L’année 1947 s’inscrit comme une date importante dans l’histoire de la firme au Trident. Ponctuée par le départ des trois frères Maserati, elle marque également la rupture avec un passé exclusivement sportif. Installée aux commandes, la famille Orsi souhaite désormais produire, dans un but commercial, des modèles conçus pour un usage routier. La nouvelle génération de moteurs six cylindres mise en chantier pendant la guerre va donner l’impulsion au projet. La Maserati de "tourisme", carrossée par Pininfarina, apparaît au Salon de Genève en mars de la même année. Anguleuse, sans charme, elle n’a rien pour terrifier la concurrence, d’autant que son moteur ne libère que 65 chevaux. Fade et décevante, la première A 6 (A pour Alfieri, le frère disparu, et 6 pour six cylindres) appelle logiquement une évolution plus téméraire.

Giaocchino Colombo, père de la fameuse Alfetta invincible en Grand Prix et du premier V12 Ferrari, va revitaminer le moteur. Ce qui, en premier lieu, permet à Maserati d'effectuer son retour en Formule 1. Remarquablement polyvalent, ce six cylindres, installé aussi dans une barquette "Corsa Sport", trouve naturellement sa place sous le capot de la berlinette. La puissance réduite à 160 chevaux, combinée aux 850 kilos de l'ensemble, procure à la nouvelle A6 un tempérament digne de ses glorieuses aînées.

Une latine racée

Si Allemano, un carrossier de Turin, habille une première série de coupés sans grande originalité, Zagato prend bientôt le relais avec l'une de ses créations les plus inspirées. Avec son large museau frappé du Trident, ses ailes rebondies au-dessus des roues Borrani à rayons, la berlinette A6 respire la force et l'agressivité. Réalisée de façon artisanale - deux exemplaires ne seraient jamais strictement identiques - la carrosserie en aluminium étonne autant par sa fabrication soignée que par son aspect dépouillé. Produite presque sur mesure, la première Maserati "routière" doit se contenter d'une diffusion confidentielle. Pourtant, grâce à la qualité de sa réalisation, elle affirme avec ambition la nouvelle orientation de la marque.

Carte d'identité

Moteur : 6 cyl en ligne

Cylindrée : 1985 cm3

Puissance : 150 ch

Vitesse maxi : 210 km/h

Diffusion : 1955 à 1957

Production : 60 ex.

Forum :

Lire aussi :