Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Auto-écoles : le classement au taux de réussite agace la profession

Dans Pratique / Vos droits

Auto-écoles : le classement au taux de réussite agace la profession

Il fallait s’y attendre. Les données publiées par l’État sur le taux de réussite des écoles de conduite ont fait réagir les professionnels concernés qui dénoncent « une pratique qui n’a rien de conforme ». Le Conseil national des professions de l’automobile (CNPA) est vent debout contre une initiative qui oublie les particularismes locaux tout en comportant en son sein des risques de discrimination au résultat pouvant remettre les fondements mêmes du métier.

Recenser les taux de réussite de toutes les auto-écoles de France partait sans doute d’un bon sentiment. Mais on sait que l’enfer est pavé de bonnes intentions. C’est ce qu’a voulu rappeler le CNPA qui, en guise de vœux aux dirigeants s’est fendu d’un commentaire amer et d’un avertissement : « les auto-écoles ayant les moins bons résultats passent pour de mauvais établissements. Ces chiffres ne reflètent pas la réalité du terrain et leur publication sans explications est préjudiciable pour les écoles de conduite », regrette ainsi le CNPA.

Il poursuit : « les écoles de conduites ont l’obligation d’accepter tous les citoyens, sans sélection : tout le monde a le droit de passer son permis. Les auto-écoles qui ont les taux les moins élevés sont souvent situées dans des zones difficiles et dans lesquelles la formation et une éducation routière renforcées sont nécessaires. Ce sont ces écoles de conduite qu’il faut préserver. Stigmatiser les auto-écoles en raison de leur taux de réussite est un jugement de valeur inadmissible de la part de l’État ».

Le CNPA insiste que ces résultats affichés invitent à la prudence. « Les taux de réussite dont on parle ne sont pas fiables » assure l’organisation. Reste que, d’après la profession, peu tiendront finalement compte de ces données,  la priorité, généralement, étant donnée à la facilité d’accès tout comme le bouche-à-oreille.

Commentaires (62)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Si ce n'est pas de leur faute, pas de problème, il suffit juste d'ouvrir le marché en grand, arrêter ce système de jackpot à des privilégiés, les meilleurs si il en reste continueront de travailler.

Par Profil supprimé

Certains auraient ils quelque chose à se reprocher ?

Par Profil supprimé

En réponse à Profil supprimé

Certains auraient ils quelque chose à se reprocher ?

Il en est de l'auto-école comme de l'école. Quand on n'y réussit pas, on accuse facilement le professeur ou le moniteur.

Par

C'est très bien cette liste.

Bizarrement quand j'ai passer mon permis j'ai eu 2 auto écoles.

La 1ere dans le 91 , ou j'ai fait 20h, loupé le permis. Formation nulle, 1 seul moniteur, et après coup, verif sur internet du taux de réussite ( moins de 60% je crois bien) j'ai eu confirmation qu'ils étaient nuls...

Puis je suis partis finir a Angers :10h de conduite, cette fois j'ai vérifier avant... Bon taux, j'ai été mieux formé, beaucoup mieux... Résultat : réussite.

Alors oui cette liste est importante. Et si les auto écoles sont pas contente, quelles forment mieux les élèves !

Vous avez les résultats que vous méritez, selon vos performances.

Par

https://www.contrepoints.org/2017/01/01/276393-liberaliser-permis-de-conduire-faire-baisser-prix

Par Profil supprimé

En réponse à Profil supprimé

Il en est de l'auto-école comme de l'école. Quand on n'y réussit pas, on accuse facilement le professeur ou le moniteur.

C'est bien connu. Il n'y a que de mauvais élèves, pas de mauvais profs.

Et puis une auto-école qui avouerait ses fautes, ce serait la faillite assurée. Alors hein!

:cool:

Par

quand j'ai passer mon permis de conduire j'ai payé 15€ pour la partie théorie , ensuite 35€ pour la partie pratique , réussi sans soucis .

bien heureux de ne pas avoir été obligé de payé une somme colossale pour avoir le droit de passer l'examen , mais cela reste nécessaire pour certaine personne !

Par

De toute façon le but des auto-écoles et de l'État c'est de nous faire raquer un max' pour obtenir le permis de conduire, et une fois qu'on l'a, leur but est de nous faire raquer un max' pour que l'on garde nos points... À partir de là on à les tenants et aboutissants, gardez ça en tête et vous verrez tout sera plus clair...

Par Profil supprimé

En réponse à Profil supprimé

C'est bien connu. Il n'y a que de mauvais élèves, pas de mauvais profs.

Et puis une auto-école qui avouerait ses fautes, ce serait la faillite assurée. Alors hein!

:cool:

C'est toujours la faute du plus instruit... En ces temps d'analphabétisme, cela n'est guère surprenant. Si on ajoute la "victimisation", la coupe est presque pleine.

Par Profil supprimé

En réponse à sue474

quand j'ai passer mon permis de conduire j'ai payé 15€ pour la partie théorie , ensuite 35€ pour la partie pratique , réussi sans soucis .

bien heureux de ne pas avoir été obligé de payé une somme colossale pour avoir le droit de passer l'examen , mais cela reste nécessaire pour certaine personne !

En même temps, grâce à l'argent économisé, n'hésitez pas à investir dans un livre de grammaire et de conjugaison.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire