Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Audi : 10 milliards d'euros d'économies pour financer l'électrique

Audi : 10 milliards d'euros d'économies pour financer l'électrique

L’été sera chaud chez Audi si l’on en juge par les différentes décisions et informations qui fusent sur les stratégies et les réorganisations au sein de la marque. On sentirait même comme une volonté de faire table rase à moins qu’il n’y ait un vent panique dans une conjoncture fortement marquée par le scandale du « dieselgate » aggravé par les soupçons d’entente entre tous les constructeurs allemands sur la question des normes antipollution. Le temps de changer d’époque semble arriver et la fée électricité devra de sa baguette magique transformer tout ça en mauvais souvenir d’ici 2022. Mais avant d’en arriver là, il faut trouver de l’argent.

Car passer au tout électrique aura un coût. Et 2022, ce n’est pas si loin. Audi a fait ses comptes et estime qu’il aura besoin de faire 10 milliards d'euros de réductions de coûts d’ici l’échéance promise. L'essentiel des 10 milliards d'euros de réductions de coûts sera réalisé sur le budget de recherches et développement, ce qui peut paraître surprenant lorsque l’on sait que l’idée est tout de même de lancer cinq modèles tout électriques dans les prochaines années en commençant par le SUV e-tron qui sera assemblé à Bruxelles à compter de 2018. Audi veut aussi dégager des financements pour les technologies zéro-émission en développant une nouvelle plate-forme commune avec Porsche.

Par ailleurs, Audi entend maintenir sa marge opérationnelle à au moins 8 % en dépit des coûts générés par son programme de véhicules électriques. On le voit, rien ne sera simple et tout s’est encore un peu plus compliqué avec l’opposition de la majorité des membres du conseil de surveillance du groupe Volkswagen à la vente de la marque de moto Ducati.

Même si Ducati est en fait la propriété de la filiale Audi, c'est le conseil de surveillance de VW qui a le dernier mot en la matière. Audi s'est refusé à tout commentaire. Mais le porte-parole du comité d'entreprise y est allé du sien : "le directoire n'a même pas informé le conseil de surveillance de Volkswagen, où une telle cession doit être ratifiée. C'est pourquoi nous conseillons à toutes les parties prétendument intéressées de ne pas perdre davantage de temps car la vente ne se fera pas".

On rappellera, enfin, que quatre des sept membres du directoire d’Audi devraient être remerciés. Le conseil de surveillance a débattu de ces limogeages mais aucune décision formelle n'a encore été prise.

Mots clés :

Commentaires (39)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

déja qu'ils auront au bas mot 10 ou 20 millards de $ à décaisser pour le dieselgate (le groupe VW), toutes ces contraintes+ financement de l'electrique, tenir la marge inchangée c'est un casse tête..developper de nouvelle techno en sabrant dans la R&D aussi....

Par

Et tout le monde se moquait de RENAULT, il y a quelques années maintenant, quand RENAULT a investi plus de 5 milliards dans l'électrique...

Alors, qui avait raison ?

Par

C'est là où BM a pris de l'avance sur ses 2 gros concurrents qui tablaient plus sur le design et la compet

Par

Il faut remplace les antennes radio par des éoliennes.

Par

En réponse à GrosMytho

déja qu'ils auront au bas mot 10 ou 20 millards de $ à décaisser pour le dieselgate (le groupe VW), toutes ces contraintes+ financement de l'electrique, tenir la marge inchangée c'est un casse tête..developper de nouvelle techno en sabrant dans la R&D aussi....

bah, on voit bien que beaucoup de gens sont encore prêts à bouffer des pates pour s'acheter une audi. donc, je ne m'en fais pas pour eux.

Audi, c'est comme Apple.

Par

En réponse à mynameisfedo

bah, on voit bien que beaucoup de gens sont encore prêts à bouffer des pates pour s'acheter une audi. donc, je ne m'en fais pas pour eux.

Audi, c'est comme Apple.

"Audi, c'est comme Apple."

La fiabilité en moins le sav merdique en plus.

Par

Après 8% de marge pour du premium vendu à des clients low cost c'est bien.

Le problème c'est que leurs moteurs thermiques sont pas bons, alors si ils coupent la r et d la dessus ça va être embêtant.

Par

En réponse à mynameisfedo

bah, on voit bien que beaucoup de gens sont encore prêts à bouffer des pates pour s'acheter une audi. donc, je ne m'en fais pas pour eux.

Audi, c'est comme Apple.

Une étude récente menée en Belgique a conclu qu'un Belge sur trois n'arrive pas à épargner. Quand on voit le parc automobile belge, on ne croirait effectivement pas, vu le nombre de véhicules "premium" qu'on croise partout.

Chacun veut sa p'tite Audi, sa p'tite BMW ou sa p'tite Mercedes (mais si c'est en SUV, c'est mieux).

Le plus marrant, c'est que parmi ceux qui roulent dans des voitures plus modestes, il y en a peut-être qui épargnent, mais ce sont eux qu'on appelle les sans-dents.

Bref, il est clair qu'Audi et les autres constructeurs premium n'ont pas à s'en faire tant qu'ils peuvent compter sur la vanité humaine, et vu qu'elle est inépuisable....ils ont encore de beaux jours devant eux. Je mettrais ma main à couper que le prix de revient des véhicules électriques sera inférieur à celui des véhicules thermiques, mais qu'au passage il y aura des augmentations tarifaires.

Bref, bingo.

Par

En réponse à Dumbphone

Une étude récente menée en Belgique a conclu qu'un Belge sur trois n'arrive pas à épargner. Quand on voit le parc automobile belge, on ne croirait effectivement pas, vu le nombre de véhicules "premium" qu'on croise partout.

Chacun veut sa p'tite Audi, sa p'tite BMW ou sa p'tite Mercedes (mais si c'est en SUV, c'est mieux).

Le plus marrant, c'est que parmi ceux qui roulent dans des voitures plus modestes, il y en a peut-être qui épargnent, mais ce sont eux qu'on appelle les sans-dents.

Bref, il est clair qu'Audi et les autres constructeurs premium n'ont pas à s'en faire tant qu'ils peuvent compter sur la vanité humaine, et vu qu'elle est inépuisable....ils ont encore de beaux jours devant eux. Je mettrais ma main à couper que le prix de revient des véhicules électriques sera inférieur à celui des véhicules thermiques, mais qu'au passage il y aura des augmentations tarifaires.

Bref, bingo.

+1

Tout est dit. Tout dans l'apparence, rien dans le porte-monnaie.

Quand à Audi, ca restera toujours une plateforme VAG avec des pladtiques moussés (quoique de moins en moins maintenant, il n'y a qu'à voir le Q2) et un design "qui fait solide".

Bref un faux premium monté de toutes pièces depuis les années 80s.

Le contre-exemple est Lexus, vrai premium dont on ne parle pas assez et dont la fiabilité est au dessus de tout... mais bon en Europe on reste attaché au passé...

Par

Ils devraient se dépêcher car dans 5 ans certains seront déjà depuis plusieurs années sur le marché en proposant sûrement l'équivalent de ce que sortira audio voir d'une qualité au dessus.

Quand aux tarifs oui il y aura des gens qui achèteront des Q7 ou A8 100% électrique avec des 500/700km d'économie à 80 000e mais la plupart de leurs ventes seront des modèles à 20/40k et ont est pas prêt de les voir.

Bonne chance aux employés d'audi qui risquent de payés la note de cet economie.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire