Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Publi info
 

Brexit : Nissan ne sait pas encore où produire le prochain Qasqhai

Dans Futurs modèles / Autres actu futurs modèles

Le Brexit devrait être définitivement acté en mars prochain mais bon nombre d'industriels se posent depuis déjà plusieurs mois la question du futur au Royaume-Uni : faut-il y rester, sous peine de payer des taxes à l'export, ou bien faut-il délocaliser ? Nissan est en plein doute et la décision du maintien de la production du Qashqai européen en Angleterre sera prise le mois prochain.

Brexit : Nissan ne sait pas encore où produire le prochain Qasqhai

La troisième génération de Qashqai est déjà en développement bien avancé dans les quartiers généraux de Nissan et sa sortie approche tout doucement, avec un lancement prévu d'ici deux ans. C'est donc le bon moment de prévoir les améliorations à apporter dans l'usine qui fabrique le Qashqai actuel, sauf que Nissan se demande s'il faut maintenir les quelque 475 000 véhicules produits annuellement à Sunderland, au Royaume-uni, à cause du Brexit.

 

La sortie de l'Angleterre de l'Europe étant actée, il se pourrait que les constructeurs qui produisent là-bas et exportent à travers le Vieux Continent aient à payer des taxes à l'export, chose que refuse évidemment Carlos Ghosn, le patron de l'alliance Renault-Nissan. L'homme ne "demande pas d'avantage particulier" mais il ne souhaite pas non plus perdre de la compétitivité, chose compréhensible en industrie.

 

Si le gouvernement anglais décidait malgré tout de mettre des barrières en travers du chemin de Carlos Ghosn, Nissan pourrait alors exporter la production du futur Qashqai dans l'usine Renault de Palencia, là où sont déjà fabriqués les Kadjar. On espère évidemment pour les employés de Sunderland que nous n'en arriverons pas jusque là.

 

Mots clés :

En savoir plus sur : Nissan Qashqai

Commentaires (34)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Imaginez c'est en France, les anglais vont rager :oui:

Par

fallait bien réfléchir avant de sortir de l'europe......pffff

Par

Quelles sont vos sources pour affirmer qu'il sortira d'ici deux ans ?

Sachant qu'il n y a toujours pas eu de facelift ?

Par

En réponse à TeamGreen74

fallait bien réfléchir avant de sortir de l'europe......pffff

Ils sont sorti de l’Europe par crainte des migrants, rien d'autre

On leur a bourré le mou avec ça et ils ont eu peur ....

Une étude démontre que les votants en faveur du Brexit n'avait que ça en tête !!

D'ailleurs, l’initiateur de ce projet a quitté le monde politique ....

Par

En réponse à HiOfficer

Quelles sont vos sources pour affirmer qu'il sortira d'ici deux ans ?

Sachant qu'il n y a toujours pas eu de facelift ?

Supposons qu'il sorte dans 3 ans et quelques, c'est dans 2 ans que les toutes premières adaptations du système industriel auront lieu ? Quelque soit l'usine...

Par

Palencia semble être le meilleur choix pour le cout de fab mais quand on regarde les chiffres de vente (ça diffère selon les sources), seulement 10% de la production est vendu en France, on peut douter. Très peu de vente au Japon donc l'usine nissan japonaise ne serait pas intéressante pour Ghosn...

Que reste t-il? les usines de Turquie ou Maroc...

Par

A Palencia, Renault fabrique déjà le Kadjar et les Megane berline et break. L'usine serait capacitaire pour rajouter par dessus ça un Qashqai ?

Par

2 contre 1 que la production restera en angleterre.

car si taxe d'export (ou plutôt d'import de la part des européens) il y a à payer, faut pas oublier non plus qu'avec la baisse de la livre, le coût de la main d'oeuvre britannique est devenue également soudainement plus compétitive vis à vis de celle des autres pays européens...

à moins que la livre ne reprenne de la vigueur.. ce qui signifierait que le Brexit n'est pas du tout la catastrophe annoncée par nos pseudo-élites...

Par

Renault n'aurait fermer l'Ile Seguin:biggrin:

Par

En réponse à mynameisfedo

2 contre 1 que la production restera en angleterre.

car si taxe d'export (ou plutôt d'import de la part des européens) il y a à payer, faut pas oublier non plus qu'avec la baisse de la livre, le coût de la main d'oeuvre britannique est devenue également soudainement plus compétitive vis à vis de celle des autres pays européens...

à moins que la livre ne reprenne de la vigueur.. ce qui signifierait que le Brexit n'est pas du tout la catastrophe annoncée par nos pseudo-élites...

Tout à fait d'accord, il est plus qu'improbable que la CE impose des droits douaniers severes

à la Grande Bretagne... Je vous rappelle qu'en terme de produits manufacturés et agro-alimentaire

l'Europe exporte plus vers le Royaume Unis qu'elle n'importe.

Il serait parfaitement stupide pour la CE de se couper d'un gros marché .

Je pense que c'est vrai il y a une incertitude qui effraye les entreprises,

mais je pense avant tout qu'ils en profite pour serrer la vis à une main d’œuvre britannique

qu'une embellie économique évidente de l'autre cotés du "Chanel" rendaient sans doute trop

exigeantes aux yeux des "décideurs".

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire