Le Conseil Mondial du Sport Automobile de la FIA s’est tenu vendredi dernier à Istanbul, en Turquie. Et si les principales mesures touchant à la Formule 1 ont déjà été détaillées par les soins de Patrick Garcia, il est temps de nous intéresser à celles concernant le WTCC, le championnat du monde des voitures de tourisme.


La réglementation du WTCC va en effet évoluer pour la saison 2014, ouvrant la porte à la fois à l’arrivée annoncée de Citroën et à celle, qui semble s’inscrire en filigrane, de Renault via l’écurie anglaise RML. Avec Honda qui sera pleinement engagé dès 2013 et Lada dont on espère enfin un engagement probant, ce sont donc a minima trois à quatre marques (dont deux françaises…) qui pourraient s’affronter à partir de 2014 en WTCC.


Les voitures de WTCC 2014 promettent d’abord d’être plus puissantes et plus spectaculaires via un package aérodynamique revu. Ces mesures vont sans doute satisfaire Citroën… Le système de balance de performance par le lest devrait être abandonné et le poids des autos diminué. L’ensemble de ces annonces va donc dans le sens d’un accroissement des performances. Pour autant, une balance de performance sera maintenue, via un système encore à définir, entre les tractions et les propulsions.


A partir de 2014, on peut aussi s’attendre à une médiatisation accrue de ce championnat mondial en France. Car outre l’arrivée d’un ou de deux constructeurs français, Sébastien Loeb pourrait bien se retrouver face à Yvan Muller, grand spécialiste français de la spécialité et triple champion du monde.