Sous un abri, le trésor: Ferrari 250 GT SWB California Spider 1961, et Maserati A6G Gran Sport Frua 1956. Estimation minimale: 9,5 millions pour la première, 800 000 € pour la seconde. © Artcurial


Chaque édition du salon Rétromobile s’accompagne de ventes aux enchères, et celle organisée par la maison Artcurial s’annonce tout bonnement historique. Un véritable trésor automobile sera en effet proposé, à savoir la collection Baillon, du nom d’un entrepreneur des Deux-Sèvres qui, dans les années 60, avait projeté de créer un musée de l’automobile et avait à cette fin rassemblé de nombreux modèles extraordinaires.



Ledit musée ne verra finalement pas le jour et ces voitures seront oubliées de tous, avant que la famille ne contacte Artcurial - c’était à l’automne dernier - afin d’en organiser la vente, programmée le 6 février à 14 heures. « Depuis la révélation de la collection Schlumpf de Mulhouse, dont Maître Hervé Poulain était l’expert, jamais une telle réunion d’automobiles emblématiques n’avait été dévoilée, mais plus encore, dans un tel état d’origine ! Nous invitons le public de Rétromobile à partager notre émotion, comparable à celle qui étreint Lord Carnarvon et Howard Carter pénétrant dans la chambre de Toutankhamon ! Artcurial mettra en scène la magie de cette soixantaine de silhouettes mécanomorphes mystérieuses, telle une œuvre d’art géante : la renaissance du rêve inachevé de son propriétaire… » déclare, lyrique, Matthieu Lamoure, directeur d’Artcurial Motorcars. Des Hispano-Suiza, Bugatti, Delahaye, Facel-Vega, Hotchkiss, Panhard-Levassor, Talbot-Lago, Lagonda, Packard et autres Voisin, bien que pour la plupart très abîmées, devraient susciter l’intérêt de collectionneurs du monde entier. Mais les vedettes seront ici italiennes : la première est une Maserati A6G Gran Sport Frua de 1956, dont l’estimation oscille entre 800 000 et 1,2 million d’euros. La seconde est une véritable pépite, puisqu’il s’agit d’une Ferrari 250 GT SWB California Spider 1961 (photo ci-dessous) avec phares carénés, la dernière manquant à l’appel sur les 37 exemplaires produits, et qui fut notamment la propriété d’Alain Delon. Estimation Artcurial : 9,5 à 12 millions d’euros !

Collection Baillon à Rétromobile 2015 - La vente aux enchères du siècle par Maître Poulain

Une fois cette vente historique achevée, d’autres voitures seront également proposées : 117 modèles de collection de 1901 à 2011, parmi lesquels huit sont estimés à plus de 1 million d’euros et six entre 500 000 et 1 million. La star est là encore une Ferrari, en l’occurrence une 275 GTB/2 « nez long » ayant appartenu à Roger Vadim et Jane Fonda, et dont l’estimation minimale est de 2,75 millions d’euros. L’on se souvient au passage qu’en 2012 une autre Ferrari de Roger Vadim, une 250 California, avait trouvé preneur pour 4,5 millions d’euros. Egalement à signaler, une Bugatti Type 43 Grand sport 1927 (minimum 2 millions d’euros), une Maserati 3500 GT Spider 1961 (mini. 600 000 €), une Maserati Mistral 4.0 Spider 1967 (mini. 420 000 €), ou bien encore une Mercedes 300 SL « Papillon » 1955 (mini. 1,2 million).

Cette vente-marathon sera orchestrée au marteau par un spécialiste de l’endurance, Maître Hervé Poulain, qui présente la particularité d’être le commissaire-priseur le plus rapide du monde. Il a en effet couru à de nombreuses reprises au Mans, et y a même remporté une victoire de catégorie en 1977. Dans l’interview vidéo qu’il nous a accordée, il exprime certains regrets à avoir « oublié », comme d’autres, l’existence de cette collection Baillon dont il avait entendu parler il y a longtemps… Et, bien qu’il « encourage les collectionneurs français à être courageux », il a bien conscience que la plupart des voitures qui seront vendues le 6 février risquent de quitter la France pour les Etats-Unis, la Russie, ou bien encore les pays du Golfe… Bref, c'est probablement la dernière fois que l'on pourra approcher la plupart de ces raretés.

Collection Baillon à Rétromobile 2015 - La vente aux enchères du siècle par Maître Poulain

Ferrari 250 GT SWB California Spider 1961 ex- Alain Delon. Estimation : 9,5 à 12 millions d’euros ! © Artcurial

Collection Baillon à Rétromobile 2015 - La vente aux enchères du siècle par Maître Poulain

Delahaye GFA 148 L et Talbot Lago Baby cabriolet par Guillore, Collection Baillon - © Artcurial


Collection Baillon à Rétromobile 2015 - La vente aux enchères du siècle par Maître Poulain

Talbot Lago T26 Grand Sport coupe? Saoutchik, Collection Baillon - © Artcurial


Collection Baillon à Rétromobile 2015 - La vente aux enchères du siècle par Maître Poulain

Panhard-Levassor Dynamic coupe? X76, Collection Baillon - © Artcurial


Collection Baillon à Rétromobile 2015 - La vente aux enchères du siècle par Maître Poulain

1937 Bugatti 57 Ventoux, Collection Baillon - © Artcurial


Collection Baillon à Rétromobile 2015 - La vente aux enchères du siècle par Maître Poulain

Facel Vega Excellence et Talbot Lago T26 cabriolet Saoutchik ex-Roi Farouk, Collection Baillon -© Artcurial


Collection Baillon à Rétromobile 2015 - La vente aux enchères du siècle par Maître Poulain

1956 Maserati A6G Gran Sport Frua , Collection Baillon © Artcurial



Collection Baillon à Rétromobile 2015 - La vente aux enchères du siècle par Maître Poulain

1937 Bugatti T57 Ventoux ©Artcurial

Collection Baillon à Rétromobile 2015 - La vente aux enchères du siècle par Maître Poulain

1948 Delahaye 135 cabriolet Faget-Varnet




Vente aux enchères officielle Artcurial / Rétromobile le vendredi 6 février

11 heures : Automobilia (155 lots : mascottes, lithographies, affiches, malles automobiles, etc.)

14 heures : 59 automobiles de la collection Baillon

17 heures : 117 voitures de légende (dont 15 Ferrari)


Caradisiac est partenaire du salon Rétromobile 2015 qui se déroulera à Paris porte de Versailles du 4 au 8 février.

Retrouvez tous les articles consacrés au Rétromobile 2015.

Retrouvez toutes les vidéos Caradisiac du Rétromobile 2014.

Site officiel Rétromobile


Pratique

Où ? Parc des expositions de Paris, porte de Versailles. Pavillon 1 (1 place de la Porte de Versailles 75015 Paris, Métro ligne 12 ou Tramway 2 et 3)

Quand ? Mercredi 4 février (10h à 22h), jeudi 5 février (10h à 19h), vendredi 6 février (10h à 22h), samedi 7 février (10h à 19h), dimanche 8 février (10h à 19h)

Combien ? 14 € en pré-vente, 16 € sur place. Gratuit pour les moins de 12 ans

www.retromobile.com