Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 
S'inscrire

Confiant, Volkswagen ne compte pas être ralenti par le scandale du diesel

Dans Economie / Politique / Finance

Le message est clair. Volkswagen est confiant pour son avenir. Le patron du géant allemand a insisté sur le fait que son groupe ne doit pas être réduit à la seule crise des émissions polluantes. S'il sait que les prochains mois seront encore marqués par les suites du scandale des moteurs diesel truqués, il table déjà sur un exercice 2016 bénéficiaire.

Confiant, Volkswagen ne compte pas être ralenti par le scandale du diesel

Ne pas occulter le scandale

Pour Volkswagen, il n'est pas question d'oublier le scandale. L'allemand est conscient qu'il est beaucoup trop tôt pour tourner la page, l'affaire étant loin d'être classée, et cela pourrait être mal vu par les clients concernés. Matthias Müller a ainsi déclaré que la priorité du groupe était de fournir en permanence des solutions convaincantes pour les clients « Cela restera toujours notre mission la plus importante jusqu'à ce que le dernier véhicule soit remis en ordre ».

Le groupe a ainsi rappelé avoir provisionné plus de 16 milliards d'euros pour faire face aux répercussions du scandale. Ce chiffre comprend notamment 7,8 milliards d'euros pour les modifications techniques et les mesures commerciales liées aux clients (campagnes de rappels ou rachats des voitures concernées aux USA). À ce jour, aucune indemnisation n'est prévue pour les Européens. Des plaintes de clients français viennent d'ailleurs d'être jugées irrecevables. 7 milliards d'euros ont été provisionnés pour les risques juridiques. Volkswagen pourrait être condamné à de lourdes amendes de l'autre côté de l'Atlantique.

Le retour à la croissance dès cette année

En provisionnant une telle somme, le groupe Volkswagen a enregistré une perte de 1,6 milliard d'euros en 2015, une première en 20 ans. Mais Matthias Müller a indiqué qu'il y a « de bonnes chances d'afficher à nouveau une croissance solide en 2016. Nous ne laisserons pas la crise nous ralentir, au contraire nous continuerons à aller de l'avant ». Il n'hésite pas à dire que le groupe « sortira plus fort de la situation actuelle ».

Les chiffres de ventes peuvent lui donner raison : au premier trimestre, le groupe est redevenu numéro 1 mondial. Volkswagen devrait être à nouveau bénéficiaire cette année, même s'il estime que son chiffre d'affaires baissera par rapport à 2015, au maximum de 5 %. Pour maintenir la marge d'exploitation entre 5 et 6 %, le groupe compte réduire ses dépenses. Il n'a pas caché que vendre des actifs serait nécessaire si la somme provisionnée suite au scandale n'était pas suffisante, sans donner plus de détails. Il a tout de même précisé que vendre une des douze marques du groupe n'était pas à l'ordre du jour.

La mise en place d'un « nouveau » groupe Volkswagen

Le géant allemand l'a dit haut et fort : il ne veut pas être résumé à la crise. Sans oublier le scandale des émissions polluantes, Matthias Müller a surtout insisté sur sa confiance dans la capacité du groupe à se redresser. Volkswagen se place donc sous le signe du renouveau. « 2016 sera une année de transition, au cours de laquelle nous allons poser les fondations pour un nouveau et meilleur Volkswagen » a déclaré Matthias Müller. Il a ainsi révélé les premiers piliers sur lequel reposera ce nouveau Volkswagen.

L'un des éléments forts de la nouvelle stratégie sera l'électromobilité. Le groupe prévoit de lancer plus de 20 modèles électrifiés d'ici 2020 et prépare une nouvelle plate-forme dédiée aux autos 100 % électriques, la MEB, annoncée avec le concept Budd-e. Autre domaine où Volkswagen va lancer une offensive : les services de mobilité. Le groupe ne va plus se contenter de fabriquer et vendre des voitures, il souhaite proposer une offre de services pour répondre à tous les besoins de mobilité. Cela pourrait par exemple être la mise en place d'une plate-forme d'auto-partage.

Élément important de ce « nouveau » Volkswagen : le groupe veut davantage s'ouvrir à de nouveaux partenariats. Matthias Müller a ainsi indiqué : « L'ère dans laquelle notre secteur se tenait à l'écart est maintenant terminée. Les efforts individuels ou même l'illusion de connaître et de faire tout mieux ne nous aideront pas à atteindre nos objectifs ». Volkswagen, qui pouvait avoir jusqu'au début du scandale une image arrogante, sembre retrouver le chemin de la modestie.

Au final, on comprend la stratégie de communication de Volkswagen qui a pour but de redorer son image. Par ailleurs, on a bien noté que le groupe a provisionné de fortes sommes d'argent pour les clients américains. On a bien noté aussi que, de toute évidence, les clients européens n'auront pas droit aux mêmes égards, aucune indemnisation n'étant prévue à ce jour pour eux. Les automobilistes français manifesteront-ils leur insatisfaction dans les mois qui viennent, ou se laisseront-ils séduire par les belles promesses ? Qu'en pensez-vous ? N'hésitez pas à nous faire part de votre avis dans les commentaires ci-dessous.

Volkswagen

Poursuivez votre lecture :

Vidéos populaires

Commentaires (143)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter
ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Je suis seul ce soir ..!!

https://www.youtube.com/watch?v=yikvwJYbOvQ

Par

En réponse à moulache

Je suis seul ce soir ..!!

https://www.youtube.com/watch?v=yikvwJYbOvQ

Et oui cépafacile en ce moment pour toi :bah:

Par

En réponse à nicotdi

Et oui cépafacile en ce moment pour toi :bah:

@Mon nico C 'est donK toi qui assure la ..permanence, l' astreinte ..??!!

Par

En réponse à moulache

@Mon nico C 'est donK toi qui assure la ..permanence, l' astreinte ..??!!

Oui je suis de garde pour les urgences psychiatriques :bien:

Par

Franchement moulache une question ... Tu n es pas déçu ? Les resultats de utac et de l adac ...vw numéro 1 mondial ..... Ca va ? Tu tiens le coup ?

Par

L'arrogance de ce groupe revient au galop.

Il n'ont pas saigné assez.

Aux acheteurs de les laisser tomber, ça les remettra en place.

Par

Et il ' ..s 'enferre ..!! Il a un ..os à ronger pour le WE ..!!

Par

@cruchot "L'arrogance de ce groupe revient au galop."

Quand un petit guy bat sa Koulpe Komme cestui-là l' a fait, je subodore tjrs que ça Kache qqe chose .. D' ailleurs ne dit-on pas, chassez le naturel, il revient au ..lasso ..??!!

Par

Suite aux intentions de VW de créer des partenariats, la police aurait ramassé un quidam qui campait devant la maison de Müller.On ne connait pas son identité,mais il portait un bonnet avec l'inscription "Grande".

Par

En réponse à nicotdi

Franchement moulache une question ... Tu n es pas déçu ? Les resultats de utac et de l adac ...vw numéro 1 mondial ..... Ca va ? Tu tiens le coup ?

Et les actionnaires qui ne veulent pas payer Ghosn:bonjour l'ambiance au sein de l'Alliance.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter
ou S'inscrire