DRB-Hicom, propriétaire de la marque Proton (et donc de Lotus) était depuis des mois à la recherche d'un partenaire afin de concevoir les prochaines générations de ses modèles et d'élargir leur diffusion au-delà des frontières de Malaisie. L'accord de collaboration a finalement été signé avec Honda Motor Co., les 2 groupes vont désormais réfléchir aux partages de technologies et aux modèles communs possibles pour un avenir proche.


DRB-Hicom a trouvé le partenaire pour aider au développement de sa marque Proton, ce sera le Japonais Honda. L'annonce de la signature de l'accord est intervenue lundi dans un très court communiqué paru sur un site d'informations économiques malaisien et n'a donné lieu à aucune conférence de presse. Selon quelques médias locaux, l'officialisation publique pourrait se tenir lors de la conférence programmée le mois prochain au cours de laquelle DRB-Hicom doit dévoiler le business plan global de Proton pour les années à venir.


Cet accord de collaboration entre Honda Motor Co et Proton lance un processus de réflexion qui doit permettre aux 2 groupes d'isoler les opportunités concrètes de partages dans les domaines technologiques, produits et industriels. L'objectif est de formaliser une collaboration à long terme entre les 2 groupes.


En attendant plus de précisions, quelques questions émergent. Quel intérêt pour Honda ? Que va-t-il advenir de Lotus ? Honda et Lotus ensemble ? Quels seront les partages de plateformes et surtout quels produits en communs ?