Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 
 
Le tour du monde en véhicule électrique à panneaux solaires En France, deux jeunes se sont fixés comme objectif le tour du monde en véhicule électrique. Leur principale préoccupation sera certainement de trouver des points de recharge lors de leur parcours. Une université allemande va tenter la même chose, avec une philosophie différente.

Lire l'article»

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter
ou Créer un compte

Lire les commentaires

Par

Très intéressant reportage. Et pour la dernière partie de l'article, on se demande en effet bien pourquoi les constructeurs, au moins haut de gamme, ne proposent pas déjà au moins en option, des toits intégralement bardés de capteurs solaires propres à alimenter de nombreux périphériques voraces des véhicules.

Par Anonyme

Un toit (et/ou un capot) de capteurs solaires pour alimenter la clim, je crois l'avoir déjà vu. Cependant ce ne doit pas être simple à intégrer dans un véhicule homologué, le comportement lors des chocs ne doit pas être térrible.

Par Anonyme

Il est ou le tour du monde ?

Par Anonyme

En réponse à Anonyme

Il est ou le tour du monde ?

> Il est ou le tour du monde ?

DTC.

Par

Ça fait rêver, et en plus leur automobile est belle. Vivement que les cellules évoluent un peu !

Par

Déjà que les batteries sont trés chère, alors ajouter encore des paneau solaires :/ ... ya l'option sur la Leaf, mais c'est plus un gadget qu'autre chose (l'option, pas la voiture :P)

Par

En réponse à NeoLuxembourg

Déjà que les batteries sont trés chère, alors ajouter encore des paneau solaires :/ ... ya l'option sur la Leaf, mais c'est plus un gadget qu'autre chose (l'option, pas la voiture :P)

Sauf qu'en ce cas, ça n'a rien du gadget, car la voiture ne fait pas une tonne et demi, et des panneaux solaires qui te font avancer pour un coût de zéro, après achat...C'est excessivement avantageux.

Par

Le gros problème avec le type de panneaux photovoltaïque (et non solaire comme on peut le lire) que l'on peut voir sur cette voiture, c'est qu'ils coutent un prix indécent (à cause des métaux rares qu'ils utilisent) et qu'il n'est pas possible de les produire en grande quantité pour le moment (ça viendra peut-être dans plusieurs années, mais ce sont des projet qui s'étalent sur des dizaines d'années...).

Ils ont l'avantage d'être léger et plus fin que les panneaux "classique" en silicium (sur les toits des maison écolos) et ont un meilleur rendement que les cellules en polymère (en plastique pour les profanes).

C'est pour cela que ce prototype magnifiquement réalisé ne pèse que 260 kilos et peut parcourir une si grande distance avec une si faible surface de panneau photovoltaïque (par rapport a ce qui était nécessaire il y a quelques années).

Après, si on veut pinailler sur ce genre de voiture "écolo", on peut pointer le fait que le carrosserie est surement en matériau composite donc non recyclable contrairement au métal, les batteries également polluantes, les panneaux non recyclable... Mais bon, faut savoir ce qu'on veut après, un produit écologique à l'usage ou après sa fin de vie...

Par

Ce qui est con c'est qu'ils ne peuvent pas recharger les batteries pendants qu'ils dorment ... ou alors avec super gros projecteur branché sur un groupe énectrogène ... ; )

Par Anonyme

Plutot intérressant comme concept,

ce qui me fait peur, c'est la résistance de ces panneaux aux contraintes d'un véhicule (eh oui, on dirait pas comme sa mais un chassis travaille énormément), et la résistance au vieillisement et à l'usure ...

En tout cas, c'est une excellente iniative !

Et c'est surement pas des menbres des verts qui auraient eu une idée aussi brillante (ceux là, a part brailler, taxer, interdire,ils savent rien faire)

Par

En réponse à KWC

Le gros problème avec le type de panneaux photovoltaïque (et non solaire comme on peut le lire) que l'on peut voir sur cette voiture, c'est qu'ils coutent un prix indécent (à cause des métaux rares qu'ils utilisent) et qu'il n'est pas possible de les produire en grande quantité pour le moment (ça viendra peut-être dans plusieurs années, mais ce sont des projet qui s'étalent sur des dizaines d'années...).

Ils ont l'avantage d'être léger et plus fin que les panneaux "classique" en silicium (sur les toits des maison écolos) et ont un meilleur rendement que les cellules en polymère (en plastique pour les profanes).

C'est pour cela que ce prototype magnifiquement réalisé ne pèse que 260 kilos et peut parcourir une si grande distance avec une si faible surface de panneau photovoltaïque (par rapport a ce qui était nécessaire il y a quelques années).

Après, si on veut pinailler sur ce genre de voiture "écolo", on peut pointer le fait que le carrosserie est surement en matériau composite donc non recyclable contrairement au métal, les batteries également polluantes, les panneaux non recyclable... Mais bon, faut savoir ce qu'on veut après, un produit écologique à l'usage ou après sa fin de vie...

Et cette technologie se nomme comment par rapport aux classiques (silicium et polymère)?

Est-ce qu'elle peut prendre la forme de la carrosserie? Et avoir une tenue suffisante pour l'être en lieu et place des matériaux usuels?

Pour ce qui est de la carrosserie que ça soit en matériaux plastiques ou fibre+résine, on peut toujours recycler les différents plastiques, les fibres aussi dans d'autres objets et un véhicule peut durer plus de 30 ans.

Par Anonyme

@10h59

"une idée aussi brillante"

Faut pas quand-même exagérer... Et ils n'ont rien inventé. Ce qui aurait été brillant, c'est de tripler l'autonomie des actuelles batteries, chose que le MIT met en oeuvre.

Par Anonyme

En réponse à Anonyme

Plutot intérressant comme concept,

ce qui me fait peur, c'est la résistance de ces panneaux aux contraintes d'un véhicule (eh oui, on dirait pas comme sa mais un chassis travaille énormément), et la résistance au vieillisement et à l'usure ...

En tout cas, c'est une excellente iniative !

Et c'est surement pas des menbres des verts qui auraient eu une idée aussi brillante (ceux là, a part brailler, taxer, interdire,ils savent rien faire)

Les Verts ne sont pas des écologistes, regardez en quoi roulent leurs cadres, c'est hallucinant.

Cette voiture est avant tout un concept de voiture solaire, les initiatives de ce genre permette de faire avancer la technique. L'aspect écolo est un peu grossi à cause des sponsors, il faut que le machin transmette un message qui donne bonne mine aux entreprises qui ont investi dans le projet. C'est pour ça la Nouvelle Zélande, les belles couleurs, la musique douce, la nature partout sauf à l'intérieur des batteries à terres rares...

Par

En réponse à wehrung

Et cette technologie se nomme comment par rapport aux classiques (silicium et polymère)?

Est-ce qu'elle peut prendre la forme de la carrosserie? Et avoir une tenue suffisante pour l'être en lieu et place des matériaux usuels?

Pour ce qui est de la carrosserie que ça soit en matériaux plastiques ou fibre+résine, on peut toujours recycler les différents plastiques, les fibres aussi dans d'autres objets et un véhicule peut durer plus de 30 ans.

difficile de "nommer" la technique, chaque laboratoire brevette comme il peut sous différends noms histoire d'avoir sa petite renommé... On les appelle en général des panneaux souples et on précise en quoi ils sont fait. Comme ils sont souples on peut les adapter a presque toutes les formes, il y a même des développement sur le la "peinture photovoltaïque", qui pour le coup recouvrirais la totalité du véhicule en étant tout a fait invisible.

Les panneaux souples sont en général composé d'une cellule en polymère qui donne la souplesse et d'un semi-conducteur à l'intérieur, pour ce dernier on utilise du silicium pour le moment (par exemple il existe un fabricant de cellule photovoltaïque américain qui a développé un process pour imprimer des cellules: une encre constituée de nanoparticule de silicium sur une feuille de plastique), pour la solution à laquelle je pense on remplace le silicium par des métaux rares (gallium, tellure, cadmium & co) qui coutent encore plus cher que du platine (plus du double pour certains...) après le principe est le même c'est juste que l'on atteints de meilleurs rendements.

Pour ce qui est de la carrosserie, je peux te garantir que tous les plastiques ne sont pas recyclables et pour ce qui est des composites la seule façon de les réhabiliter après usage aujourd'hui c'est broyage et au choix: on brule dans une centrale thermique ou on en réutilise juste un peu (histoire de respecter les quotas) dans de nouvelles pièce mais la plus grande partie est brulée. Il y a des avancées sur les composites recyclable mais c'est pas les même caractéristiques... Avant que les avion ou les F1 soit "biodégradable" il y a encore un loooong chemin...

Par Anonyme

En réponse à KWC

Le gros problème avec le type de panneaux photovoltaïque (et non solaire comme on peut le lire) que l'on peut voir sur cette voiture, c'est qu'ils coutent un prix indécent (à cause des métaux rares qu'ils utilisent) et qu'il n'est pas possible de les produire en grande quantité pour le moment (ça viendra peut-être dans plusieurs années, mais ce sont des projet qui s'étalent sur des dizaines d'années...).

Ils ont l'avantage d'être léger et plus fin que les panneaux "classique" en silicium (sur les toits des maison écolos) et ont un meilleur rendement que les cellules en polymère (en plastique pour les profanes).

C'est pour cela que ce prototype magnifiquement réalisé ne pèse que 260 kilos et peut parcourir une si grande distance avec une si faible surface de panneau photovoltaïque (par rapport a ce qui était nécessaire il y a quelques années).

Après, si on veut pinailler sur ce genre de voiture "écolo", on peut pointer le fait que le carrosserie est surement en matériau composite donc non recyclable contrairement au métal, les batteries également polluantes, les panneaux non recyclable... Mais bon, faut savoir ce qu'on veut après, un produit écologique à l'usage ou après sa fin de vie...

Merci à KWC pour ces précisions techniques. Vous pointez quelques chose d'important : "parcourir une si grande distance avec une si faible surface de panneau photovoltaïque (par rapport a ce qui était nécessaire il y a quelques années)". On voit bien que l'on progresse sur les aspects poids et autonomie, pour l'instant au détriment du cout, mais on finira par régler ce dernier point.

Je trouve que c'est un bon prototype.

Par

En réponse à KWC

difficile de "nommer" la technique, chaque laboratoire brevette comme il peut sous différends noms histoire d'avoir sa petite renommé... On les appelle en général des panneaux souples et on précise en quoi ils sont fait. Comme ils sont souples on peut les adapter a presque toutes les formes, il y a même des développement sur le la "peinture photovoltaïque", qui pour le coup recouvrirais la totalité du véhicule en étant tout a fait invisible.

Les panneaux souples sont en général composé d'une cellule en polymère qui donne la souplesse et d'un semi-conducteur à l'intérieur, pour ce dernier on utilise du silicium pour le moment (par exemple il existe un fabricant de cellule photovoltaïque américain qui a développé un process pour imprimer des cellules: une encre constituée de nanoparticule de silicium sur une feuille de plastique), pour la solution à laquelle je pense on remplace le silicium par des métaux rares (gallium, tellure, cadmium & co) qui coutent encore plus cher que du platine (plus du double pour certains...) après le principe est le même c'est juste que l'on atteints de meilleurs rendements.

Pour ce qui est de la carrosserie, je peux te garantir que tous les plastiques ne sont pas recyclables et pour ce qui est des composites la seule façon de les réhabiliter après usage aujourd'hui c'est broyage et au choix: on brule dans une centrale thermique ou on en réutilise juste un peu (histoire de respecter les quotas) dans de nouvelles pièce mais la plus grande partie est brulée. Il y a des avancées sur les composites recyclable mais c'est pas les même caractéristiques... Avant que les avion ou les F1 soit "biodégradable" il y a encore un loooong chemin...

Merci, pour ta réponse très intéressante sur les "souples" :)

Par

Si je peux rendre service ^^

Par Anonyme

En réponse à KWC

Si je peux rendre service ^^

Je voudrais te reprendre amicalement sur un point.

J'ai découvert il y a environ un an qu'il existait désormais une résine "écolo". Ce point facilite sont retraitement surtout si on l'associe à un tissu de coton ou lin.

On doit encore être loin des performances demandées dans l'automobile mais pour ce concept ça devrait faire l'affaire.

Sinon pour répondre à un autre post: le concept Peugeot Oxia (1990?)embarquait 2 rangées de cellules photovoltaïques en bas de pare-brise pour permettre à la clim de fonctionner en continu (de mémoire).

Sinon la dernière Prius ne possède pas cette option?

Par

Oui je connais l'existence de ces résines (il n'y en a pas qu'une, chaque plasturgiste en a en stock pour "faire bien"), et je sous-entendais leur existence quand je disais: "Il y a des avancées sur les composites recyclable mais c'est pas les même caractéristiques..."

Si vous saviez tous les problèmes qu'apporte le lin, vous ne seriez pas près d'en vouloir sur votre voiture...

Il me semble aussi avoir entendu parlé des panneaux en option sur la prius, pour le peugeot Oxia je suis trop jeune pour en avoir entendu parler.

Par

Il me semble qu'en effet la Prius proposait cette option en 2009, mais on n'en trouve plus trace sur l'offre actuelle ( sauf à être bien cachée quelque part sur leur site ). Il semble aussi me rappeler que l'offre n'était pas compatible avec les roues de 17".

Par

Anonyme le 07 Février 2012 à 20h29 : Audi S8. IL me semble aussi que La Nissan Xedos 8 en était pourvu.

Par

C'est la Peugeot Proxima et non l'Oxia !

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter
ou Créer un compte