Le talent de Novitec est d’avoir réussi à devenir un spécialiste de la préparation sur base de voitures italiennes, mais surtout de réussir à être crédible auprès de différentes cibles.


Novitec pour la préparation des Fiat et Alfa Roméo, Novitec Rosso pour la préparation des Ferrari, et Novitec Tridente pour la préparation des Maserati. Un beau challenge pour ce préparateur qui s’est fait connaître pour ses Fiat Cinquecento et Seicento tonitruantes.


Si la Ferrari 612 Scaglietti Novitec Rosso n’est pas la réalisation la plus marquante de ce préparateur, elle a le mérite de donner un coup de fouet à cette MILF (copyright Patrick Garcia).
Le V12 reprend du service avec un échappement libéré et une nouvelle gestion électronique permettant de passer de 540 à 565 chevaux alors que le couple passe de 588 à 609 Nm. Dans cette configuration elle atteint 325 km/h en pointe et franchit le 0 à 100 km/h en 3,9 secondes. La possibilité du bi-compresseur est également envisageable.


Au niveau des retouches esthétiques, l’auto est équipée de jantes en 20 pouces sur le train avant, de 21 pouces à l’arrière, et de légères modifications sont apportées. A l’image du becquet ou encore des feux teintés. La peinture graphite donne à l’auto une allure furtive et technique pas désagréable.