Citroen-C-40150.jpg

Dates clés

Commercialisation : novembre 2004 (5 portes et coupé 3 portes)

Calculer la cote de ce véhicule»

1. En bref

Cette berline de milieu de gamme descendante de la défunte Xsara a été largement refondue et modernisée par rapport à sa devancière. Dotée d'une vraie personnalité esthétique, elle offre tout un lot de qualités à des prix le plus souvent sans excès, y compris dans ses excellentes déclinaisons HDI. La fiabilité et la qualité de construction sont au rendez-vous.

Caradisiac a aimé

  • Le plaisir de conduite
  • La qualité de construction
  • La fiabilité
  • Le confort général
  • Les qualités routières
  • Le volant à moyeu fixe
  • Les rangements nombreux

Caradisiac n'a pas aimé

  • La visibilité sur le coupé
  • Le klaxon peu accessible sur le volant
  • Les vitres arrière fixes sur le coupé

Nos versions préférées

  • 1.6 16S PACK
  • 1.6 HDI 110 CH PACK AMBIANCE

2. Qualités et défauts

Ce qui peut vous tenter :

  • Sa conduite : agréable sur toutes les versions, dès les moins puissantes. Tempérament général de cette voiture toujours séduisant.
  • Sa qualité de construction : de bon niveau. Effet valorisant. Plutôt nouveau sur une Citroën.
  • Sa fiabilité : globalement très satisfaisante.
  • Son confort général : volume habitable correct à toutes les places, suspension qui nivèle bien les inégalités de la route.
  • Sa présentation intérieure : de qualité. Finition soignée, matériaux choisis. Même en entrée de gamme, les revêtements de sellerie ne font pas trop économiques. Plastique de planche de bord bien rembourré.
  • Ses sièges : accueillants, bien dessinés. A l'avant, rebords latéraux généreux pour bien maintenir le corps en virage. Banquette également bien conçue, de forme pas trop sommaire.
  • Ses qualités routières : sans avoir recours à la suspension hydropneumatique, cette Citroën se montre sûre, agile et équilibrée. Bonne marge de sécurité. Et un freinage tout à fait efficace.
  • Ses motorisations diesels : de conception moderne, elles sont performantes, fiables et sobres. Niveau de bruit contenu.
  • Ses équipements : vraiment complet dès le second niveau de finition, peu de lacunes sur l'entrée de gamme sans monogramme. Beaucoup d'automatismes et de gadgets modernes séduisent et facilitent la vie à bord.
  • Ses rangements : assez nombreux. Boîte à gants assez vaste, profonde (mais basse). Crochet à droite de la console centrale très pratique pour accrocher des objets.
  • Son écran d'affichage central : translucide, toujours lumineux, implantation en hauteur qui le rend visible par tous. Très bon graphisme des indications fournies, toujours clair pour la lecture.
  • Ses commandes : ergonomiques, bien pensée, douces à manipuler.
  • Le volant : une astucieuse innovation que ce moyeu fixe. Ce centre de volant qui ne tourne pas permet un emplacement stable des commandes, qui ne changent pas de place lors des braquages. Et, ainsi, l'airbag qui se déploie en cas de choc n'est plus rond mais a été "sculpté" pour mieux protéger la tête et le haut du buste, et il se déploie toujours dans la bonne orientation.

Ce qui peut vous faire hésiter :

  • La visibilité sur le coupé : moyenne. La partie verticale de la lunette est de hauteur très réduite, et la surface balayée par l’essuie-glace arrière notoirement insuffisante.
  • L’accès à l’arrière surf le coupé : malaisé.
  • Ses vitres arrière : descente seulement partielle sur les 5 portes, vitres fixes sur les 3 portes (pas même entrouvables).
  • Son chargeur de CD (option) : placé longitudinalement entre les sièges avant. Peu pratique.
  • L'accès au klaxon : barrette mince sur le bas du moyeu fixe. Pas du tout pratique en cas d'urgence.

3. Budget

Achat / Cote :

Décote marquée en début de vie : les occasions récentes sont souvent intéressantes. Pour les modèles plus anciens, très bonnes affaires sur les versions essence et diesel HDI pas exagérément cotées. Toujours un budget raisonnable.

Consommation :

Appétit remarquablement mesuré de toutes les versions diesel ; versions essence pas exagérément gourmandes.

Assurance :

Primes assez basses pour la catégorie.

Prix des pièces :

Pas d'anomalie tarifaire : toutes se situent dans la fourchette basse de la catégorie.

Entretien :

Périodicité des visites d'entretien : 15 000 à 30 000 km selon les versions (et tous les ans au maximum si le kilométrage limite n'a pas été atteint). Courroie de distribution à remplacer tous les 120 000 à 240 000 km suivant les versions.

4. Fiabilité

Description :

Très bon bilan général et tranquillité d'utilisation quasiment assurée. Ce modèle utilise le soubassement et l'architecture électronique de sa cousine de Peugeot, la 307. La base mécanique en était d'emblée saine. Toute la partie électronique a eu le temps d'être fiabilisée avant la sortie de la Citroën. Les incidents rencontrés ne sont que secondaires et ne menacent quasiment jamais l'utilisation de la voiture. Bonne espérance de vie générale. Longévité des pièces d'usure appréciable.

Pannes lourdes ou immobilisantes :

  • Mise en route. Sur les modèles fabriqués jusqu’en août 2005, risque de démarrage empêché ; dû à un problème électronique.

Autres pannes ou faiblesses :

  • Moteur 1.6 HDI 110. Sur les modèles fabriqués jusqu'en juin 2005, possible tendance au calage et manifestation d'un à-coup du moteur lors de son extinction ; dû au pilotage du potentiomètre d'accélérateur et au logiciel de gestion moteur ; rectifiable en atelier (reprogrammation).
  • Démarreur. Sur les 1.6 HDI de 2004, risque de fonctionnement excessivement prolongé du démarreur.
  • Mise en route des diesels. Sur les HDI, possible problème de mise en route par temps froid ; due à une relative faiblesse des bougies de préchauffage.
  • Vanne EGR (1.6 HDI). Sur les 1.6 HDI, incident possible de la vanne EGR. Symptôme : puissance réduite, fonctionnement heurté.
  • Train avant. Sur tous les modèles, claquement du train avant lors de démarrages vigoureux
  • Train arrière. Sur les modèles fabriqués jusqu'en juillet 2005, bruit en provenance des amortisseurs AR.
  • Amortisseurs avant. Sur quelques voitures, des cas de fuite ou de fatigue prématurées, parfois dès 60 000 km.
  • Freins avant. Léger sifflement des plaquettes AV à petite vitesse.
  • Finition extérieure. Sur les modèles fabriqués jusqu'en mai 2005, baguettes latérales de pare-brise mal fixées.
  • Rétroviseur intérieur. Sur les modèles fabriqués jusqu’en juin 2005, le rétroviseur intérieur risque de tomber par forte chaleur ; dû à un problème de colle.
  • Finition intérieure. Sur les coupés fabriqués jusqu’en juillet 2005, garnissage de hayon en milieu de lunette mal fixé : il prend un forme gondolée et se détache aisément.
  • Assemblage intérieur. Peu de bruits parasites. Sauf, sur les modèles fabriqués jusqu’en mai 2005, bruit en provenance du boîtier de chargeur CD entre les sièges AV.

Dysfonctionnement électroniques / fonctions à bord :

  • Verrouillage central. Sur les modèles à 5 portes de 2004, le verrouillage central sur les portes arrière peut être déclenché involontairement par le conducteur ; dû à la trop grande sensibilité du bouton situé sur l'accoudoir de portière.
  • Climatisation. Sur les modèles 2004 et 2005 dotés de la climatisation séparée gauche/droite, possible arrivée d'air chaud par la gauche et froid par la droite alors que le conducteur sollicite de l'air froid partout. Peut être dû à un souci électronique (sonde de température) ou à la panne d'un volet obturateur à gauche.

Rappel et rectification en concession :

  • Freins arrière. Sur les modèles fabriqués entre juin et septembre 2005, risque de mauvais serrage des raccords sur les flexibles de freins arrière. Rappel début 2006 : contrôle de la durit, changement éventuel.
  • Airbags frontaux. Sur les modèles fabriqués jusqu'en janvier 2006, déclenchement des airbags frontaux programmé à un seuil de choc un peu trop élevé. Rappel en mai 2006 : reprogrammation pour qu'ils se déclenchent lors de chocs moins sévères. 81 000 voitures en France, 298 000 voitures au total.
  • Mars 2008 : rappel de 4000 modèles équipés du moteur 2.0 HDI 138 ch, fabriqués entre Juillet et Décembre 2006, pour un souci au niveau du clapet de la pompe à vide qui conduit à une perte de l'assistance de freinage. Remplacement du clapet concerné.
  • Novembre 2009 : rappel de 1 400 modèles fabriqués entre le 27 mars et le 14 avril 2010 pour un souci dans le système de freinage dû à la non-conformité d'un élément interne du maître-cylindre. Un remplacement préventif du maître-cylindre est opéré par le concessionnaire.
  • Mars 2011 : rappel de 29 000 Coupé fabriqués entre février 2004 et le 21 juillet 2006 pour un souci de faisceau électrique trop court au niveau du hayon. Il est contrôlé et remplacé le cas échéant.

Après-Vente :

Qualité de service globale du réseau constructeur :

  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6

Prise en charge sous garantie :

  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8

Prise en charge hors garantie :

  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6

5. Meilleures versions

En essence : 1.6 16S PACK

Un peu plus de réserve de puissance pour la route qu'avec le 1.4 16v 90 ch d'entrée de gamme, et l'accès à des niveaux d'équipements supérieurs. Excellent choix.
Commercialisation : 2004
Puissance fiscale : 7
Puissance réelle : 110 ch
Emission de CO2 : NC
note
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8

En diesel : 1.6 HDI 110 CH PACK AMBIANCE

Excellente version diesel de milieu de gamme. Un agrément extrêmement convaincant. Les petits soucis du lancement ont été vite résolus et les voitures le plus souvent corrigés.
Commercialisation : 2005
Puissance fiscale : 6
Puissance réelle : 110 ch
Emission de CO2 : NC
note
  • 10
  • 10
  • 10
  • 10
  • 10