Les véhicules fonctionnant au gaz naturel se font rares en France, et pour cause : les stations proposant ce type de carburant sont très marginales. Mais des études comme celle du cabinet Navigant tendent à montrer que le gaz naturel prendra de l'importance dans les années à venir.


Aujourd'hui, les véhicules qui roulent au gaz naturel sur la planète seraient au nombre de 18 millions. Un chiffre non négligeable mais qui reste malgré tout en retrait face au traditionnel moteur à carburant standard. Sauf que selon certaines études, comme celle qui suit (dévoilée par le cabinet Navigant) semblent affirmer que le gaz naturel va devenir de plus en plus important d'ici la fin de la décennie, grâce notamment à l'expansion de l'utilisation du gaz de schiste.


En effet, si l'on se fie aux résultats de cette étude, les véhicules fonctionnant au gaz naturel devraient être 35 millions en 2020, soit à peu près le double d'aujourd'hui. Les véhicules « lourds » (camions, cars) prendront une part un peu plus importante en 2020 avec 9 % du parc marchant au gaz naturel, contre un peu moins de 5 % aujourd'hui. Selon la courbe, le plus gros marché sera sans surprise l'Asie, devant l'Amérique latine et l'Europe. En revanche, les Etats-Unis et l'Afrique devraient selon Navigant être très minoritaires dans le décompte des véhicules fonctionnant au gaz naturel.