Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 
 
S'inscrire

Des minibus autonomes à Paris pour 2020

Publié dans Pratique > Autres actu pratique

par

Des minibus autonomes à Paris pour 2020

Dans un secteur parisien du transport à la personne déjà en ébullition, voici une nouvelle proposition qui sera une concurrence de plus à des taxis et autres chauffeurs VTC à couteaux tirés. Il s’agit du minibus autonome qui fait certes déjà son œuvre du côté de La Rochelle pour des petits trajets. Mais à Paris, on est plus ambitieux. On s’est même fixé une échéance : 2020. Ce qui est déjà demain.

Car avant de mettre en service ces minibus autonomes et électriques, il va falloir les tester et leur aménager une voie de circulation. Autant d’opérations à mettre en route dès maintenant. C’est l’idée de Jean-Louis Missika, l’adjoint à l’urbanisme à la capitale, soutenue par Christophe Najdovski, l’adjoint aux transports. Et ce n’est pas une surprise puisque l’édile Anne Hidalgo avait promis d’améliorer les liaisons entre les gares TGV de Paris lors des dernières municipales.

Le projet serait donc celui-là : des minibus sans chauffeurs pour transporter une quinzaine de voyageurs d’une gare parisienne à l’autre à la moyenne de 45 km/h. Mais pas que : « ces bus sans chauffeurs pourraient aussi faciliter l’accès de l’hôpital de la Pitié-Salpétrière ou améliorer la desserte le week-end d’un certain nombre de sites dans les bois de Boulogne et de Vincennes », glisse Jean-Louis Missika. L’élu évoque aussi la gare Rosa Parks, inaugurée dans le 19e arrondissement et appelé à devenir un nœud ferroviaire important du Grand Paris. « Il faudra la relier efficacement à la gare du Nord. » 

Ce qui commence à faire beaucoup. On a donc du mal à imaginer que ces engins ne finissent pas par empiéter à un moment ou à un autre l’activité des professions qui ont déjà pignon sur rue. Pour le moment, on tente de rassurer : il s’agit d’apporter une solution aux seules courtes distances souvent délaissées par les taxis notamment. Combler un manque de transport ou, du moins, d’être un complément aux solutions existantes, voilà la feuille de route. Il ne s’agit en aucun cas de détruire des emplois promet-on.  

Des arguments qui n’ont pas convaincu Christian Delomel, président de la Chambre syndicale des artisans taxis parisiens (CSATP). Pour lui, il s’agit bien d’une nouvelle concurrence : « la menace est réelle et englobe aussi les projets de véhicules sans chauffeurs que développe notamment Google. Tokyo annonce des véhicules-taxis sans chauffeurs pour les JO de 2020. Plus de la moitié de Paris va être limitée à 30 km/h. Cela aussi favorise l’essor de ces voitures et bus autonomes. Il y aura un trop-plein de chauffeurs de Paris ».

On rappellera que ces minibus ont pour nom EZ10 d’Easymile ou Naya Arma, qu’ils sont français et qu’ils n’ont pas besoin d’infrastructures au sol. Il suffit de rouler une première fois en mode manuel pour cartographier l’environnement et permettre au véhicule d’assimiler le trajet. Les caméras embarquées et le système GPS font le reste ensuite. Il y a aussi une batterie de lasers pour détecter les obstacles non prévus sur la route. Leur mise en œuvre peut donc aller très vite si bien que l’horizon 2020 est tout à fait réaliste.

Inscription à la newsletter

Poursuivez votre lecture :

Commentaires (16)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter
ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Les taxis vont gueuler, les wesh le vandaliseront (vu que pas de chauffeur pour les en empêcher), les gamins s'arrêteront devant pour bloquer l'engin, etc... Et en cas d'accrochage avec un autre véhicule, le bus s'arrêtera tout seul? Comment faire le constat? Quelles protections contre les hackers?

Par

N'importe quoi

Par

Oh la, j'imagine la tronche du personnel de la Resta Assis T'es Payer! Ca va sentir la grève tout ça!

Sinon c'est n'importe quoi ce truc! Des bus autonome, pas fini d'être en panne, on arrive déjà pas à faire fonctionner correctement les caisses automatiques des hypermarchés par exemple, alors ce truc c'est plutôt pour 3020!

Par

Il faudra bien un jour passer par là, mais on ne propose aucunes solutions pour l'avenir des taxis entre uber et la voiture autonome. On connait l'histoire ça commence par "on va tester" puis après "on verra". Pour eux c'est moins de dépenses publiques, moins de problèmes avec les syndicats, plus grande disponibilité, moins de responsabilités, faire sortir les voiture de Paris.

Par

Ou alors, on attend encore une dizaine d'années sans rien faire, le temps que tous les constructeurs français innovants mettent la clef sous la porte faute de commandes, et puis on essaie de rattraper le temps perdu en achetant massivement des bus autonomes allemands ou chinois. C'est au choix.

Par

RATP au chômage....bref ça leurs changera rien de toujours glandé.

Par

l'avantage de ces mini bus, je suppose, sera un fonctionnement 24h/24.

enfin, j'espère. sans quoi, je ne verrais pas l'intérêt par rapport aux bus classiques...

sinon, ben oui, les taxis autonomes arriveront tôt ou tard. charge aux taximen de penser dès maintenant à faire autre chose, ou se déplacer en banlieue lointaine ou en province.

Par

Et voila ! :bah:

La voiture autonome c'est a termes des millions d'emplois de conducteurs de bus/poids lourd/Taxi ambulance/Taxi particulier/livreurs/ transporteurs qui disparaitrons... :pfff:

Télévision et diffusion 4K (Attendu pour 2020 également en ce qui concerne la TNT), drone commençant a être exploité a grande échelle (En 2020, il ne sera pas rare d'en voir voler un peu partout, croyez moi), AI déjà bien avancé mais faisant un bon spectaculaire d'ici la (Les japonais font le maximum pour étre au top a ce niveau la pour les JO de Tokyo 2020), les casques virtuels qui débarqueront en masse (Ca commence a arriver avec Samsung et facebook.) :sol:

http://android-france.fr/2016/02/facebook-samsung-casque-realite-virtuel-social/

http://tempsreel.nouvelobs.com/tech/20160223.OBS5137/realite-virtuelle-partout-revolution-nulle-part.html

Je pense que 2020 est une date clé sur le plan technologique qui représente bel et bien le tournant que l'on attendait en l'an 2000 mais qui n'a pas vraiment eu lieu.

On va avoir pleins d'amis qu'on ne verra jamais de nos propres yeux, que nous ne pourrons pas toucher...

Notre vie va tenir a une batterie, une prise électrique... :violon:

Vous connaissez tous la phrase:

"La vie ne tient qu'a un fil !" :tourne:

Et bien elle va devenir:

"La vie ne tient qu'a un fil ELECTRIQUE !" :buzz:

Par

On parle de plus en plus d'un revenu universel de base auquel s'ajouterait- un complément pour ceux qui veulent travailler, et donc gagner davantage (l'intérêt dans ce cas de travailler).

Ca sera la solution pour éviter le chômage galopant et éviter d'interdire le progrès technologique.

car de toute façon, si nous ne le faisons pas en France, ça se fera dans d'autres pays, et nous serons de nouveau les dindons de la farce.

et puis, ne rêvons pas: avec l'arrivée de la voiture autonome pour le particulier et les loueurs, l'usage du taxi classique tendra à disparaître de plus en plus, surtout si on envisage à terme la possibilité qu'une voiture autonome puisse rouler toute seule sans personne à bord (pour lui permettre par exemple d'aller chercher une place et se garer toute seule, opu pour permettre à une voiture de location autonome de se rendre seule devant le logement de celui qui l'a réservée).

Par

En réponse à AtomicCity

Les taxis vont gueuler, les wesh le vandaliseront (vu que pas de chauffeur pour les en empêcher), les gamins s'arrêteront devant pour bloquer l'engin, etc... Et en cas d'accrochage avec un autre véhicule, le bus s'arrêtera tout seul? Comment faire le constat? Quelles protections contre les hackers?

Tu sais la biométrie ne coute plus rien. :bah:

Un exemple ?

Les conteneurs accueillants les migrants de la jungle de Calais en sont équipés ! :oui:

Je pense que pour rentrer dans un bus, il faudra mettre son doigt quelque part pour valider notre présence. (Ou l'iris de l'œil)

De plus, il sera truffé de caméra dites "intelligente" qui avertiront la personne a distance chargé de la sécurité se trouvant devant une centaine d'écrans de contrôles. :tourne:

Au contraire, il n'y aura plus d'agression de chauffeur de bus, plus de grève, plus de droit de retrait.

Un monde glacial sans le moindre contact humain s'ouvre a nous. :non:

Des gens avec leurs casques virtuels sur la tête, dans le monde qu'ils se seront crées...Qui seront HYPER dépendant de l'élite. (Les dirigeants du moment, mais surtout les PDG des multinationales surpuissantes)

Qu'est ce qui nous empêche de nous rebeller en ce moment ? :blague:

Notre confort de vie ! :bah:

On voit bien que les gens se révoltent uniquement lorsqu'ils n'ont plus rien a perdre.

Si ils sont abonnées a un réseau qui les fait virtuellement rêver, fantasmer, ils auront trop peur de perdre ce merveilleux monde artificiel. (Surtout qu'entre temps la réalité sera de plus en plus sombre avec en tête de gondole le dérèglement climatique, les disparitions d'espèces faunes et flores, les non pas 4 millions de migrants qui voudront venir mais 200/300 millions d'ici 2050 (Prévision)...et que l'on sera obligé de repousser avec violence puisque c'est déjà presque le cas actuellement avec 20/25 fois moins)

Le futur, c'est trop beau ! :fleur:

Welcome to the future ! :coolfuck:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter
ou S'inscrire