A l’époque du premier Range Rover (photo) qui aurait pu prédire qu’une quarantaine d’année plus tard, Land Rover et Jaguar partageraient des plateformes communes ? C’est pourtant ce qui va arriver.

Jaguar et Land Rover forment l’entité JLR, laquelle appartient au conglomérat indien Tata. Depuis « l’ère Tata », le succès des deux marques ne se dément pas. Mais ces deux marques britanniques ne peuvent pas échapper, elles non plus, aux rationalisations de conception et de production.

Pour y satisfaire, Jaguar et Land Rover envisagent de partager des plateformes. Les deux marques devraient réduire le nombre total de leurs plateformes de sept à deux ou trois dans les années à venir.

A l’heure actuelle, chaque modèle Jaguar (XF, XJ, XK) possède sa propre plateforme. Chez Land Rover, en revanche, certaines plateformes sont déjà partagées. Ainsi les Freelander et Evoque d’un côté et les Discovery/Range Rover Sport de l’autre partagent-ils une base commune.

Pour parvenir à ses fins, JLR va très certainement développer, à l’instar de la plateforme MQB du groupe Volkswagen, au moins une plateforme de type modulaire qui servira aussi sûrement au développement de la gamme de Jaguar. En effet, ce dernier entend introduire au moins deux modèles inédits : un crossover et une berline d’entrée de gamme.