Mio renouvelle son haut de gamme. Fort d’une ergonomie travaillée, d’un design soigné et d’une polyvalence à toute épreuve, le Mio C520t relègue son prédécesseur au rang de boussole pour boyscout.

Plus sympa à l’œil que son devancier (le C710), le nouveau haut de gamme Mio affiche un look très tendance. Extra-plat, il offre à son utilisateur une excellente lisibilité grâce à son écran 4,3’’ et un poids réduit. Hormis pour la mise en route, il n’y a plus aucun bouton. Le contrôle du Mio C520t est entièrement tactile. Un avantage considérable pour l’ergonomie mais un inconvénient pour certains utilisateurs qui regrettent l’absence d’une touche extérieure de réglage du volume.

GPS Mio C520t : un haut de gamme polyvalent

Pour augmenter ou diminuer le son, l’utilisateur doit entrer dans le menu et effectuer quelques manipulations pas toujours très simples. Hormis ce léger détail, l’interface du Mio C520t est d’une clarté déconcertante. Au démarrage on retrouve 8 grandes icônes qui reflètent la polyvalence de l’appareil : Miomap ; Audio ; Image ; Contact ; Bluetooth ; Outils et Réglages.

Le Mio C520t repère très rapidement la présence d’un téléphone Bluetooth et le chargement du répertoire sur le GPS est quasi instantané. L’utilisateur passe ou reçoit ses appels depuis le GPS en naviguant sur l’écran tactile. Même chose pour les MP3. Quant à la visionneuse photos, on ne trouve toujours pas l’intérêt…

Doté d’une antenne Sirfstar III qui équipe l’ensemble du marché, ce GPS bénéficie en plus d’une des dernières versions de la cartographie Tele Atlas. Pré-installée en mémoire flash dans le GPS, elle recense au total 22 pays européens. Ici pas besoin de carte SD.

GPS Mio C520t : un haut de gamme polyvalent

La saisie des adresses s’effectue sans difficulté avec l’écran tactile. En cours de navigation, l’écran du Mio se scinde en deux parties. Un volet sur la droite recueille soit les prochaines indications, soit les informations sur votre trajet (vitesse, temps restant, heures de départ et d’arrivée, etc). Peu intrusif, ce volet s’avère être très efficace pour l’anticipation. Si toutefois cela ne vous convient pas, un mode plein écran est également disponible. Un indicateur sur la limitation de vitesse s’affiche également. Mais malheureusement pas toujours au point. Donc méfiance ! 3 modes de vues sont proposés dont le « bird view » qui ne laisse place à aucun doute.

GPS Mio C520t : un haut de gamme polyvalent

Le Mio C520t dispose d’autres atouts non négligeables comme par exemple la liste des 17 000 radars en Europe, dont la mise à jour est gratuite pendant un an (seulement). Mais également l’infotrafic V-Trafic via les ondes radio. Pour cela, il suffit de connecter une petite antenne sur le socle. En cas d’embouteillages, des messages d'alerte vous préviennent en temps réel et le GPS recalcule un itinéraire bis, plus pertinent sur autoroute qu’en agglomération. Pour en revenir aux radars, un signal sonore, que vous devez configurer au préalable, vous indique l’approche d’une cabine (dans votre sens de circulation) et la distance restante. Le Mio C520t recense également une grande quantité de POI (points d’intérêts) comme les stations essence, les hôtels, les restaurants, etc. Mais aussi les sites touristiques les plus proches de votre situation géographique.

Ce nouveau GPS est un bon produit qui présente une réelle polyvalence (radars, infotrafic, POI, Bluetooth, MP3), une esthétique plaisante et surtout une interface (Mio MAP V3.3) très simple. Malheureusement, son prix de 499 € reste encore trop important pour faire de l’ombre à l’excellent (mais certes moins beau) ViaMichelin X 970T, qui, pour 399 €, propose en plus l’intégralité des Guides Verts et des Guides Michelin Hôtels et Restaurants mais aussi la mise à jour des radars à vie.

Les +

Design

Polyvalence

Interface de navigation

Les –

Prix

Mise à jour radars payante après un an

Lire aussi :

Forum :