Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

A Paris, la voiture occupe la moitié de l'espace public

A Paris, la voiture occupe la moitié de l'espace public

Voilà une étude qui risque de ne pas plaire aux Franciliens se déplaçant en véhicule dans Paris. Selon nos confrères du Monde, les infrastructures liées aux transports routiers occupent la moitié de l'espace public de Paris. Pourtant, les déplacements motorisés ne comptent que pour 13 % du total des déplacements dans Paris...

Paris est une des capitales les plus visitées au monde, mais c'est aussi une des plus difficiles à la circulation, et, par la même occasion, une des plus petites en termes de surface occupée au sol. Justement, en pleine période de chasse à la voiture à Paris intra-muros, sous l'impulsion du chef d'orchestre Anne Hidalgo, voilà une étude qui tombe à pic, malheureusement pas pour les milliers d'automobilistes et de motards qui empruntent les avenues parisiennes, mais plutôt pour la municipalité.

 

En effet, selon Le Monde, sur les 2800 hectares qu'occupe l'espace public à Paris, un peu plus de 1400 sont réservés "aux déplacements motorisés". Comprenez par là : automobiles, motos et scooters, poids lourds et camions. Et lorsque l'on met cette donnée en parallèle d'une autre, le constat est un peu plus singulier : près de 50 % de l'espace public occupé pour seulement 13 % des déplacements dans Paris. A l'inverse, le vélo représente 3 % des déplacements pour 3,8 % d'occupation au sol des espaces publics : la cohérence est ici vérifiée.

 

Autant dire que la mairie de Paris risque d'apprécier ce genre d'étude, qui a, et c'est plutôt étonnant, rassuré l'association 40 millions d'automobilistes, cette dernière estimant que la volonté d'Anne Hidalgo de rééquilibrer l'espace public était du coup sans fondements. Ce devrait être un combat plutôt âpre entre défenseurs de la mobilité motorisée et mairie qui souhaite faire tomber le taux d'occupation au sol des déplacements motorisés à seulement 30 % tout en augmentant la part du vélo. Pas sûr que ça plaise, ni réduise la pollution, comme cela a déjà été vérifié après la fermeture des voies de berge qui ont augmenté sensiblement les embouteillages.

 

 

Mots clés :

Poursuivez votre lecture :

Vidéos populaires

Commentaires (21)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter
ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

On a beau aimer l'automobile, si l'on prend la peine de s'arrêter, de prendre un peu de recul et de regarder les choses froidement, les alignements de voitures le long des trottoirs des villes et jusque dans les plus petits villages, défigurent tout. Et au passage, le trafic noircit les façades de bâtiments à un rythme de plus en plus rapide.

Il suffit de se promener dans des villes fermées au trafic (ou bien dans lesquelles ne sont admis que des véhicules de livraison dans des plages horaires strictement délimitées) pour se rendre compte à quel point une ville libérée de l'automobile est agréable à vivre.

Par

Les gens vont acheter des scooter comme dans les pays asiatique ou en afrique de l'ouest au burkina faso

Par

Je pense au contraire que cette étude est forte de sens pour tous et pas simplement un appui à l'action municipale. En effet, la plupart des gens subissent leurs comportements, les bouchons et tout ce que cela induit en termes de coûts personnels et collectifs ainsi qu'en termes sanitaires. Sans être adapté à tous les cas, le fait que la plupart pense que la voiture n'est que le seul et unique moyen de réelle mobilité et qu'il n'est pas possible de faire autrement, alors que de fait, ce merveilleux outil n'est dans beaucoup de cas pas adapté, ne serait ce parce que le grand nombre d'utilisateurs (comme le montre cette étude sur le rapport "mobilité/occupation de l'espace") ne le permet décemment pas.

Par

En réponse à cptjan

Je pense au contraire que cette étude est forte de sens pour tous et pas simplement un appui à l'action municipale. En effet, la plupart des gens subissent leurs comportements, les bouchons et tout ce que cela induit en termes de coûts personnels et collectifs ainsi qu'en termes sanitaires. Sans être adapté à tous les cas, le fait que la plupart pense que la voiture n'est que le seul et unique moyen de réelle mobilité et qu'il n'est pas possible de faire autrement, alors que de fait, ce merveilleux outil n'est dans beaucoup de cas pas adapté, ne serait ce parce que le grand nombre d'utilisateurs (comme le montre cette étude sur le rapport "mobilité/occupation de l'espace") ne le permet décemment pas.

Les comportement change a Paris , les gens roulent de plus en plus en moto ou a scooter , dans 10 ans la capitale ressemblera a ces ville d'asie du sud est ou d'afrique de l'ouest avec leurs capitale pleine de motocyclette

Par

En réponse à val1972

Les comportement change a Paris , les gens roulent de plus en plus en moto ou a scooter , dans 10 ans la capitale ressemblera a ces ville d'asie du sud est ou d'afrique de l'ouest avec leurs capitale pleine de motocyclette

Ou pourquoi pas de vélos... Les vélos électriques sont un moyen sympa de rouler sans transpirer mais en se bougeant un peu quand même...

Par

En réponse à Dumbphone

Ou pourquoi pas de vélos... Les vélos électriques sont un moyen sympa de rouler sans transpirer mais en se bougeant un peu quand même...

les gens s'en foutent du velo electrique il veulent etre motorisé

Par

En réponse à val1972

les gens s'en foutent du velo electrique il veulent etre motorisé

Ah OK.

Comme je ne suis pas "les gens", forcément je ne sais pas ce que les gens veulent.

Un autre disait qu'ils veulent du pain et des jeux. Mais c'était il y a longtemps.

Par

En réponse à Dumbphone

Ah OK.

Comme je ne suis pas "les gens", forcément je ne sais pas ce que les gens veulent.

Un autre disait qu'ils veulent du pain et des jeux. Mais c'était il y a longtemps.

non il faut des calèche , des chevaux et des ânes , c'est encore plus ecologique que le velo

Par

En réponse à Dumbphone

Ah OK.

Comme je ne suis pas "les gens", forcément je ne sais pas ce que les gens veulent.

Un autre disait qu'ils veulent du pain et des jeux. Mais c'était il y a longtemps.

Bah c'est exactement ça. Le pain représente la nourriture et les jeux, le divertissement. Les gens veulent se nourrir et s'amuser...

Par

a la limite si on reviens au ane et au chevaux les gens s'amuseront quand meme

mais je suis certain qu'il y'aura des taxe sur les animaux

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter
ou S'inscrire