Chez Chrysler, on parle déjà à demi-mot de la prochaine génération de berline, qui devrait incarner le nouveau style de la marque. Au revoir le design carré façon armoire normande, la fluidité devrait cette fois être au rendez-vous.
Prochaine Chrysler 300C : moins carrée, plus aérodynamique
Le designer en chef de chez Chrysler, Ralph Gilles (qui est notamment à l'origine de la SRT Viper), s'est quelque peu livré au jeu des confessions lors d'un rassemblement de personnalités politiques et du monde industriel dans le Michigan. Selon lui, l'aérodynamique, thème qui n'était pas vraiment au centre de l'attention des constructeurs US jusqu'ici, deviendrait primordial sur les prochaines générations d'autos. Il affirme que des autos comme l'Audi A7 sont la preuve que des berlines peuvent avoir de réelles aptitudes aérodynamiques, à l'image d'autos sportives spécialement étudiées sur ce point précis.
A l'opposé de véhicules fluides et travaillés aérodynamiquement, on trouve la Chrysler 300C, dont Ralph Gilles reproche le design "boîte à chaussure". Pour lui, cela ne fait pas de doute, les constructeurs américains (Chrylser en tête pour la 300C) vont suivre la tendance européenne actuelle et se tourner de plus en plus vers un approfondissement de la chose. Sur la dernière génération de 300C, 100 heures maximum ont été passées en soufflerie. Ce temps de développement devrait doubler (voire tripler) pour la prochaine génération. Chrysler est d'ailleurs en train de recruter des ingénieurs spécialistes du domaine pour accomplir un travail sans faute.
On a encore un peu de temps avant de pouvoir juger du travail effectué, mais notons tout de même que c'est justement le design assez carré qui a séduit les acheteurs. Trop de changement pourrait donc nuire aux ventes de cette future 300C.