Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Alfa Romeo 4C : ses faibles ventes auront-elles raison de la génération suivante ?

La sportive à monocoque en carbone Alfa Romeo 4C ne rencontre pas le succès attendu par la firme italienne. Des bruits de couloir indiquent que son échec commercial fait douter les dirigeants de la marque quant à l'intérêt de poursuivre l'aventure avec une nouvelle génération.

Alfa Romeo 4C : ses faibles ventes auront-elles raison de la génération suivante ?

Alfa Romeo créait l'événement à l'occasion du salon de Genève 2013 en dévoilant le coupé léger et puissant 4C. Une série spéciale limitée à 400 exemplaires en Europe nommée "Launch Edition" faisait partie du spectacle. De nombreux clients se sont rués vers le modèle. Une liste d'attente s'est très rapidement formée avec des prix stratosphériques en seconde main pour les voitures déjà distribuées. Deux ans plus tard, rebelote. Alfa Romeo intronise au même endroit en 2015 la version découvrable appelée Spider.

 

Une rumeur enflamme la toile depuis peu. Nos confrères américains de la publication Autoline avancent que les mauvaises ventes de l'auto font douter les responsables d'Alfa Romeo quant à l'intérêt de proposer une seconde génération pour la 4C. Dans le cas du Spider, seuls 309 exemplaires ont trouvé preneur cette année aux États-Unis. Cela représente 11 unités de plus sur la même période que la Dodge Viper qui partira à la retraite dans quelques mois. D'après les bruits de couloir, Alfa Romeo arrêtera la 4C en 2020 si le scénario catastrophe se confirme.

 

Pour rappel, l'Alfa Romeo 4C joue la carte du "Light is Right" façon Lotus avec son poids de 895 kilos. Son moteur central turbocompressé de 1,7l de cylindrée délivre à ses roues arrière 240 chevaux et 350 Nm de couple. Cette artillerie lui permet d'abattre l'exercice du 0 à 100 km/h en 4,5 secondes seulement.  Dans les concessions, le modèle souffre de son tarif élevé qui le met face aux BMW M2 et Porsche Cayman.

 

Mots clés :

Commentaires (152)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

pourvu que non! c'est l'Alfa vitrine, celle par qui on a vu que les genes ne disparaissent pas! ca serait catastrophique!

Par

Ils s'attendaient à quoi d'un vehicule de niche comme la 4C moi je l'aurais bien acheté mais elle est vraiment trop chere sans parler de la polyvalence...:non:

Par

Je préfère une lotus elise 220 ch pour moins de 50 000 euros

Par

Le pb a été marketing surtout, avec tout d'abord une annonce d'un véhicule abordable, puis finalement un prix énorme surtout face aux lotus S. Une annonce d'une série limitée, puis finalement non etc etc.. Donc pas étonnant que la clientèle ait boudé cette voiture au final.

Par

Les seules 4C que j'ai vues sont entassées dans une concession Alfa... je ne crois pas en avoir vu une seule dans la rue.

Par

Non , peuvent descendre bien plus bas en venteS

Ciao belli

Par

Ils sont marrants les dirigeants ... Il faut etre naïf pour penser qu'un modèle pareil pourrait faire de gros volumes de vente ... C'est une vitrine pour la marque, un prestige.

Par

elle court elle court la rumeur, ah si il avait autant de vente que de rumeur xD

Par

De toute façon, dans pratiquement tous les cas de figure, futur collector. Dans un premier temps, exemplaires qui se trouveront à des prix plus bas (mais même pas sûr) et puis envolée des prix... Les 8C se vendent déjà entre 250 000 et 300 000 EUR.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire