Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

BMW et Shell imaginent la station de recharge à hydrogène de demain

BMW et Shell imaginent la station de recharge à hydrogène de demain

Les designers de BMW se sont associés avec le pétrolier Shell pour concevoir la station-service du futur capable de ravitailler des véhicules dotés d'une pile à combustible. L'ensemble appelé Oasis est exposé au salon de l'industrie de Hanovre en Allemagne jusqu'au 28 avril prochain.

Le département BMW Designworks chargé de visionner l'avenir de la marque à l'hélice et les spécialistes de la compagnie anglo-néerlandaise Shell ont travaillé ensemble pour livrer leur vision de la station-service à hydrogène de demain. Le concept est présenté par les deux entités au salon de l'industrie de Hanovre en Allemagne.

 

L'étude nommée Oasis renvoie à l'âge de pierre les stations d'aujourd'hui fonctionnant avec des pompes classiques adaptées pour l'hydrogène. Le mécanisme de pompage est entièrement caché tandis qu'un élégant écran tactile parcourant toute la hauteur du panneau fait office d'interface utilisateur. Ce dernier affiche entre autres le temps de ravitaillement restant. BMW et Shell restent discrets sur les innovations techniques. Ils précisent sans donner de détail que le pistolet et son bec ont été revus pour une meilleure ergonomie.

 

Le responsable du département de l'hydrogène chez Shell a déclaré que : "travailler avec BMW Designworks est un plaisir. Le résultat final rend l'utilisation des véhicules à pile à combustible plus attrayant pour le consommateur ce qui promet un bel avenir à ce type d'énergie". L'événement high-tech allemand retenu pour la présentation d'Oasis jusqu'au 28 avril prochain attirait l'année dernière plus de 2500 journalistes et 6500 exposants du monde entier.

 

Portfolio (5 photos)

Mots clés :

Commentaires (8)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Marrant ça, ils ont tous critiqué Toyota et son hydrogène, et tout à coup on te balance des projet de station hydrogène de demain. Avec le scandale Diesel faut croire qu'ils doivent rapidement passer vers une autre solution.

Par

tant qu'il n'y aura pas le baril à 150/200$ durable ,on bouffera du fossile et du co2+ particules et autres gaz toxiques trés bons pour la santé et l'environnment...

Par

Bah super, c'est une station service...

Par

En réponse à GrosMytho

tant qu'il n'y aura pas le baril à 150/200$ durable ,on bouffera du fossile et du co2+ particules et autres gaz toxiques trés bons pour la santé et l'environnment...

éh non tout dépend de la taxation... et du prix des voitures..

là normalement tu devrais bouffer de E85 à 6O cts le litre....

l'"électrique se vend pas trop cher...

mais à 2O OOO roros elle se vendra... et tu verra alors le plein coutera plus cher;..

aujourd'hui il faut acheter une caisse flex fuel...

une dizaine d'année avant que le gvt taxe...

Par

En réponse à GrosMytho

tant qu'il n'y aura pas le baril à 150/200$ durable ,on bouffera du fossile et du co2+ particules et autres gaz toxiques trés bons pour la santé et l'environnment...

Pas nécessairement: tout va dépendre d'une volonté politique. Si les pouvoirs publics n'avaient pas favorisé le diesel d'abord pour favoriser les camionneurs et éviter ainsi d'investir dans le chemin de fer et dans le transport fluvial et ensuite pour favoriser les constructeurs européens (qui étaient les seuls à produire des moteurs diesel pour voitures), il n'y aurait qu'une minorité de très gros rouleurs qui utiliseraient le diesel.

Si les pouvoirs publics décident de subventionner l'électrique et d'interdire les autres véhicules dans toutes les villes, nous serons bien obligé de rouler à l'électrique...

Le vrai problème est de savoir comment produire l'hydrogène. les Allemands ont fermé leurs centrales nucléaires, c'est une excellente idée de base...mais ils les ont remplacées par des centrales au charbon hyper polluantes!!!! Si on produit l'hydrogène à partir de carburant fossiles, je ne vois vraiment pas l'intérêt...par contre si on le produit à partir d'une énergie renouvelable alors là c'est l'avenir.

Par

Oh mais c'est formidable, c'est pas comme si les stations à hydrogène existent depuis 20 ans déjà dans certains pays.

Par

En réponse à pechtoc

Marrant ça, ils ont tous critiqué Toyota et son hydrogène, et tout à coup on te balance des projet de station hydrogène de demain. Avec le scandale Diesel faut croire qu'ils doivent rapidement passer vers une autre solution.

oui, enfin, il leur rest epeu de temps pour démontrer l'intérêt financier par rapport à des voitures électriques avec batteries de forte capacité, en passe de prendre des parts de marché.

il y a bien évidemment l'aspect prix du véhicule, l'autonomie, mais également les taxes que notre gouvernement s'empressera d'ajouter au litre d'hydrogène, rendant de facto moins intéressant ce liquide par rapport au prix de l'électricité du domicile, qui lui, ne pourra jamais être taxé à mort.

bref, tel que c'est parti et à moins de voir apparaître des voitures compatibles hydrogène à moins de 30k€ d'ici 10 ans, ça me semble mal engagé. surtout quand on connait le kilométrage moyen quotidien d'un automobiliste.

Par

De base ca n'a pas d interet, mais si on le subventionne énormement, ca finira par créer un marché.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire