans et mercedes 200d de 15 ans rouleront encore pour de belles années au frais du bon contribuable que je suis.

    Alerter Répondre

  • Par Gros-Chibre le 19 Novembre 2012 à 11h31

    "même si certains d'entre eux n'ont pas de voiture."

     
    Ben pourquoi ne pas les aider egalement dans l'acquisition d'un vehicule? Avec des financements a taux zero completé par une aide de 5.000€?
    Et pour ceux qui n'ont pas encore le permis pourquoi ne pas le leur financer? Ah, suis je bête ca existe deja ca.
    Et pour l'assurance l'etat leur offrira une couverture integrale, sorte de CMU de l'auto.

     

    Ah je suis content d'avoir payé 32.000€ d'impots cette année, ca sert a quelque chose au moins.

    Alerter Répondre

  • Aucun avatar

    Par Anonyme le 19 Novembre 2012 à 11h39

    Sans compter que la cmu concerne tous ceux qui sont sur le sol français, sans papiers, illégaux, et j'en passe et des meilleurs ...Je fais partie de ceux qui ne roule plus le dimanche pour garder mon carburant pour aller au taf. Peut être je ferais mieux de changer de religion, prendre trois ou quatre épouse "religieuses" et leur faire 4 ou 5 lardons chacunes...

    Alerter Répondre

  • Par lolman le 19 Novembre 2012 à 11h45

    Attendez, on ne parle pas vraiment de profiteurs là. Enfin, tout dépend comment pourrait être appliqué ce système.
    Mais disons que le profil des bénéficiaires soit celui de TRAVAILLEURS (donc déja, moins profiteurs que certains chomeurs, reconnaissons au moins ça) pauvres, n'ayant qu'un véhicule modeste (car Monsieur Lepauvre qui se paye une série 3 330 ci, merci, mais il n'avait qu'à être moins gourmant, et sa caisse aussi au passage, il économisera bien 1 plein par mois). S'il s'agit de ce profil, ça pourrait être une bonne chose pour motiver à aller travailler non?

     
    Car le risque avec la hausse des tarifs de l'essence, c'est de se retrouver avec un travail et avec un "reste à vivre" chaque mois si faible qu'il est aussi intéressant de se mettre au chomage et demander les aides!

    Alerter Répondre

  • Par Noe 09 le 19 Novembre 2012 à 11h50

    "pays d'assisté" Mort de rire.... On préfère gueuler sur quelques profiteurs du système, et je les comprend, plutôt que sur les pétrolier qui se font des millions et des millions de bénèf. Vous faites une belle bande de moutons. Le prix du carburant est une honte, tout comme le fait que l'on doivent toujours rouler au pétrole. Tout ceci est simplement une histoire de frique, on veut un peuple dépendant, utilisant des ressourses payantes et rares, plutôt qu'un peuple libre, utilisant des ressourses gratuitement sans aucune dette.

    Alerter Répondre

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.