Souvenez-vous en mars dernier à Genève, Mini dévoilait sa mini. Le concept Rocketman était en effet une Mini de petite taille qui était appelée à devenir réalité (en 2014) comme bon nombre de concepts de la marque. Il semble que cela ne sera pas le cas cette fois-ci.
La Mini Rocketman explose en vol
La petite Mini n'est pas un pléonasme, c'est la Rocketman. Ce concept de Mini raccourcie à 3,42m (3+1 places) était censé devenir l'entrée de gamme de la marque anglo-allemande dans un futur proche. Selon les anglais de Car Magazine, les patrons de BMW, propriétaire de Mini, ont décidé de ne pas concrétiser la Rocketman dans la réalité. Cette Mini des villes (enfin, encore plus « des villes » que la Mini classique) qui voulait se rapprocher de la Mini originelle (3,05m) nécessitait de produire une nouvelle plateforme que les décideurs ont probablement jugé trop chère à concevoir en ces temps troublés et incertains pour le marché automobile mondial.

En effet, les normes de sécurité et la nécessité d'être irréprochable aux crash-tests EuroNcap impose un coût de conception important, notamment lorsqu'il s'agit d'une petite auto qui se doit d'absorber énormément d'énergie sur très peu de place lors d'un choc frontal. Et probablement aussi que les estimations de ventes ne correspondaient pas à l'investissement nécessaire à la réalisation de cette auto qui aurait eu du mal à partager sa plateforme avec une autre modèle du groupe.